Extension Factory Builder

Quotas dans le football : Mohammed Belkacemi, l'homme à la cassette

17/05/2011 à 11:58
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
'Je ne suis pas une taupe', affirme Mohammed Belkacemi, le 4 mai. "Je ne suis pas une taupe", affirme Mohammed Belkacemi, le 4 mai. © I-Télé

Il est, à son insu dit-il, à l’origine du scandale. Présent à la réunion du 8 novembre, Mohammed Belkacemi en a enregistré les débats. Mais qui est-il au juste ?

Jusqu’au 4 mai, il était totalement inconnu du grand public. Depuis, Mohammed Belkacemi, 49 ans, conseiller technique national pour le football dans les quartiers à la Direction technique nationale (DTN) et adjoint du sélectionneur de l’équipe de France des moins de 21 ans de futsal (football en salle) se retrouve bien malgré lui sous le feu des projecteurs. Et, même, sur le gril…

Car, comme il l’a reconnu le 4 mai, c’est bien lui qui a enregistré les débats de la fameuse réunion du 8 novembre 2010 à l’insu de ses participants, ce qui pourrait lui valoir une sanction interne ainsi que des poursuites judiciaires. « Je ne suis pas une taupe, a-t-il expliqué le 4 mai à nos confrères de la chaîne InfoSport. J’ai enregistré [cette] réunion pour témoigner en interne des propos inqualifiables que j’avais entendus auparavant. J’ai remis le seul enregistrement à la Fédération le 9 novembre pour confirmer mes propos. Depuis cette date, [il] n’est plus entre mes mains. […] Je n’ai donc jamais remis un enregistrement à un journaliste. Maintenant, je m’interroge, comme tout le monde, pour savoir qui avait intérêt à [le] sortir. »

Ordre du mérite

Belkacemi aurait remis la cassette à André Prévosto, le directeur adjoint de la Fédération française de football (FFF), un proche de Fernand Duchaussoy, son président.

Ancien joueur du Red Star Montreuil, du Paris FC, de Villecresnes, Gueugnon, Tours et Orléans (avec qui il a disputé trois matchs en Ligue 2), Belkacemi – qui est d’origine kabyle – est devenu éducateur et entraîneur à Orly, au CA Paris et au Red Star Montreuil, puis conseiller technique départemental au sein de la Ligue de Paris. Très apprécié pour son activité d’éducateur dans les quartiers (comme en témoigne la lettre ouverte que treize responsables de la région parisienne ont signée dans le quotidien Libération du 6 mai), il a ensuite occupé les fonctions d’adjoint d’Henri Émile – un proche de Laurent Blanc – en équipe de France de futsal des moins de 21 ans.

Fait chevalier de l’ordre national du Mérite en 2009, Belkacemi entretenait, selon certaines sources, des relations conflictuelles avec certains membres de la DTN, parmi lesquels François Blaquart, dont la nomination à la tête de cette instance lui aurait déplu. Il aurait également mal vécu de ne pas avoir été nommé sélectionneur de l’équipe de futsal des moins de 21 ans. « J’ai l’impression que toute cette affaire sent le règlement de comptes », confie le dirigeant d’un club professionnel. Les conclusions de l’enquête menée conjointement par la FFF et l’Inspection générale de la jeunesse et des sports (IGJS), attendues en ce début de semaine, devraient permettre d’en savoir plus.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Football : Luis Fernandez sur le point de signer avec la sélection guinéenne ?

Football : Luis Fernandez sur le point de signer avec la sélection guinéenne ?

Le Français Luis Fernandez pourrait signer son contrat de sélectionneur de la Guinée dans le week-end.  [...]

Les sons de la semaine #33 : Les Ambassadeurs du Motel de Bamako, Protoje, FKA Twigs, Kaaris

Bienvenue dans notre d'horizon musical hebdomadaire ![...]

Djibouti : Le Drian viendra... mais plus tard

Très attendue par les autorités comme par les militaires français, la visite de Jean-Yves Le Drian à Djibouti, qui devait avoir lieu au mois d'avril, a été reportée.[...]

Santiago Zannou : un rôle à jouer

De père béninois et de mère espagnole, le réalisateur place l'immigration et le métissage au coeur de ses films. La singularité de ses histoires lui a ouvert les portes du[...]

Yémen : le président Abd Rabbo Mansour Hadi s'est réfugié en Arabie saoudite

Alors que la confusion règnait sur le sort du président Abd Rabbo Mansour Hadi, ce dernier est arrivé jeudi en Arabie saoudite, le jour même où la coalition menée par Ryad[...]

"Comme un cri" : exorciser le naufrage du Joola

Pièce coup de poing, Comme un cri revient sur le drame du Joola et pointe une nouvelle fois la responsabilité des autorités sénégalaises.[...]

Cinéma : Dear White People, chers petits Blancs...

Avec son film "Dear White People", le réalisateur africain-américain Justin Simien dénonce les préjugés raciaux toujours vivaces dans le pays d'Obama... et suscite la[...]

Hervé Ladsous : "Le maintien de la paix ne représente que 0,4% des budgets militaires dans le monde"

Pour la première fois, les chefs d'état-major de 120 pays membres des Nations unies se réunissent vendredi 27 mars à New York pour plancher sur les enjeux complexes du maintien de la paix à[...]

Yémen : les rebelles progressent, le président Hadi en fuite

Alors que l'incertitude régnait sur son sort, le président yéménite, Abd Rabbo Mansour Hadi, a quitté le pays en bateau, ont annoncé des responsables yéménites.[...]

Racisme en Belgique : "Il faut prendre conscience de l'ampleur du problème"

Depuis le lancement du hashtag #dailyracism, de nombreux Belges ont témoigné, sur les réseaux sociaux, du racisme quotidien qu'ils subissent.  [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers