Extension Factory Builder
02/08/2010 à 10:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

C’est un type qui entre dans un hôpital, à Leerdam, et qui se plaint.Vous me dites : il se plaint de quoi ? Des soins ? De la nourriture ? De la propreté ? Du chewing-gum que mâche la réceptionniste ?

Non : il proteste contre trois petits tableaux accrochés dans les couloirs de l’hôpital.

Vous soupirez : ah, cette histoire se déroule bien en Europe, pas au fin fond de la Numidie. Ces gens-là ont des problèmes de luxe. Nous, on n’a même pas une seringue propre ni un cachet d’aspirine et ces enfants gâtés se plaignent du décor…

Ben ouais. Bon. Donc le gus râle et exige qu’on décroche trois tableautins qui le débectent.

Maintenant, vous aimeriez bien savoir le pourquoi de la chose, non ? Hein ? Sont-ce des croûtes obscènes, des panoramas apocalyptiques, de la fresque fluorescente ?Pas du tout. Il s’agit de portraits, si l’on ose dire ; de portraits représentant trois petits cochons. On les entendrait presque grouiner «oiiiiiiink».

Bonne fille, la direction accepte d’enlever les toiles et de les remplacer par ces fameuses biches se désaltérant au bord d’un ru qui signalent dans le monde entier le triomphe définitif du mauvais goût petit-bourgeois. Affaire classée ? Que non : la droite populiste et l’extrême droite érigent illico des barricades (c’est une image), se répandent dans la presse et dans le caniveau, hurlent que les musulmans ont pris le pouvoir et qu’ils martyrisent nos pauv’ p’tits cochons. Où va-t-on, madame, je vous le demande. C’est la fin du monde, monsieur.

Quand la poussière est retombée, après l’émotion légitime de millions de Bataves qui s’inquiètent de l’avenir de leur bacon et de leur saucisson (va-t-on désormais devoir manger de la chèvre halal ? De la viande d’otage ?), on s’aperçoit avec stupeur que le bonhomme qui a déclenché toute l’histoire est à peu près aussi musulman que Voltaire ou Houellebecq : en fait, c’est un Hollandais pur fromage, blanc et protestant.

– Mais alors ? Mais que… ? vous étouffez-vous.

Eh bien, figurez-vous que le mauvais coucheur a protesté contre les trois petits cochons parce qu’il s’inquiétait pour la sensibilité de ses concitoyens musulmans. Il l’a fait par altruisme. Là, vous êtes KO, non ?

Interrogé par la presse, Habib Elkaddouri, de l’Union des Marocains des Pays-Bas, a affirmé qu’il ne connaissait pas un seul musulman qui aurait pris ombrage du triptyque cochonou. Tous les Maghrébins et Indonésiens interrogés dans la rue ont éclaté de rire ou haussé les épaules : franchement, quand on est à l’hôpital, on a autre chose à faire que s’indigner oiseusement.

Comme disait le maréchal de Villars : «Mon Dieu, protégez-moi de mes amis…»

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

POST-Sriptum Article suivant :
Un bon petit plat de tabac

POST-Sriptum Article précédent :
Mon "Jeune Afrique" à moi

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

 Écarté de son poste de vice-président Afrique de la Banque mondiale début octobre, l'économiste sénégalais, à qui l'on prêtait l'intention de briguer la pré[...]

Réfugiés africains pour audimat européen

Dans un camp de réfugiés du Darfour, la chaîne Arte tourne un documentaire bimédia "à jouer". Instrumentalisation de la détresse pour une courbe d’audience ? Ou[...]

Malick Ndiaye, le gourou à six cordes

À la tête du label ThinkZik ! depuis quinze ans, le mystérieux et exigeant producteur d'Imany et de Faada Freddy attend plus de la musique africaine.[...]

Art contemporain : rififi autour du prix Orisha

Décerné le 2 octobre à Paris au Béninois Kifouli Dossou, le premier prix Orisha pour l'art contemporain africain a suscité l'agacement de plusieurs artistes et commissaires.[...]

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Des juges d'instruction français vont enquêter sur l'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Areva : Luc Oursel pas vraiment parti

En dépit du départ inattendu de Luc Oursel, pour des raisons thérapeutiques et son remplacement par son numéro deux Philippe Knoche le 22 octobre, l'organigramme d'Areva reste inchangé[...]

Ebola - Dr Eric Leroy : "L'épidémie continue d'évoluer dans le mauvais sens"

Le Dr Éric Leroy est l'un des plus grand spécialistes du virus Ebola. Selon lui, l'épidémie ne sera pas endiguée avant plusieurs mois. Interview.[...]

Brésil : Dilma Rousseff, surprise du chef

Les sondages la donnaient battue au second tour de la présidentielle par la socialiste Marina Silva. Ils se sont lourdement trompés. Avec 41,6 % des suffrages au premier, Dilma Rousseff est bien [...]

Un Michel peut en cacher un autre

Le nouveau Premier ministre se prénomme Charles et n'a que 38 ans. Mais il a de qui tenir. Louis, son père, est un vieux briscard de la politique locale. Et de la "Belgafrique".[...]

Terrorisme : le Maroc demande à la France de retirer son appel à la vigilance

Pour le ministre marocain de l'Intérieur, Mohamed Hassad, la présence du Maroc dans une liste de 40 pays dans lesquels la France appelle ses ressortissants à une vigilance renforcée "est[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers