Extension Factory Builder

Côte d'Ivoire : Ephrem Youkpo, haut en couleur

24/06/2011 à 18:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Tous les soirs, Ephrem Youkpo présente l'actualité musicale 'afro' sur RFI. Tous les soirs, Ephrem Youkpo présente l'actualité musicale "afro" sur RFI. © Camille Millerand pour J.A.

En l'absence de l'animateur vedette de RFI Claudy Siar, le journaliste ivoirien Ephrem Youkpo a pris les manettes de l'émission musicale à succès Couleurs tropicales.

Avec un petit sourire, Ephrem Youkpo esquive toutes les questions trop personnelles : Marié ? Des enfants ? Des frères et sœurs ? Aucune réponse. En revanche, il s’anime dès qu’il s’agit de son nouveau job : assurer l’intérim de Claudy Siar, l’animateur vedette de Radio France Internationale (RFI). « Je ne veux pas le remplacer. Je veux juste tenir la maison jusqu’à son retour », déclare le journaliste ivoirien. C’est évident, le nouvel animateur de Couleurs tropicales admire celui qu’il remplace : « Claudy est quelqu’un qui sait comment tirer de vous le maximum. Sa méthode : respect et confiance. »

Coup de pression

Depuis le 16 mai, Ephrem Youkpo, 43 ans, a repris les rênes de l’émission musicale « afro » dont il avait été l’un des chroniqueurs en 2004, quelques semaines après la nomination au poste de délégué interministériel à l’Égalité des chances des Français d’outre-mer de Claudy Siar, le 29 mars. Un sacré coup de pression pour ce journaliste, sélectionné après un casting. « Ce n’est pas rien de travailler à RFI, encore moins d’animer une émission à une heure de grande écoute », confesse-t-il. La tranche horaire (de 20 h 10 à 21 heures TU) réunit tous les soirs une centaine de millions d’auditeurs de par le monde.

Rien à voir avec les soirées lycéennes que l’animateur égayait dans sa jeunesse en Côte d’Ivoire. « J’admirais les vedettes de la télévision ivoirienne, Georges Benson ou encore Roger Fulgence Kassy, relate-t-il. Et à force de les imiter, je me suis retrouvé à faire les animations des soirées ou des kermesses scolaires. » Après son baccalauréat, en 1988, direction la France où, parallèlement à ses études de lettres, il collabore avec la presse écrite – dont le magazine féminin Amina – et des radios locales et nationales, comme Nostalgie, Voltage, Africa no 1, Média tropical… Rien à voir avec les études de médecine ou d’histoire que son père espérait le voir épouser, raconte-t-il en riant. « Lui qui pensait que ce n’était qu’un passe-temps d’étudiant… Il n’a compris que j’en avais fait mon métier que lorsqu’il a commencé à m’entendre à la radio et qu’il m’a vu à la télé. Il était très fier », confie-t-il, nostalgique.

À la recherche du succès ?

Également à la tête de X-Pol, créé en 1999 en Côte d’Ivoire puis installé en 2004 en France, le journaliste produit plusieurs programmes télé, dont certains ont été diffusés par CFI ou TV5 (Visages d’Afrique, Africa Musica, Lu et approuvé). Il planche depuis deux ans sur un nouveau concept, Africa Comedy Academy, une émission de téléréalité durant laquelle les téléspectateurs devront élire le meilleur humoriste. Elle était prévue pour démarrer en 2010 en Côte d’Ivoire, mais la situation sociopolitique du pays en a décalé le lancement.

Est-ce la recherche du succès qui le fait courir ? « Absolument pas ! s’exclame-t-il. Je veux juste faire des choses qui me passionnent. Et la radio et la télé en font partie », justifie Ephrem Youkpo. Avant de conclure : « Cela fait plus de vingt ans que je fais mon petit bonhomme de chemin, sans histoires » 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : la commission électorale, cocktail explosif

Côte d'Ivoire : la commission électorale, cocktail explosif

L'accord sur la composition de la commission électorale ivoirienne, signé le 11 août entre les partis, est fondamental pour la tenue de la prochaine présidentielle en 2015. S'il s'effrite, les dém[...]

Côte d'Ivoire : l'ombre de gbagbo

Laurent Gbagbo sera bien jugé à la Cour pénale internationale (CPI). C'est officiel depuis le 12 juin, date à laquelle les juges ont confirmé les quatre charges de crimes contre[...]

Ebola : la Côte d'Ivoire annonce l'ouverture de couloirs humanitaires avec la Guinée et le Liberia

La Côte d’Ivoire, épargnée par l'épidémie d'Ebola, a annoncé lundi soir l’ouverture de couloirs humanitaires avec la Guinée et le Liberia. Ses frontières avec ces[...]

Côte d'Ivoire : le siège du FPI attaqué et vandalisé par des jeunes

Un groupe d'une vingtaine de jeunes a saccagé lundi à Abidjan le siège du Front populaire ivoirien (FPI), de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo. Plusieurs membres du parti ont été[...]

Côte d'Ivoire - Christian Bouquet : "Certains n'ont pas tiré de leçons du passé"

Selon Christian Bouquet, spécialiste français de la Côte d'Ivoire et auteur du "Désespoir de Kourouma", des symptômes inquiétants pour la démocratie subsistent.[...]

Côte d'Ivoire : présidentielle 2015, les lièvres et la tortue

Alors que la présidentielle de 2015 se dessine, les grands leaders politiques s'apprêtent à se lancer dans la course. Alassane Ouattara, déjà candidat, préfère, lui, rester[...]

Côte d'Ivoire : le FPI se déchire au sujet de la commission électorale

Le parti de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo se déchire sur sa participation à la nouvelle commission électorale, chargée d'organiser la cruciale présidentielle de 2015. Pour les[...]

Côte d'Ivoire : un VRP nommé Ouattara

Pour le président ivoirien Alassane Ouattara, qui savourait fin août ses derniers jours de vacances à Mougins, dans le sud de la France, la rentrée s'annonce chargée avec un voyage en[...]

Ebola : inquiète des conséquences économiques, la BAD va mobiliser 150 millions de dollars

Après avoir octroyé 60 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour lutter contre l’épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, la Banque africaine de[...]

Côte d'Ivoire : la commune du Plateau se fait noter

La commune du Plateau est devenue la deuxième collectivité locale d’Afrique occidentale francophone, après la ville de Dakar, à se faire noter par Bloomfield Investments.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex