Extension Factory Builder

La victime, le bourreau et les médias

01/08/2011 à 11:42
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Sommes-nous à ce point amnésiques pour ne retenir aucune leçon du passé ? Certes, de l’affaire Dreyfus au procès d’Outreau, en passant par les machinations contre Dominique Baudis ou Abdelaziz Bouteflika (qui, après la mort de Boumédiène, fut accusé de tous les maux avant d’être innocenté), le lynchage médiatico-judiciaire précipité a toujours existé. Mais le phénomène est aujourd’hui exacerbé par le Net et le sacro-saint «buzz ». Nul besoin de présenter une information fiable et nuancée : il suffit de tirer le premier,à boulets rouges de préférence, pour livrer un personnage public en pâture à ses lecteurs.

L’affaire DSK passionne les foules. Soit. Mais le traitement auquel ont droit ses protagonistes principaux, le violeur et la victime présumés, pose problème. Depuis le début de ce sordide feuilleton, le 14 mai, tout et son contraire a été dit et, surtout, écrit. Au gré du vent, des humeurs, des pseudo-révélations qui courent sur internet, des certitudes de chacun et des avis, forcément éclairés, de tous...

Les tabloïds américains, mais pas seulement, s’en sont donné à coeur joie, lynchant un jour pour mieux innocenter le lendemain. DSK, ce « crapaud lubrique », était forcément coupable, et Nafissatou, réputée pieuse et sérieuse – enfin, au début –, ne pouvait être que la victime de cet horrible « perv ».Mais Nafissatou, comme des milliers d’autres demandeurs d’asile, africains ou non, amenti. Son histoire personnelle en Guinée, par exemple, n’a pas forcément été le cauchemar qu’elle a évoqué devant les autorités américaines pour obtenir le droit de vivre aux États-Unis. Aussitôt, la sainte est devenue une « pute », qui avait donc inventé de toutes pièces cette histoire de viol. DSK était sorti d’affaire, le procès n’aurait pas lieu. Ah bon? Alors, on ne protège que les gens « clean » ? Violer une femme de chambre qui a menti pour obtenir ses papiers et cultive certaines relations troubles est donc une peccadille ? Et tout le monde d’oublier que DSK, par le biais de ses avocats, a lui aussi menti en prétextant, dès son arrestation, que les faits qui lui étaient reprochés ne pouvaient être que mensongers puisqu’il disposait d’un alibi en béton – ce déjeuner avec sa fille à l’heure de la présumée agression –, avant d’admettre, contraint et forcé par les analyses ADN, une relation sexuelle consentie...

Jusqu’à l’écoeurement, nous aurons eu à subir les pires insanités. L’érotomane libertin serait en réalité un « sexopathe » compulsif. La femme de chambre aurait le sida et, comme elle est pauvre, elle aurait fait tout ça pour de l’argent. Bref, n’importe quoi. Corriger ses erreurs ? S’excuser ? Vous plaisantez ? Tiens, si mes souvenirs sont bons, Ben Ali était il y a quelques semaines dans le coma, mort peut-être. Une certitude confirmée de « bonne source » et reprise en boucle sur la Toile. Apparemment, personne ne s’étonne que l’ancien président tunisien n’ait toujours pas été mis en bière… Le public veut du sang, du sexe et des larmes. Le croit-on assez bête pour ne pas croire qu’il veuille, surtout, la vérité ?

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Editorial suivant :
Courage, camarade Alpha !

Editorial précédent :
De Tunis à Hama

Réagir à cet article

International

France : un gouvernement enfin cohérent, mais si fragile !

France : un gouvernement enfin cohérent, mais si fragile !

Après l'éviction d'Arnaud Montebourg et des ministres frondeurs, le gouvernement Valls II va pouvoir mener une politique ouvertement sociale-libérale. Ce changement de cap peut-il lui permettre de retr[...]

Racisme italien et humour de ses victimes

Quelle est la part d’humour dans le bras de fer entre le Congolais Clément Kikoko Kyenge et le président du Sénat italien Roberto Calderoli ? “Sans rire”, le second accuse le premier[...]

Santé : un test rapide et peu coûteux pour détecter le paludisme

Un nouveau test rapide et peu coûteux pour détecter le paludisme a été mis au point par des chercheurs de Singapour et des États-Unis. La maladie tropicale coûte la vie à 600 000[...]

Cisjordanie : Israël s'empare de 400 hectares de terres

Les autorités israéliennes ont annoncé, dimanche, le lancement d’une procédure d’appropriation de 400 hectares de terres situées en Cisjordanie, dans le secteur de Bethléem.[...]

Référendum

En brumeuse Écosse le 18 septembre, mais surtout, en ce qui nous concerne, au Burkina, dans les deux Congo, au Rwanda et au Burundi, cinq pays où pourraient être organisées dès 2015[...]

Inde : de la syrah au pays de Shiva

Alors que la consommation nationale de vin est en pleine croissance, plusieurs producteurs locaux commencent à se faire un nom. Parmi eux, Sula Vineyards, qui s'apprête à exporter... en France.[...]

Italie : le père de Cécile Kyenge a-t-il (vraiment) ensorcelé Roberto Calderoli ?

Connu notamment pour ses insultes racistes, Roberto Calderoli a affirmé mardi que le père de Cécile Kyenge l'avait ensorcelé. Et le sénateur italien dit détenir des preuves de ses[...]

France - Libye : Sarkozy, Kadhafi et la piste malienne

Comme l'a révélé J.A. en exclusivité, les juges qui enquêtent sur le financement de la campagne de l'ex-président français en 2007 ont adressé une demande d'entraide[...]

Élite africaine : l'École des riches, euh... des roches !

Cet établissement français, où une année d'internat coûte plus de 25 000 euros, accueille depuis toujours les fils et les filles de personnalités africaines. À ce tarif,[...]

François Hollande : "Bachar al-Assad ne peut pas être un partenaire de la lutte contre le terrorisme"

Lors de son discours annuel devant les ambassadeurs, jeudi, le président français, François Hollande, a affirmé qu'il refusait coopération avec le gouvernement de Bachar al-Assad pour lutter[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex