Extension Factory Builder

Sénégal : Cheikh Guèye, le nouveau ministre des Élections en ballotage

05/08/2011 à 17:42
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le nouveau ministre des Élections a d'ores et déjà promis transparence et ouverture. Le nouveau ministre des Élections a d'ores et déjà promis transparence et ouverture. © AFP

Décrié par les uns, encensé par les autres, l'inspecteur d’État Cheikh Guèye est devenu le nouveau ministre des Élections du Sénégal. Mais il est encore loin de faire l'unanimité.

L’opposition réclamait la tête de Me Ousmane Ngom, le ministre de l’Intérieur, serviteur zélé du président Abdoulaye Wade, chargé d’organiser la présidentielle du 26 février 2012. À la place, elle a eu droit, le 25 juillet, à la création d’un 36e ministère : celui des… Élections, avec à sa tête Cheikh Guèye. Une nomination diversement appréciée. « Une provocation de plus », selon des opposants. « Le choix idéal d’un homme neutre », pour le pouvoir. L’intéressé quant à lui promet « une gestion inclusive et transparente » du processus électoral et demande à être jugé sur ses résultats.

Inspecteur général d’État, Cheikh Guèye est expérimenté. En 1998, sous le président Abdou Diouf, il prend la tête de la Direction des élections qui, depuis, a organisé dix consultations, dont le référendum constitutionnel de 2001 et les locales de mars 2009 marquées par une percée historique de l’opposition. Ses nouvelles fonctions lui offrant plus d’autonomie que les précédentes, il sera plus « rapide et efficace », estiment ses collaborateurs. Si pour nombre de Sénégalais la présidentielle de 2012 revêt une importance particulière, pour lui, c’est une élection de plus. « Cheikh Guèye est un homme imperturbable qui ne se soucie que des textes et de la qualité de son travail, souligne un proche. Les enjeux [politiques] ne l’intéressent pas. » L’opposition n’en redoute pas moins « une fraude massive ».

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Sculpture : Diadji Diop, la vie en rouge

Sculpture : Diadji Diop, la vie en rouge

Aussi discret que ses sculptures sont remarquables, cet artiste d'origine sénégalaise s'est fait repérer... dans les jardins de l'Élysée ![...]

OIF : qui veut être sur le ticket de Michaëlle Jean ?

Le Canada met toutes les chances de son côté dans sa course à l'OIF. Comme proposer un deal à certains États membres de l'OIF pour les convaincre de voter pour Michaëlle Jean.[...]

Sénégal : Mahammed Dionne, le premier de la classe

Chargé jusque-là du Plan Sénégal émergent, ce fidèle de Macky Sall succède à Aminata Touré à la tête du gouvernement. Plus consensuel, il devrait[...]

Sénégal : Khalifa Sall, un destin présidentiel ?

Avec une victoire écrasante à Dakar, le destin présidentiel du socialiste Khalifa Sall se précise...[...]

Sénégal : carton jaune pour Macky Sall

Réduction de la durée du mandat présidentiel, pouvoir d'achat, couverture sociale... Le président sénégalais, Macky Sall, élu il y a plus de deux ans, n'a pas encore tenu[...]

Expatriés : les villes africaines toujours plus chères !

Les classements 2014 des cabinets Mercer et ECA International montrent que les villes africaines sont toujours plus chères pour les expatriés. En cause : une dépendance forte vis-à-vis des importations[...]

La France dans l'obligation de fournir un visa à un homosexuel sénégalais pour son mariage

Le Conseil d'État a condamné mercredi le gouvernement français qui avait refusé de délivrer un visa à un Sénégalais, résidant au Maroc, qui désirait se marier[...]

Sénégal : Rama Thiaw, réalisatrice et lutteuse

Réalisatrice au caractère bien trempé, la jeune Sénégalaise Rama Thiaw achève un documentaire sur le groupe de hip-hop Keur Gui, membre fondateur du collectif Y'en a marre lors de[...]

Cyclisme africain : pas de Tour de France, mais un sacré braquet !

On espérait des Sud-Africains et des Érythréens sur les routes du Tour de France. Mais, cette année encore, la compétition est orpheline du continent. Pourtant, l'Afrique est loin d'être[...]

Sénégal : Macky et le syndrome Hollande

Le président sénégalais vient de subir son premier revers politique. Ce ne sont que des élections locales, certes, et la défaite est surtout symbolique, mais c'est un avertissement[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers