Extension Factory Builder

Aké N'Gbo : universitaire et Premier ministre « bis »

20/12/2010 à 16:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Au palais présidentiel, le 7 décembre. Au palais présidentiel, le 7 décembre. © AFP

La barbe et les cheveux sont abondants, le regard est vif et un peu intimidé derrière des lunettes rondes. Dans un des salons de la résidence officielle de Laurent Gbagbo, le professeur Gilbert Marie Aké N’Gbo, tout nouveau Premier ministre « bis », se livre à sa première séance officielle de prise de photographies. Il est revenu toutes affaires cessantes d’une mission universitaire au Bénin, où il se trouvait quand il a été informé de sa nomination.

Universitaire, Aké N’Gbo l’est avant toute autre chose. Né en 1955 à Abidjan, il a obtenu son doctorat d’État en sciences économiques en 1991 à l’université de Toulouse. Spécialisé en économétrie et en économie de la régulation, il est doyen de l’unité de formation et de recherche en sciences économiques et de gestion de 2001 à 2007. Ses étudiants se souviennent de lui comme d’un homme structuré et rigoureux, qui a instauré des cours de rattrapage le week-end dans le contexte des grèves à répétition pour éviter des années académiques à rallonge. Avant sa nomination, Aké N’Gbo était le président élu de l’université de Cocody, à Abidjan. Cette année, il a été le président du comité scientifique des colloques sur le cinquantenaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. Jusqu’à présent, Aké N’Gbo n’a jamais revendiqué le moindre engagement politique, même si la presse d’opposition le considère comme un proche de Simone Gbagbo, la première dame.

Pourquoi lui ? Certains observateurs notent qu’il est un Akan du Sud, de l’ethnie attiée, originaire de la région de l’Agnéby, proche d’Abidjan, où Gbagbo a fait ses meilleurs scores au premier et au second tour. Sa nomination pourrait donc obéir à une géopolitique de la récompense.

Quelques analystes de la vie politique ivoirienne estiment quant à eux que le président Gbagbo a voulu envoyer un message clair à l’opinion. Aké N’Gbo, qui se décrit comme « un serviteur de l’État et de la République », est assez éloigné du panier de crabes politicien de la Côte d’Ivoire de ces dernières années et incarne une sorte de renouvellement de la classe dirigeante.

Dès le premier Conseil des ministres, Aké N’Gbo a révélé les grands axes de ce qu’il a appelé sa feuille de route : la gouvernance, l’éducation et la santé. Il n’a pas évoqué la crise inédite qui secoue actuellement son pays. Ce dossier, on l’a compris, est avant tout du ressort de Laurent Gbagbo lui-même.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Portrait suivant :
Frère George Obama

Portrait précédent :
Poulina : Karim Ammar attend son heure

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Alassane Ouattara inaugure le troisième pont d'Abidjan

Alassane Ouattara inaugure le troisième pont d'Abidjan

Construit en un peu plus de deux ans par les équipes de Bouygues, le pont à péage Henri Konan Bédié doit fluidifier la circulation de la capitale économique ivoirienne. Son ouverture &agra[...]

Olam acquiert l'activité cacao d'ADM pour 1,3 milliard de dollars

Après avoir cédé plusieurs de ses activités en Afrique, Olam poursuit sa stratégie de recentrage en faisant l'acquisition de l'activité cacao d'ADM. L'opération permet au[...]

Vidéo : Yaya Touré et Benzema dans la "dream team" de Zidane

Rédacteur en chef spécial de l'émission de Canal+ "L'Équipe de dimanche" du 14 décembre, Zinédine Zidane a dévoilé le nom des 11 joueurs et des remplaçants[...]

Côte d'Ivoire : le parti de Gbagbo appelle la CPI à renoncer à ses poursuites

Le parti de Laurent Gbagbo a appelé vendredi la Cour pénale internationale (CPI) à abandonner ses poursuites contre l'ex-président ivoirien, son épouse et son ancien ministre Charles Blé[...]

Justice et réconciliation en Côte d'Ivoire : le rapport très critique de la FIDH

Dans son dernier rapport, la FIDH reste très sévère à l’égard du régime ivoirien et juge largement incomplètes les actions menées pour solder les comptes de la crise[...]

Exclusif. Blaise Compaoré est de retour à Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire

Parti du Maroc il y a quelques jours, l'ex-président burkinabè Blaise Compaoré a atterri vendredi matin à Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire.[...]

La Côte d'Ivoire refuse toujours de livrer Simone Gbagbo à la CPI

LA CPI a sommé jeudi la Côte d'Ivoire de lui livrer Simone Gbagbo, l'épouse de l'ancien président. Elle a aussi confirmé quatre charges de crimes contre l'humanité contre Charles[...]

La CPI confirme les charges de crimes contre l'humanité pesant sur Charles Blé Goudé

Le procès de Charles Blé Goudé à la Cour pénale internationale (CPI) aura bien lieu. La chambre préliminaire de la Cour a confirmé jeudi quatre charges de crimes contre[...]

Côte d'Ivoire : la police empêche les pro-Gbagbo d'ouvrir leur congrès du FPI

Les forces de l'ordre étaient positionnées jeudi matin à Treichville pour empêcher les militants pro-Gbagbo de tenir un congrès du FPI reporté par décision judiciaire sur demande de[...]

Côte d'Ivoire : imbroglio autour de la tenue du congrès du FPI

Rebondissement au Front populaire ivoirien. Alors que Pascal Affi N'Guessan avait annoncé mardi que le congrès du parti, qui devait se tenir à partir de jeudi, était reporté, le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers