Extension Factory Builder

George Forrest : "Je suis pour une transparence totale"

17/12/2010 à 17:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
George Forrest. George Forrest. © Vincent Fournier/J.A

Au sommet Afrique-Union européenne de Tripoli, les 29 et 30 novembre, George Forrest a présenté une série de propositions pour améliorer le climat économique sur le continent.

Jeune Afrique : Sécurité juridique, transparence, code éthique, réglementation des sociétés offshore… Vos suggestions risquent de faire des mécontents, notamment en RDC, car le tableau que vous dressez n’est guère reluisant…

George Forrest : Je ne pense pas faire de mécontents. Mes recommandations viennent au contraire conforter les gouvernants. Tout dirigeant qui veut le bien de son peuple devrait être favorable à ces propositions. La question est : comment attirer les investisseurs pour favoriser les transferts de technologie et créer de la valeur ajoutée ? C’est le seul moyen de développer le continent.

Quel regard portez-vous sur la revisitation des contrats miniers, et notamment l’éviction de First Quantum ?

Ne nous voilons pas les yeux, cet épisode n’a pas encouragé les investisseurs à venir en RDC. Les opérateurs économiques doivent se sentir à l’aise quand ils lancent des opérations et mènent des transactions.

Vous dénoncez des « interférences » et réclamez une réglementation sur les sociétés offshore. Vous prenez des risques…

Sur certains dossiers traités par mon groupe, il y a eu des interférences. C’est dommageable. Je suis donc pour une transparence totale et j’estime que les détenteurs des sociétés offshore présentes dans les pays à faible gouvernance doivent être connus pour lutter contre les éventuels conflits d’intérêts.

Vous êtes également sans concession vis-à-vis de l’Union européenne et vous préconisez les deals à la chinoise. Êtes-vous sérieux ?

Arrêtons de faire des dons à l’Afrique, oublions notre complexe de colonisateur et voyons les choses comme elles sont : 1 % de croissance représente plus de deux fois et demie l’aide publique au développement versée sur le continent. L’Europe pourrait très bien participer au développement économique en apportant des financements garantis et remboursés en marchandises. Mais à la différence des Chinois, ces fonds seraient affectés sur appel d’offres ouvrant la possibilité aux sociétés européennes et africaines de soumissionner. Pour l’heure, ce sont les Chinois qui raflent tous les marchés de gré à gré, profitant au passage de l’aide internationale !

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Boxe : 30 octobre 1974 à Kinshasa, le jour où Muhammad Ali entra dans la légende
RDC 

Boxe : 30 octobre 1974 à Kinshasa, le jour où Muhammad Ali entra dans la légende

Ce fut, à n'en pas douter, la rencontre du siècle : il y a quarante ans, le 30 octobre 1974, l'ancien champion du monde des poids lourds, Muhammad Ali, défiait le tenant du titre, George Foreman, [...]

Doing Business 2015 : l'Afrique bat le record des réformes

 Selon le rapport "Doing Business" 2015 de la Banque mondiale, deux tiers des économies africaines ont connu une amélioration du climat des affaires. Le Sénégal et la RD Congo, qui[...]

RDC : Joseph Kabila est arrivé à Beni, cible de récents massacres

Joseph Kabila, très attendu après les massacres du mois d'octobre, est arrivé à Beni mercredi.[...]

RDC : un soldat et un rebelle de l'ADF tués près de Beni, avant la visite du président Kabila

Deux personnes ont péri mardi soir dans des affrontements entre l'armée congolaise (FARDC) et les ADF, rébellion islamiste ougandaise. Un soldat et un rebelle ont été tués.[...]

RDC : dans la tête de Joseph Kabila

À deux ans de la présidentielle, le débat sur la réforme de la Constitution se résume à une seule question : Joseph Kabila pourra-t-il briguer un troisième mandat ? À[...]

RDC : trois immeubles de Diomi Ndongala "confisqués", son avocat dénonce "l'instrumentalisation de la justice"

Dans une affaire qui l'oppose à la Banque internationale pour l'Afrique au Congo (Biac), Diomi Ndongala a vu vendredi trois de ses immeubles de Kinshasa être saisis par la justice. Une "expropriation" qui[...]

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Les milieux de terrain Guy Lusadisu - qui a remporté deux fois le trophée avec le TP Mazembe - et Toufik Zerara sont deux des hommes forts de l’AS Vita Club et de l’ES Sétif, qui[...]

RD Congo : la production d'or pourrait tripler en 2014

 La RD Congo pourrait produire 18 tonnes d'or cette année, selon Martin Kabwelulu, le ministre des Mines du pays d'Afrique centrale. C'est trois fois le volume produit l'an dernier.[...]

RDC : retour à Kinshasa du proche de Bemba, Fidèle Babala

Libéré mardi par la Cour pénale internationale (CPI), qui le soupçonne de subornation de témoins, le secrétaire général adjoint du Mouvement de libération du Congo[...]

Un Michel peut en cacher un autre

Le nouveau Premier ministre se prénomme Charles et n'a que 38 ans. Mais il a de qui tenir. Louis, son père, est un vieux briscard de la politique locale. Et de la "Belgafrique".[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers