Extension Factory Builder

George Forrest : "Je suis pour une transparence totale"

17/12/2010 à 17:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
George Forrest. George Forrest. © Vincent Fournier/J.A

Au sommet Afrique-Union européenne de Tripoli, les 29 et 30 novembre, George Forrest a présenté une série de propositions pour améliorer le climat économique sur le continent.

Jeune Afrique : Sécurité juridique, transparence, code éthique, réglementation des sociétés offshore… Vos suggestions risquent de faire des mécontents, notamment en RDC, car le tableau que vous dressez n’est guère reluisant…

George Forrest : Je ne pense pas faire de mécontents. Mes recommandations viennent au contraire conforter les gouvernants. Tout dirigeant qui veut le bien de son peuple devrait être favorable à ces propositions. La question est : comment attirer les investisseurs pour favoriser les transferts de technologie et créer de la valeur ajoutée ? C’est le seul moyen de développer le continent.

Quel regard portez-vous sur la revisitation des contrats miniers, et notamment l’éviction de First Quantum ?

Ne nous voilons pas les yeux, cet épisode n’a pas encouragé les investisseurs à venir en RDC. Les opérateurs économiques doivent se sentir à l’aise quand ils lancent des opérations et mènent des transactions.

Vous dénoncez des « interférences » et réclamez une réglementation sur les sociétés offshore. Vous prenez des risques…

Sur certains dossiers traités par mon groupe, il y a eu des interférences. C’est dommageable. Je suis donc pour une transparence totale et j’estime que les détenteurs des sociétés offshore présentes dans les pays à faible gouvernance doivent être connus pour lutter contre les éventuels conflits d’intérêts.

Vous êtes également sans concession vis-à-vis de l’Union européenne et vous préconisez les deals à la chinoise. Êtes-vous sérieux ?

Arrêtons de faire des dons à l’Afrique, oublions notre complexe de colonisateur et voyons les choses comme elles sont : 1 % de croissance représente plus de deux fois et demie l’aide publique au développement versée sur le continent. L’Europe pourrait très bien participer au développement économique en apportant des financements garantis et remboursés en marchandises. Mais à la différence des Chinois, ces fonds seraient affectés sur appel d’offres ouvrant la possibilité aux sociétés européennes et africaines de soumissionner. Pour l’heure, ce sont les Chinois qui raflent tous les marchés de gré à gré, profitant au passage de l’aide internationale !

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : le gouvernement met en avant ses efforts pour lutter contre les violences sexuelles

RDC : le gouvernement met en avant ses efforts pour lutter contre les violences sexuelles

À l'occasion d'une conférence de presse organisée lundi par les Nations Unies et le gouvernement de République démocratique du Congo, les autorités congolaises ont cherché à[...]

RDC - Félix Tshisekedi : "Aucun parti ne peut gagner seul"

Après deux semaines passées au chevet de son père, l’opposant congolais (RDC) Étienne Tshisekedi, à Bruxelles, Félix Tshisekedi retourne dans la mêlée Kinoise.[...]

RDC : la mort du général Bahuma suscite un grand malaise à Goma

Depuis l'annonce du décès du général Bahuma, commandant de l'armée congolaise dans le Nord-Kivu, les habitants de Goma sont inquiets et en colère. Ils ont manifesté lundi dans les[...]

RDC : mauvaise nouvelle pour Congo News

Lundi 1er septembre, la Chambre du conseil de RDC a placé Mike Mukebayi en détention préventive. L’éditeur du journal Congo News est poursuivi pour diffamation. Auparavant, le ministre des[...]

Sindika Dokolo, l'homme qui collectionne les pièces... d'art contemporain

Businessman congolais et époux d'Isabel dos Santos, la fille du président angolais, Sindika Dokolo est surtout connu pour sa passion pour les créateurs africains.[...]

Référendum

En brumeuse Écosse le 18 septembre, mais surtout, en ce qui nous concerne, au Burkina, dans les deux Congo, au Rwanda et au Burundi, cinq pays où pourraient être organisées dès 2015[...]

RDC : qui était le général Lucien Bahuma, chef de l'armée au Nord-Kivu ?

L'armée congolaise connaît un coup dur avec la mort du général Lucien Bahuma, chef d'état-major de la région troublée du Nord-Kivu, qui a joué un rôle clef dans les[...]

RDC : mort du chef de l'armée au Nord-Kivu après un malaise

Le général Lucien Bahuma, chef de l'armée congolaise pour la région troublée du Nord-Kivu, est mort dans la nuit de samedi à dimanche en Afrique du Sud après avoir fait un malaise[...]

Italie : le père de Cécile Kyenge a-t-il (vraiment) ensorcelé Roberto Calderoli ?

Connu notamment pour ses insultes racistes, Roberto Calderoli a affirmé mardi que le père de Cécile Kyenge l'avait ensorcelé. Et le sénateur italien dit détenir des preuves de ses[...]

RDC : Joseph Kabila cherche des alliés

Les concertations nationales de septembre et octobre 2013 en RDC entre Joseph Kabila et une partie de l'opposition n'auraient-elles servi à rien ? C'est bien possible. Explications.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex