Extension Factory Builder
17/01/2011 à 17:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Edmond Jouve est Professeur émérite de l'Université Paris-Descartes, Président Honoraire de l'Académie des sciences d'Outre-Mer, Paris, France

Cher Laurent Gbagbo,

Nous connaissons votre vie digne d’éducateur et de militant. Nous savons les sacrifices que vous avez endurés pour votre patrie, allant jusqu’à la quitter pour mieux la servir. Nous n’ignorons pas votre traversée du désert durant laquelle vous avez connu le froid et les privations. À Paris, il vous est même arrivé de rencontrer certains d’entre nous à la Sorbonne ou ailleurs, et vos yeux brillaient lorsque vous nous parliez de démocratie, de droits de l’homme et d’État de droit. Alors que la Côte d’Ivoire grelottait, vous rêviez d’en faire un pays modèle qui pourrait servir d’exemple dans un continent abandonné aux régimes autoritaires.

Tout cela, nous le savons, et nul ne peut vous le distraire.

Vous, vous savez de nous que nous avons lutté, souvent à vos côtés, pour que la souveraineté de votre cher pays ne soit pas bafouée, pour que nulle ingérence ne retarde sa marche vers des lendemains empreints de plus de justice et de fraternité. Nous avons aussi combattu ensemble pour que votre pays ne soit pas étouffé par les impérialismes, d’où qu’ils viennent. Certains d’entre nous sont au soir de leur vie et ce n’est pas aujourd’hui que nous souhaitons changer de perspective, alors que, de toutes parts, comme l’observait Aimé Césaire, « l’ombre gagne. L’un après l’autre, les foyers s’éteignent. Le cercle d’ombre se resserre, parmi les cris d’hommes et les hurlements des fauves ». Alors, que faire ?

L’auteur de Cahier d’un retour au pays natal adjure les « hommes de bonne volonté » de donner au monde « une nouvelle lumière ». Président Laurent Gbagbo, nous vous demandons de rejoindre cette immense cohorte. Nous vous demandons, comme nous y invitait Charles de Gaulle au lendemain de la conférence de Brazzaville, d’emprunter « le chemin des temps nouveaux ». Pensez à la Côte d’Ivoire ! Pensez à tous ses enfants ! Pensez à l’image que vous allez, en fin de compte, laisser dans l’Histoire ! Pensez au Dieu que vous honorez ! Pensez à vos amis et à vos collaborateurs, dont certains furent nos brillants étudiants !

En cette année qui suit le cinquantenaire, les voix les plus autorisées se sont conjuguées pour demander à l’Afrique de prendre une autre voie. C’est ce qui transparaît dans le « Manifeste du cinquantenaire » initié par Albert Tévoédjrè, dans les propos de Wole Soyinka, de Kofi Annan et dans la déclaration du Forum pour la paix et le développement, récemment organisé par Edem Kodjo. Avec eux, et avec ce qu’ils représentent, nous vous exhortons à respecter la volonté du peuple souverain de votre pays. Il le faut – vous le savez bien ! – car, oui, « la seule querelle qui vaille est celle de l’Homme ». Alors, dans un geste grandiose, solennel, définitif et non exempt de panache, dites-nous que vous vous retirez sans que, pour autant, votre destin s’achève. Vos amis, la communauté internationale et les siècles à venir vous en rendront justice !

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Forum-Tribunes Article suivant :
Non, Gbagbo n'est pas seul !

Forum-Tribunes Article précédent :
"Cessons de jouer le jeu du Sénégal. Extradons Hissène Habré"

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Drissa Traoré : 'Les crimes de sang reprochés à Simone Gbagbo seront jugés, à la CPI ou ailleurs'

Drissa Traoré : "Les crimes de sang reprochés à Simone Gbagbo seront jugés, à la CPI ou ailleurs"

"Justice des vainqueurs", "procès politique"... Que ce soit au sujet du prochain procès de Simone Gbagbo ou de ceux de son mari, Laurent, et de Charles Blé Goudé, les critiques son[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Gbagbo reporté sine die

Le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi le report sine die du procès de Simone Gbagbo. Il était censé s'ouvrir ce mercredi 22 octobre.[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Côte d'Ivoire : incertitudes sur le début du procès de Simone Gbagbo

La date du procès de 83 personnalités pro-Gbagbo, dont l'ancienne première dame Simone Gbagbo, censé s'ouvrir mercredi, reste hypothétique. L'un des avocats de la défense a[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

En Guinée, le doute plane à nouveau sur le mont Simandou

Quatre mois après la signature d'un accord entre la compagnie Rio Tinto et l'État pour relancer le développement du mégagisement, la chute des cours du fer vient compromettre leurs plans.[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

Côte d'Ivoire : Didier Drogba de retour en sélection ?

Deux conseillers du président Alassane Ouattara travaillent actuellement au retour de Didier Drogba en sélection nationale. Pas sûr que l'attaquant star de Chelsea accepte de rempiler avec les[...]

Orrick s'installe officiellement à Abidjan

Exclusif - Dans une interview accordée à Jeune Afrique, le président et le patron Afrique d'Orrick expliquent pourquoi ce géant mondial du droit avec 1100 avocats dans 25 pays a choisi la capitale[...]

Le Marocain Karim Tazi veut installer deux usines à Abidjan

 Le groupe Tazi va construire deux usines à Abdijan dans le secteur de la literie et du plastique. Le tout pour un investissement de 15 millions d'euros et un démarrage effectif de la production prévu[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers