Extension Factory Builder
22/08/2011 à 11:48
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Mais que diable se passe-t-il ? Certes, le toujours fringant diplomate et écrivain engagé français Stéphane Hessel, 93 ans, nous avait exhortés à l’indignation à la fin de 2010. Le succès spectaculaire de son petit pamphlet d’une trentaine de pages (Indignez-vous ! Indigène éditions) aurait dû nous alerter. Il a été pris au mot, dans des proportions que lui-même n’imaginait sans doute pas. Révoltes dans les pays arabes, manifestations en Espagne, en Italie, au Portugal, en Grèce, au Sénégal, au Burkina ou en Israël, émeutes en Grande-Bretagne, étudiants en colère au Chili, grèves à répétition en Algérie… Même l’impassible Chine est périodiquement secouée par de puissants mouvements de contestation, au Tibet, en Mongolie-Intérieure ou au Xinjiang, c’est vous dire ! Le ras-le-bol, quelles qu’en soient les raisons profondes (injustice sociale, sentiment d’exclusion, aspirations démocratiques, minorités opprimées, etc.), se propage comme une traînée de poudre.

Pendant ce temps, comme si cela ne suffisait pas, les places boursières piquent leur crise d’hystérie. Le monde entier est suspendu à leurs convulsions ou aux avis prétendument éclairés des agences de notation qui, alors qu’elles n’avaient rien vu (ou voulu voir) venir lors de la crise des subprimes née en 2007, sont désormais sur tous les fronts, distribuent bons et mauvais points, rassurent ou provoquent de véritables mouvements de panique. Oui, le capitalisme est devenu fou. Les fondations du système, qui n’est pas en cause intrinsèquement mais dont les ressorts ont été pervertis, vacillent chaque jour un peu plus. La crise financière, dont nous venons à peine d’entrevoir la sortie, n’a pas servi de leçon, malgré les odes à la vertu serinées ici et là et la promesse ferme que cela n’arriverait plus. Le comportement irresponsable de financiers et de spéculateurs sans foi ni loi, prêts à tout pour gagner toujours plus d’argent, quitte à précipiter une grande partie de la planète dans l’abîme, n’a en rien changé.

L’attitude des dirigeants de la planète non plus. L’Europe, les États-Unis, mais aussi l’Amérique latine et l’Asie, sont en surchauffe et vivent très largement au-dessus de leurs moyens depuis de trop longues années. Les cigales ont chanté de très nombreux étés, mais la fête est finie. Pendant que nos chefs, par manque de courage politique, naïveté ou incompétence, s’emploient à colmater les brèches – comme si on réparait la proue d’un paquebot en plein naufrage en utilisant les pièces de la poupe –, empruntant toujours plus pour rembourser des dettes colossales (dont nous paierons tous l’addition), le nouvel ordre mondial plus juste qu’ils nous avaient promis s’est mué en mirage. L’exaspération et la colère des citoyens, elles, n’en sont hélas que plus réelles. Et ce n’est pas fini…

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Sur le même sujet
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Editorial suivant :
De Tunis à Hama

Editorial précédent :
Congo : révolution culturelle

Réagir à cet article

International

Ebola : le co-découvreur du virus, Peter Piot, redoute une propagation en Chine

Ebola : le co-découvreur du virus, Peter Piot, redoute une propagation en Chine

Le codécouvreur du virus Ebola, Peter Piot, a fait part jeudi de son inquiétude quant aux risques de propagation du virus en Chine, qui a une très importante communauté en Afrique de l'Ouest.[...]

Justice française : le Franco-Togolais Kofi Yamgnane mis en examen pour trafic d'influence

Le candidat proclamé à la présidentielle togolaise Kofi Yamgnane a été mis en examen mercredi dans la soirée pour "trafic d'influence".[...]

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pour sa première implantation sur le continent, le cabinet d'avocats né aux États-Unis a préféré la capitale économique ivoirienne à Casablanca ou à[...]

Un soldat français des forces spéciales tué dans le nord du Mali

Un sergent-chef français, membre des forces spéciales, a été tué mercredi au Mali lors d'une opération destinée à freiner la résurgence des jihadistes dans le nord du[...]

RDC 

Boxe : 30 octobre 1974 à Kinshasa, le jour où Muhammad Ali entra dans la légende

Ce fut, à n'en pas douter, la rencontre du siècle : il y a quarante ans, le 30 octobre 1974, l'ancien champion du monde des poids lourds, Muhammad Ali, défiait le tenant du titre, George Foreman,[...]

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane placé en garde à vue dans l'affaire Rocancourt

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane a été placé en garde à vue, dans l'affaire Rocancourt, mercredi 29 octobre, selon l'AFP.[...]

"Black Panther" : Chadwick Boseman, premier super-héros noir en solo au cinéma chez Marvel

Marvel a enfin dévoilé mardi soir les neufs productions de la "phase 3" de son univers cinématographique pour les cinq prochaines années. Une nouveauté : l'Africain-Américain[...]

Francophonie : Macky Sall soutient Henri Lopès, Alain Juppé préfère Michaëlle Jean

À l'approche de la tenue du sommet de l'Organisation internationale de la francophonie, à Dakar en novembre, les voix commencent à se délier sur les préférences au poste de[...]

France : Patrick Balkany, faux Foccart, vrai tocard

Le député français, Patrick Balkany, a été mis en examen dans le cadre d'une affaire d'évasion fiscale liée à son "activisme" africain sous Nicolas Sarkozy. [...]

Football : Yaya Touré, seul candidat africain au Ballon d'or 2014

La liste des 23 candidats au Fifa-Ballon d'or 2014 a été dévoilée mardi. Parmi eux, les habitués tels que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, ainsi qu'une ribambelle de champions du monde[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers