Extension Factory Builder
02/08/2010 à 10:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

C’est un type qui entre dans un hôpital, à Leerdam, et qui se plaint.Vous me dites : il se plaint de quoi ? Des soins ? De la nourriture ? De la propreté ? Du chewing-gum que mâche la réceptionniste ?

Non : il proteste contre trois petits tableaux accrochés dans les couloirs de l’hôpital.

Vous soupirez : ah, cette histoire se déroule bien en Europe, pas au fin fond de la Numidie. Ces gens-là ont des problèmes de luxe. Nous, on n’a même pas une seringue propre ni un cachet d’aspirine et ces enfants gâtés se plaignent du décor…

Ben ouais. Bon. Donc le gus râle et exige qu’on décroche trois tableautins qui le débectent.

Maintenant, vous aimeriez bien savoir le pourquoi de la chose, non ? Hein ? Sont-ce des croûtes obscènes, des panoramas apocalyptiques, de la fresque fluorescente ?Pas du tout. Il s’agit de portraits, si l’on ose dire ; de portraits représentant trois petits cochons. On les entendrait presque grouiner «oiiiiiiink».

Bonne fille, la direction accepte d’enlever les toiles et de les remplacer par ces fameuses biches se désaltérant au bord d’un ru qui signalent dans le monde entier le triomphe définitif du mauvais goût petit-bourgeois. Affaire classée ? Que non : la droite populiste et l’extrême droite érigent illico des barricades (c’est une image), se répandent dans la presse et dans le caniveau, hurlent que les musulmans ont pris le pouvoir et qu’ils martyrisent nos pauv’ p’tits cochons. Où va-t-on, madame, je vous le demande. C’est la fin du monde, monsieur.

Quand la poussière est retombée, après l’émotion légitime de millions de Bataves qui s’inquiètent de l’avenir de leur bacon et de leur saucisson (va-t-on désormais devoir manger de la chèvre halal ? De la viande d’otage ?), on s’aperçoit avec stupeur que le bonhomme qui a déclenché toute l’histoire est à peu près aussi musulman que Voltaire ou Houellebecq : en fait, c’est un Hollandais pur fromage, blanc et protestant.

– Mais alors ? Mais que… ? vous étouffez-vous.

Eh bien, figurez-vous que le mauvais coucheur a protesté contre les trois petits cochons parce qu’il s’inquiétait pour la sensibilité de ses concitoyens musulmans. Il l’a fait par altruisme. Là, vous êtes KO, non ?

Interrogé par la presse, Habib Elkaddouri, de l’Union des Marocains des Pays-Bas, a affirmé qu’il ne connaissait pas un seul musulman qui aurait pris ombrage du triptyque cochonou. Tous les Maghrébins et Indonésiens interrogés dans la rue ont éclaté de rire ou haussé les épaules : franchement, quand on est à l’hôpital, on a autre chose à faire que s’indigner oiseusement.

Comme disait le maréchal de Villars : «Mon Dieu, protégez-moi de mes amis…»

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

POST-Sriptum Article suivant :
Un bon petit plat de tabac

POST-Sriptum Article précédent :
Mon "Jeune Afrique" à moi

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Football : Luis Fernandez sur le point de signer avec la sélection guinéenne ?

Football : Luis Fernandez sur le point de signer avec la sélection guinéenne ?

Le Français Luis Fernandez pourrait signer son contrat de sélectionneur de la Guinée dans le week-end.  [...]

Les sons de la semaine #33 : Les Ambassadeurs du Motel de Bamako, Protoje, FKA Twigs, Kaaris

Bienvenue dans notre d'horizon musical hebdomadaire ![...]

Djibouti : Le Drian viendra... mais plus tard

Très attendue par les autorités comme par les militaires français, la visite de Jean-Yves Le Drian à Djibouti, qui devait avoir lieu au mois d'avril, a été reportée.[...]

Santiago Zannou : un rôle à jouer

De père béninois et de mère espagnole, le réalisateur place l'immigration et le métissage au coeur de ses films. La singularité de ses histoires lui a ouvert les portes du[...]

Yémen : le président Abd Rabbo Mansour Hadi s'est réfugié en Arabie saoudite

Alors que la confusion règnait sur le sort du président Abd Rabbo Mansour Hadi, ce dernier est arrivé jeudi en Arabie saoudite, le jour même où la coalition menée par Ryad[...]

"Comme un cri" : exorciser le naufrage du Joola

Pièce coup de poing, Comme un cri revient sur le drame du Joola et pointe une nouvelle fois la responsabilité des autorités sénégalaises.[...]

Cinéma : Dear White People, chers petits Blancs...

Avec son film "Dear White People", le réalisateur africain-américain Justin Simien dénonce les préjugés raciaux toujours vivaces dans le pays d'Obama... et suscite la[...]

Hervé Ladsous : "Le maintien de la paix ne représente que 0,4% des budgets militaires dans le monde"

Pour la première fois, les chefs d'état-major de 120 pays membres des Nations unies se réunissent vendredi 27 mars à New York pour plancher sur les enjeux complexes du maintien de la paix à[...]

Yémen : les rebelles progressent, le président Hadi en fuite

Alors que l'incertitude régnait sur son sort, le président yéménite, Abd Rabbo Mansour Hadi, a quitté le pays en bateau, ont annoncé des responsables yéménites.[...]

Racisme en Belgique : "Il faut prendre conscience de l'ampleur du problème"

Depuis le lancement du hashtag #dailyracism, de nombreux Belges ont témoigné, sur les réseaux sociaux, du racisme quotidien qu'ils subissent.  [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers