Extension Factory Builder

Mali : reconversion réussie pour Hamed Sow

08/06/2011 à 10:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le PDG d'Amic-invest est aussi conseiller spécial du président Amadou Toumani Touré. Le PDG d'Amic-invest est aussi conseiller spécial du président Amadou Toumani Touré. © Emilie Régnier pour J.A.

Depuis 2009, l’ex-ministre des Mines dirige une société d’ingénierie financière. Il vient de convaincre un businessman israélien d’investir 1 milliard de dollars en Afrique de l’Ouest.

Récemment nommé conseiller spécial du président malien, Hamed Sow, PDG d’Amic-Invest, vient de convaincre l’homme d’affaires israélien Idan Ofer d’investir 1 milliard de dollars (710 millions d’euros) en Afrique de l’Ouest entre 2012 et 2015. Classé parmi les 100 premières fortunes mondiales par le magazine Forbes, le patron d’Ofer Group s’est rendu au Mali le 20 mai et a manifesté son intérêt pour les secteurs des mines et de l’énergie propre. Ofer Group, un conglomérat d’une dizaine d’entreprises présentes dans le transport maritime, l’énergie, la haute technologie, l’aviation, l’immobilier, la chimie, etc., se dit également intéressé par le gaz ghanéen et par la construction d’un nouveau port en Guinée.

En 2008, visé par une enquête administrative sur sa gestion du Centre pour le développement de l’entreprise (CDE, institution de coopération entre l’Union européenne et les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique), qu’il a dirigé entre 2005 et 2007, Hamed Sow a quitté le gouvernement malien au sein duquel il était chargé du portefeuille des Mines, de l’Eau et de l’Énergie. Il a été blanchi par la suite.

Depuis, cet économiste spécialisé dans les énergies a créé Africa Mining and Infrastructures Corporation (Amic-Invest), une société d’ingénierie financière auprès d’investisseurs institutionnels et privés provenant notamment des pays du Golfe et d’Asie. Basé à Bamako, Amic-Invest dispose d’antennes sur des places financières telles que Dubaï, Pékin, Hong Kong et Luxembourg.

En moins de deux ans, Amic-Invest a déjà levé 487 millions de dollars et compte dans son portefeuille 1 milliard de dollars en cours de mobilisation sur des grands projets d’infrastructures. Et parmi les projets pour lesquels la société a réussi à mobiliser 350 millions de dollars l’année dernière : la construction au Mali de l’autoroute Bamako-Koulikoro et d’une bretelle d’accès à l’autoroute Bamako-Ségou.

__

Stéphane Ballong, avec Mahamadou Camara, à Bamako.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Moussa Mara : 'Il n'y aura pas de prime à l'impunité' au Mali

Moussa Mara : "Il n'y aura pas de prime à l'impunité" au Mali

Les priorités du Premier ministre malien, Moussa Mara ? La réforme territoriale, la reprise de l'aide du FMI et les négociations avec les groupes armés. Un domaine où il joue la carte de [...]

Mali : Casques bleus tchadiens excédés

Le 18 septembre, cinq Casques bleus tchadiens de la Minusma ont été tués au passage de leur véhicule sur un engin explosif dans les environs d'Aguelhok. C'est la troisième attaque[...]

Hajj : l'Afrique de l'Ouest dans les starting-blocks

Quelques semaines avant le début du hajj, l'Afrique de l'Ouest est parée pour ce grand pélerinage.[...]

Mali : grand nettoyage à Bamako

Pour revenir dans les bonnes grâces du FMI après plusieurs impairs difficilement justifiables, le Mali met les bouchées doubles pour sanctionner les fonctionnaires indélicats.[...]

Nouvelle ère pour Finagestion

 Rebaptisé Eranove, l'ex-Finagestion, holding de tête des compagnies d'électricité et d'eau en Côte d'Ivoire et au Sénégal ne veut plus être perçu comme un[...]

Terrorisme au Mali : identification de Meherig Djafar, le coup de pouce d'Interpol

La récente identification au Mali du jihadiste algérien Meherig Djafar démontre l'importance de la technologie dans la lutte contre le terrorisme.[...]

À Bamako, plusieurs milliers de manifestants disent non à la partition du Mali

Entre deux et trois milles personnes ont défilé jeudi à Bamako pour dénoncer toute velléité de partition du Mali.[...]

Christian Josz (FMI) : "Notre mission au Mali a été un grand succès"

Du 12 au 25 septembre, une mission du Fonds monétaire international a séjourné à Bamako pour faire la lumière sur un marché de 69 milliards de F CFA passé de gré à[...]

Mali - Ousmane Diarra : "Les jihadistes instrumentalisent la pureté de l'enfant"

Dans son troisième roman, La Route des clameurs, le conteur malien revient sur la terreur qui s'est abattue sur son pays. Et dissèque comment la folie s'est emparée des hommes.[...]

Suspense et morosité

L'enthousiasme qui avait saisi les acteurs économiques maliens après le sommet de Bruxelles, en mai 2013, au cours duquel une aide internationale de 4 milliards de dollars (3,25 milliards[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers