Extension Factory Builder

Jacques Anouma : "À qui profite le crime ? "

20/05/2011 à 18:46
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Jacques Anouma, membre du comité exécutif de la Fifa. Jacques Anouma, membre du comité exécutif de la Fifa. © D.R.

Soupçonné d’avoir monnayé son vote pour l’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar, Jacques Anouma, président de la Fédération ivoirienne de football et membre du comité exécutif de la Fifa, répond aux accusations.

Jeune Afrique : Comment réagissez-vous aux accusations de corruption lancées par l’hebdomadaire britannique The Sunday Times ?

Jacques Anouma : Je me suis réveillé le lendemain de ces accusations avec une énorme migraine. J’ai bien sûr accusé le coup, mais je vais réagir. Car salir les gens de cette façon, sans preuves, c’est aberrant. Je ne suis pas abattu, juste en colère. Mais j’ai la conscience tranquille. Je ne suis pas concerné par cette affaire.

Le Sunday Times parle de 1,5 million de dollars…

Oui, mais moi, je n’ai rien touché ! Et puis, s’agit-il d’une somme globale pour Issa Hayatou et moi-même, ou aurions-nous touché 1,5 million chacun ? Je le répète, je suis tranquille. J’attends que cet hebdomadaire sorte ses fameuses preuves. Pourquoi ne les apporte-t-il pas tout de suite ?

Ce n’est pas la première fois que des affaires de corruption éclaboussent la Fifa et que des Africains sont concernés…

Mais à qui profite le crime ? Car il y a forcément quelqu’un qui tire les ficelles. Je vais essayer de savoir de qui il s’agit, car porter de telles accusations, c’est extrêmement grave. J’ai la conviction que c’est toujours la même personne qui est derrière tout ça. Nous finirons par le savoir. Issa Hayatou a été souvent accusé, mais sans preuves. Là, c’est mon tour.

Donc vous affirmez n’avoir pas touché un sou du Qatar ?

Mais bien sûr ! Si cela avait été le cas, l’affaire serait sortie depuis longtemps. Depuis que la Coupe du monde 2022 a été attribuée au Qatar, il y a des polémiques, des suspicions, des accusations, des sous-entendus…

Ces accusations surviennent alors que le congrès électif de la Fifa s’apprête à désigner un nouveau président, le 1er juin, à Zurich (Suisse). « Sepp » Blatter aura pour adversaire le Qatari Mohamed Ibn Hammam. Y a-t-il un lien, selon vous ?

Sans doute. Depuis plusieurs mois, le climat est très tendu à la Fifa. C’est normal, les élections approchent. Et en 2013, on élira le président de la Confédération africaine de football (CAF). Deux échéances aussi importantes peuvent expliquer l’emploi de certaines méthodes…

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Peinture : l'Ivoirien Ouattara Watts, au-delà de Basquiat

Peinture : l'Ivoirien Ouattara Watts, au-delà de Basquiat

L'artiste ivoirien Ouattara Watts expose jusqu'au 5 mai à Paris. L'occasion de revenir sur l'œuvre de celui qui fréquenta le génie de l'art contemporain Basquiat à la fin de sa vie.[...]

Méditerranée : des migrants musulmans accusés d'avoir jeté douze chrétiens à la mer

Un drame mêlant religion et immigration s’est produit mercredi en Méditerranée. Douze Chrétiens auraient été jetés par-dessus bord après une altercation avec des[...]

Rwanda, Côte d'Ivoire, RDC... : Stromae annonce une grande tournée africaine avec 8 dates de concert dans 8 pays

Stromae a annoncé vendredi les dates de sa première tournée africaine. Le chanteur de "Papaoutai" se rendra au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Cap Vert au Cameroun, au Gabon, au[...]

Côte d'Ivoire : Yasmina Ouégnin, de l'assurance à revendre

À 35 ans, la plus jeune députée du pays est aussi la cadette de l'ex-directeur du protocole d'Houphouët-Boigny. Rencontre avec Yasmina Ouégnin, une élue parfois...[...]

Côte d'Ivoire : la star du reggae Alpha Blondy se mue en conteur sur sa radio

Chaque soir à la radio, Alpha Blondy fait la lecture d'un livre, qu'il termine en plusieurs jours. Sur sa propre station lancée en mars dernier, le reggaeman ivoirien s'est mué en conteur pour inciter les[...]

Côte d'Ivoire : personne ne sera plus transféré à la CPI, selon Ouattara

Les suspects des crimes commis lors de la crise postélectorale de 2010-2011 en Côte d’Ivoire seront jugés dans le pays, a annoncé dimanche le président Ouattara. Qui se refuse à tout[...]

Abraaj lève 990 millions de dollars pour investir en Afrique subsaharienne

Le capital-investisseur spécialisé dans les pays émergents, Abraaj, a annoncé le closing final de Abraaj Africa Fund III, son troisième fonds pour l'Afrique subsaharienne mais le premier[...]

Abidjan autorisé à effectuer des vols directs vers les États-Unis

Après quinze ans d'efforts, l'aéroport d'Abidjan vient d'obtenir la certification de l'Agence nationale américaine de sécurité dans les transports, qui autorise désormais les vols directs[...]

Richard Bielle, CFAO : "Notre histoire, c'est l'Afrique. Notre projet, c'est l'Afrique"

Spécialiste de l'automobile et de la pharmacie, le géant de la distribution est en pleine mutation. Dans quelques mois, il ouvrira son premier hypermarché Carrefour en Côte d'Ivoire. Récit[...]

Crise au FPI : 4 ans après la chute de Gbagbo, les caciques de l'ancien régime ont choisi leur camp

Il y a quatre ans, le 11 avril 2011, Laurent Gbagbo était arrêté à Abidjan. Aujourd'hui, son parti, le FPI, est au bord de l'implosion. Pris dans une guerre de leadership, les barons de l'ancien[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers