Extension Factory Builder

Mali : Vieux Farka Touré, auteur d'un blues franchement émancipé

26/06/2011 à 11:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Vieux Farka Touré s'implique aussi dans la lutte contre le paludisme au Mali. Vieux Farka Touré s'implique aussi dans la lutte contre le paludisme au Mali. © Youri Lenquette

Le fils d’Ali Farka Touré sort son troisième album. "The Secret" affirme un style de plus en plus puissant et personnel.

Pour un peu, on a failli ne jamais connaître Vieux Farka Touré ! Son père refusait qu’il soit musicien. C’était compter sans l’obstination du jeune garçon, qui en cachette apprend à jouer de la guitare. Jusqu’à avoir l’âge de quitter Niafunké, le village natal, à 200 km au sud de Tombouctou, pour rejoindre Bamako et s’inscrire à l’Institut national des arts. Il en ressort musicien et chanteur accompli et commence à se produire aux côtés du virtuose de la kora Toumani Diabaté. « Mon parrain, désigné comme tel par mon père », précise Vieux Farka Touré à son propos. Un jour, Ali Farka Touré finit tout de même par se rendre à l’évidence : son fiston, c’est de la bonne graine de musicien. Il l’invite à jouer parfois avec lui et participe à son premier album. Il ne sera pas là pour en fêter sa parution, en février 2007.

Nouvelle édition du festival Ali Farka Touré

Depuis, Vieux Farka Touré a tourné sur les scènes du monde, joué avec BLK JKS, un groupe de rock sud-africain au propos pertinent, et il en est déjà à son troisième album. Celui-ci contient la mélodie qui donne son titre à l’album, inspirée d’un son traditionnel enregistré en 2005 avec Ali Farka Touré. Dave Matthews, Derek Trucks, John Scofield et Ivan Neville, des musiciens américains de haute volée, ont mis leur talent à sa disposition. Début juin, Vieux Farka Touré prenait depuis Paris un avion pour l’île de la Réunion, où il devait se produire au festival Sakifo le 10 juin.

Depuis l’aéroport, il nous confiait que, même si ses voyages étaient somme toute assez fréquents maintenant qu’il menait une carrière internationale, il était toujours très impatient de retourner au Mali, sa terre, où il tient à s’investir sans relâche. « Je m’implique dans la lutte contre le paludisme en envoyant des moustiquaires dans mon village et les environs », précise le musicien. Il prépare par ailleurs avec d’autres artistes une nouvelle édition du festival Ali Farka Touré, qui s’était arrêté pendant deux ans. L’événement se passera en ­janvier, mais avant cela il y aura eu également la Nuit de Niafunké, le 18 juin, qui tous les ans mobilise de nombreux musiciens et chanteurs maliens et permet de récolter des fonds pour faire des travaux d’assainissement ou acheter des médicaments pour la population.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

1 réaction(s)

1.
Djoubi - 17/11/2011 à 12h:11

Bonne chance à vieux Farka Touré[...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

Mali

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui pourra[...]

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de[...]

Deux ans après l'opération Serval, où en est l'armée malienne ?

Le 11 janvier 2013, l'armée française intervenait au Mali pour aider les militaires maliens à défendre leur territoire face à l'assaut des groupes jihadistes vers le sud du pays. Deux ans plus[...]

Le Mali refuse d'inhumer Amédy Coulibaly, le tueur de l'Hyper Cacher à Paris

Amédy Coulibaly, le preneur d'otages du supermarché casher de Paris, devait être enterré au Mali, pays où ses parents sont nés. Mais, selon le quotidien français "Le[...]

CAN 2015 : Le Mali et le Cameroun dos à dos

 Pas de vainqueur dans le choc entre le Mali et le Cameroun dans le groupe D (1-1). Les Aigles pensaient tenir leur victoire mais les Lions Indomptables ont égalisé en fin de partie. La "poule de la[...]

Mali : Modibo Keïta, un nouveau Premier ministre cool et old school

À peine nommé Premier ministre du Mali, Modibo Keïta a déjà réussi un exploit : contenter simultanément le gouvernement, l'opposition et les groupes armés. Cela[...]

Fin de l'épidémie d'Ebola au Mali

Après plus quarante jours de surveillance sans cas confirmés, le Mali en a officiellement fini dimanche avec l'épidémie d'Ebola sur son territoire.  [...]

Charlie Bathily

C'est l'histoire de deux hommes, maliens d'origine, au coeur du drame qui a saisi la France le 7 janvier. Le tueur de Juifs et le sauveur de Juifs, l'assassin et le juste, le Bambara et le Soninké, le[...]

Un vent de francophonie sur la CAN 2015

Cinq entraîneurs, onez pays francophones, une majorité de joueurs de Ligue 1, la CAN 2015 qui se tient en Guinée-Equatoriale du 17 janvier au 8 février ressemblerait presque à une coupe de la[...]

Mali : attaque contre le camp de l'ONU à Kidal, un Casque bleu tchadien tué

Le camp de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) à Kidal, dans l'extrême nord-est du pays, a été samedi la cible d'une nouvelle attaque au cours de laquelle un Casque bleu tchadien a été[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers