Extension Factory Builder
06/10/2011 à 16:08
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Dans l’ordre du choc des cultures, les préjugés entre peuples du Maghreb sont tenaces. Aux yeux de leurs voisins, les Libyens sont souvent présentés comme un peuple fruste et paresseux.

Une image aujourd’hui balayée par l’éveil d’une fierté nationale toute nouvelle : « Nous avons dépassé en courage les autres révolutions arabes. » Les Libyens fredonnent ce refrain lors des rassemblements publics : « Lève haut ta tête, tu es un Libyen libre ! » La proximité de la langue, des histoires, bref de la culture, instille de l’émotion et crée une solidarité immédiate. Balayant ses quarante-deux années de léthargie, la Libye libre interroge logiquement le calme trompeur en Algérie et au Maroc.

Alger n’a pas reconnu le CNT et ne pourra pas retarder très longtemps une décision de bon sens. Mais le peuple libyen jure ne pas en tenir rigueur aux Algériens. Tout au plus s’étonne-t-on de la frilosité d’un peuple n’osant pas défier une armée associée au pouvoir depuis des décennies. Les Libyens donneraient-ils des leçons de catéchisme révolutionnaire ? En tout cas, une sorte de bienveillance s’exprime à l’égard du Maroc. La Commanderie des croyants fascine. Je n’ai nulle part ailleurs entendu autant de passionnés de l’histoire des Almoravides qu’à Tripoli. Reste à savoir, me dit-on, pourquoi les Marocains ne font guère preuve d’esprit révolutionnaire « à la libyenne » ? Mon interlocuteur a deux explications : « Soit les réformes sont bien réelles, soit vous n’avez pas de colonne vertébrale. » Parce qu’elle invite à la curiosité et à la comparaison, la liberté est une excellente nouvelle !

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Forum-Tribunes Article suivant :
Tunisie : que reproche-t-on à Ridha Grira ?

Forum-Tribunes Article précédent :
Pour un agenda mondial du cacao

Réagir à cet article

Libye

Financement présumé de Sarkozy par Kadhafi : ATT entendu comme témoin à Dakar

Financement présumé de Sarkozy par Kadhafi : ATT entendu comme témoin à Dakar

L'ancien président du Mali, Amadou Toumani Touré, a été entendu en qualité de témoin le 24 mars à Dakar par la Division des investigations criminelles (DIC) dans le cadre de l'affa[...]

Terrorisme au Sahel : la stratégie de Sisyphe

Peut-être a-t-on crié victoire un peu vite : il ne suffit pas de couper quelques têtes pour éradiquer la menace jihadiste. Soldats français et Casques bleus l'apprennent à leurs[...]

Libye : le médiateur de l'ONU appelle à arrêter les combats

L'émissaire onusien pour la Libye a appelé vendredi soir à l'arrêt des combats qui ont opposé durant la journée des forces de la coalition Fajr Libya à celles du gouvernement[...]

Tunisie : les terroristes du musée du Bardo ont été entraînés en Libye

Selon le secrétaire d'État tunisien chargé des affaires sécuritaires, les deux auteurs de l'attentat du musée du Bardo à Tunis, qui a coûté la vie à 21 personnes[...]

Libye : douze miliciens tués par des combattants de l'EI dans la région de Syrte

Au moins douze miliciens antigouvernementaux ont été tués mercredi près de Syrte en Libye dans des affrontements avec des jihadistes du groupe État islamique (EI), ont rapporté une source[...]

Bernardino León : Veni vidi Libye...

L'Espagnol dirige les négociations de la dernière chance, à Alger, entre les factions libyennes. Une mission onusienne qui n'a rien d'une sinécure...[...]

Libye : combats entre jihadistes de l'État islamique et miliciens à Syrte

Des combats ont opposé samedi des jihadistes du groupe Etat islamique (EI) et des miliciens antigouvernementaux à Syrte, dans le centre de la Libye, pays plongé dans le chaos, selon des responsables.[...]

Libye : l'État islamique enlève neuf étrangers dans le sud du pays

Neuf étrangers dont un Ghanéen ont été enlevés vendredi lors d'une attaque contre un champ pétrolier dans le sud de la Libye. L'annonce a été faite ce lundi par les[...]

Libye : deux Parlements, une crise et deux médiateurs... le Maroc et l'Algérie

Une réunion de dialogue va s'ouvrir mardi à Alger entre des parties au conflit libyen, a indiqué dimanche Ramtane Lamamra, le ministre algérien des Affaires étrangères. Elle[...]

Dialogue interlibyen au Maroc : les camps rivaux et l'ONU confiants

Les représentants des deux Parlements rivaux, qui tiennent des discussions indirectes au Maroc, ainsi que le médiateur de l'ONU ont affiché leur confiance vendredi quant à la possibilité d'un[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces