Extension Factory Builder

Mali : Vieux Farka Touré, auteur d'un blues franchement émancipé

26/06/2011 à 11:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Vieux Farka Touré s'implique aussi dans la lutte contre le paludisme au Mali. Vieux Farka Touré s'implique aussi dans la lutte contre le paludisme au Mali. © Youri Lenquette

Le fils d’Ali Farka Touré sort son troisième album. "The Secret" affirme un style de plus en plus puissant et personnel.

Pour un peu, on a failli ne jamais connaître Vieux Farka Touré ! Son père refusait qu’il soit musicien. C’était compter sans l’obstination du jeune garçon, qui en cachette apprend à jouer de la guitare. Jusqu’à avoir l’âge de quitter Niafunké, le village natal, à 200 km au sud de Tombouctou, pour rejoindre Bamako et s’inscrire à l’Institut national des arts. Il en ressort musicien et chanteur accompli et commence à se produire aux côtés du virtuose de la kora Toumani Diabaté. « Mon parrain, désigné comme tel par mon père », précise Vieux Farka Touré à son propos. Un jour, Ali Farka Touré finit tout de même par se rendre à l’évidence : son fiston, c’est de la bonne graine de musicien. Il l’invite à jouer parfois avec lui et participe à son premier album. Il ne sera pas là pour en fêter sa parution, en février 2007.

Nouvelle édition du festival Ali Farka Touré

Depuis, Vieux Farka Touré a tourné sur les scènes du monde, joué avec BLK JKS, un groupe de rock sud-africain au propos pertinent, et il en est déjà à son troisième album. Celui-ci contient la mélodie qui donne son titre à l’album, inspirée d’un son traditionnel enregistré en 2005 avec Ali Farka Touré. Dave Matthews, Derek Trucks, John Scofield et Ivan Neville, des musiciens américains de haute volée, ont mis leur talent à sa disposition. Début juin, Vieux Farka Touré prenait depuis Paris un avion pour l’île de la Réunion, où il devait se produire au festival Sakifo le 10 juin.

Depuis l’aéroport, il nous confiait que, même si ses voyages étaient somme toute assez fréquents maintenant qu’il menait une carrière internationale, il était toujours très impatient de retourner au Mali, sa terre, où il tient à s’investir sans relâche. « Je m’implique dans la lutte contre le paludisme en envoyant des moustiquaires dans mon village et les environs », précise le musicien. Il prépare par ailleurs avec d’autres artistes une nouvelle édition du festival Ali Farka Touré, qui s’était arrêté pendant deux ans. L’événement se passera en ­janvier, mais avant cela il y aura eu également la Nuit de Niafunké, le 18 juin, qui tous les ans mobilise de nombreux musiciens et chanteurs maliens et permet de récolter des fonds pour faire des travaux d’assainissement ou acheter des médicaments pour la population.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

1 réaction(s)

1.
Djoubi - 17/11/2011 à 12h:11

Bonne chance à vieux Farka Touré[...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

Mali

Soumaïla Cissé : 'IBK n'a pas de feuille de route' pour le Mali

Soumaïla Cissé : "IBK n'a pas de feuille de route" pour le Mali

Réconciliation, sécurité, justice... Soucieux de ne pas "hurler avec les loups", l'opposant numéro un à Ibrahim Boubacar Keïta, Soumaïla Cissé, n'en a pas moins[...]

À l'ONU, le gouvernement malien dit vouloir dialoguer avec les groupes rebelles

Abdoulaye Diop, le ministre malien des Affaires étrangères, a affirmé mercredi devant le Conseil de sécurité des Nations unies sa volonté de mener rapidement des négociations avec[...]

Mali : accusé de complicité d'assassinat, Sanogo encourt la peine de mort

Le général putschiste Amadou Haya Sanogo a vu les accusations le visant s'alourdir. En plus de complicité d'enlèvement, il doit répondre depuis le 22 avril du chef de complicité[...]

Mali : Moussa Mara, jeune premier...

Nommé le 5 avril, le nouveau chef du gouvernement n'a que 39 ans.[...]

Mali : Gilbert Rodrigues Leal, questions sur une mort présumée

Entre la communication tardive des jihadistes et ce que savaient les autorités françaises depuis décembre 2013, plusieurs points d'interrogations entourent l'annonce de la mort de l'otage français[...]

Mali : le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a annoncé mardi la mort du Français Gilberto Rodrigues Leal, enlevé en novembre 2012 dans l'ouest du Mali. [...]

Mali : les cinq humanitaires capturés en février ont été libérés par l'armée française

Les cinq humanitaires maliens, dont quatre employés du Comité international de la Croix-Rouge au Mali, capturés le 8 février ont été libérés jeudi par l'armée[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Mali : IBK au Sénégal, les raisons d'une visite

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a fait une visite d'État au Sénégal, du 13 au 16 avril. Retour sur les raisons de cette visite.[...]

Mali - France : le ton monte

Les rapports entre le Mali et la France sont exécrables depuis plusieurs mois. Plus récemment, l'"affaire" Tomi et, surtout, la situation à Kidal n'arrangent rien.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces