Extension Factory Builder

Jack Lang : "La France n'a plus de politique internationale"

21/02/2011 à 15:51
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Jack Lang. Jack Lang. © Reuters

L’ancien ministre français Jack Lang vient de remettre aux Nations unies un rapport sur la piraterie au large de la Somalie. L’occasion pour lui de dénoncer la complaisance de Paris vis-à-vis du régime Ben Ali. Et de s’expliquer sur le cas Gbagbo.

Jeune Afrique : Comment expliquer l’embarras et la frilosité de la France face aux révolutions tunisienne et égyptienne ?

Jack Lang : Il y a la crainte que l’ancien colonisateur s’immisce dans la vie intérieure de ces pays, mais cet argument n’est qu’un prétexte. Fondamentalement, il manque à la France une ligne. Une politique internationale doit trouver la ligne de crête entre l’exigence de relations d’État à État et l’attention que l’on doit porter au respect des libertés. Les relations institutionnelles ne doivent pas se traduire par de la complaisance – parfois stipendiée – vis-à-vis de tel ou tel régime.

Est-ce le cas actuellement ?

À la différence de beaucoup d’autres, je ne découvre pas que la Tunisie et l’Égypte étaient des régimes d’oppression. Je ne me suis pas rendu à Tunis depuis une trentaine d’années. En 1997, président de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale, j’avais boycotté la visite de Ben Ali. Aujourd’hui, le gouvernement est totalement responsable.

Michèle Alliot-Marie doit-elle démissionner ?

Cette question est secondaire. C’est une responsabilité collective, qui concerne l’ensemble de la classe politique. On ne va pas demander à tout le monde de démissionner ! Quant aux responsables socialistes qui s’acharnent sur la ministre, qu’ont-ils dit sur Ben Ali ? Je ne les ai pas entendus. Que chacun fasse son autocritique.

À propos d’autocritique, parlons de Laurent Gbagbo. Depuis votre lettre du 5 décembre dans laquelle vous l’appeliez à reconnaître les résultats de l’élection présidentielle, avez-vous repris contact avec lui ?

Non, il est inaccessible.

Durant la campagne électorale, vous vous êtes rendu en Côte d’Ivoire pour lui apporter un « soutien amical ». Est-ce toujours un ami ?

Ce n’est pas un ami au sens intime du terme. Je lui portais une certaine sympathie, car je pensais, en conscience, qu’il pouvait favoriser l’établissement d’une véritable démocratie. Je suis attristé et déçu. Disons que je me suis trompé sur le personnage et que j’ai manqué de flair. Je découvre que c’est une sacrée tête de lard et qu’il a le cuir épais.

Pour lutter contre la piraterie au large de la Somalie, vous préconisez une « somalisation » de l’arsenal judiciaire, avec la création de tribunaux et la construction de prisons…

Fin 2010, je me suis rendu à deux reprises dans la région. Malgré le déploiement de forces maritimes internationales, les actes de piraterie se multiplient et les rançons sont de plus en plus élevées. Le coût est estimé à 7 milliards de dollars. Comment les 1 500 à 2 000 pirates n’auraient-ils pas un sentiment d’impunité ? Faute de débouché juridictionnel, ils sont remis en liberté neuf fois sur dix après avoir été interceptés. Il faut donc élaborer sur place un système de poursuites efficace et conforme au droit international. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Grande-Bretagne : Kate, princesse de Cambridge, a accouché d'une fille

Grande-Bretagne : Kate, princesse de Cambridge, a accouché d'une fille

L'épouse du prince William, Kate, a accouché samedi matin d'une petite fille, quatrième dans l'ordre de succession au trône, a annoncé le palais de Kensington, une nouvelle qui a immédiatem[...]

Etats-Unis : six policiers de Baltimore inculpés du meurtre de Freddie Gray

La mort de Freddie Gray, décédé une semaine après son interpellation musclée à Baltimore, est un "homicide" et six policiers sont poursuivis, a annoncé vendredi la[...]

Boxe : Pacquiao-Mayweather, le "combat du siècle" qui met les précédents KO

Jamais dans l'histoire de la boxe un combat n'a généré autant d'attention, d'attente et de millions: le choc entre Manny Pacquiao et Floyd Mayweather samedi à Las Vegas relègue les autres[...]

Français, néocons et fiers de l'être... comme Philippe Val

"Émigré, émigré, reste là, t'en vas pas ! Maint'nant qu't'es installé, mon vieux tu es chez toi chez moi..."[...]

Racisme : les habitants noirs de Baltimore se méfient depuis longtemps de leur police

Pierre Estep avait 16 ans quand un policier de Baltimore l'a mis en joue en plein visage, ce qui ne l'a pas vraiment incité à aimer les forces de l'ordre.[...]

Viols sur mineurs en Centrafrique : un scandale potentiellement dévastateur pour la France

L'armée française, habituée aux interventions en Afrique, fait face à un scandale aux effets potentiellement dévastateurs à la suite d'accusations d'enfants selon lesquels des soldats[...]

Peine de mort - Arabie saoudite : vers un macabre record de décapitations ?

Condamnés à mort pour meurtre et trafic de drogue, deux Saoudiens ont été décapités au sabre jeudi en Arabie saoudite. Ce qui porte à 71 le nombre d'exécutions dans ce pays[...]

Espagne : Sissi à Madrid, les défenseurs des droits de l'homme dénoncent la répression en Égypte

Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy a reçu jeudi le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Une visite d'un jour mal accueillie par les défenseurs des droits de l'homme qui[...]

Viols sur mineurs en Centrafrique : 14 militaires français de Sangaris mis en cause

Selon une source judiciaire française, 14 soldats français sont mis en cause pour viols présumés d'enfants en Centrafrique. Mais seul une petite partie d'entre eux ont été[...]

Jean-Pierre Bat : "Houphouët-Boigny était la tête de pont du système" de la Françafrique

Les archives de Jacques Foccart, le premier "Monsieur Afrique" de la Ve République livrent leurs secrets. Entretien avec le chercheur qui a la charge de ce fonds d'une richesse exceptionnelle.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces