Extension Factory Builder

Quand Calixthe Beyala célèbre Manu Dibango

21/04/2010 à 16:06
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La romancière franco-camerounaise Calixthe Beyala. La romancière franco-camerounaise Calixthe Beyala. © BRUNO LEVY

La romancière franco-camerounaise a consacré un documentaire à Manu Dibango.

Jeune Afrique : Comment la romancière s’est-elle faite documentariste ?

Calixthe Beyala : Il m’est déjà arrivé de travailler sur des scénarios. Faire un documentaire n’est donc pas étrange pour moi. D’ailleurs, certaines études trouvent que mon écriture est très cinématographique.

Pourquoi Manu Dibango ?

C’est un personnage vivant de l’Histoire, né en Afrique pendant la colonisation, et dans lequel tout Africain vivant loin de son continent d’origine peut se retrouver. Il y a quelques années, Manu m’avait incitée à travailler sur ce projet. Mais je n’étais pas prête. Quand j’ai senti que c’était le moment, je l’ai fait. Et j’ai adoré m’effacer, le laisser raconter lui-même son histoire, revisiter les lieux qui ont marqué sa vie… Je n’ai pas voulu que l’on entende ma voix. Je lui ai laissé dire lui-même ce qu’il souhaite que la postérité retienne de lui.

Qu’aimez-vous chez lui ?

Sa musique. Avec Fela Kuti, Manu fait partie de ces grands artistes africains qui portent en eux toute une humanité. Pendant neuf mois, de la préparation du scénario jusqu’à la fin du tournage, j’ai mangé Manu, dormi Manu, parlé Manu, pensé Manu, dansé Manu… Tout cela n’aurait pas été possible si je n’avais pas eu cette affection pour lui.

Pourquoi ne pas avoir écrit sa biographie ?

À la base d’un documentaire, il y a toujours une phase d’écriture, je n’ai donc pas changé de cap avec ce travail. Mais je voulais raconter Manu à travers lui-même, et le documentaire était le meilleur format.

Les Camerounais reprochent souvent à leur gouvernement de ne pas assez valoriser leurs artistes. Avez-vous voulu rendre justice à Manu Dibango en lui consacrant ce documentaire ?

D’une certaine manière, oui. C’est un artiste d’envergure, mais aucun travail de ce genre ne lui avait été consacré. S’agissant de l’absence de reconnaissance, c’était vrai avant. Cela ne l’est plus maintenant, car le ministère de la Culture nous a apporté son soutien lors du tournage au Cameroun.

Adapter l’un de vos romans à l’écran vous tenterait ?

Non, je refuse de réécrire moi-même ce que j’ai déjà écrit. En ce moment, j’aide un réalisateur sur le script de l’adaptation de l’un de mes livres, Comment cuisiner son mari à l’africaine. Mais je regarde cela de très loin, car le film ne m’appartient pas.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Cameroun : Baileys, l'alcool qui peut vous envoyer en prison

Cameroun : Baileys, l'alcool qui peut vous envoyer en prison

Au Cameroun, mieux vaut faire attention à la boisson que l'on commande. Si une Guiness ne déclenchera que des regards approbateurs, un Baileys pourrait vous valoir une dénonciation pour homosexualité.[...]

Nigeria : afflux de réfugiés fuyant Boko Haram, le HCR tire la sonnette d'alarme

De plus en plus de civils fuient les combats dans le nord-est du Nigeria pour se réfugier dans les pays voisins. Mardi, le HCR a lancé un appel aux dons de 34 millions de dollars pour aider 75 000 [...]

Lions du Cameroun : l'irrésistible ascension de Choupo-Moting

Passé cet été de Mayence à Schalke 04, un des meilleurs clubs allemands, Éric Maxim Choupo-Moting (25 ans) a également été nommé vice-capitaine des Lions indomptables[...]

Musique : X Maleya fait son premier Olympia à Paris

Dimanche, le trio camerounais X Mayela sera en concert dans la la capitale française, à l'Olympia. Sur scène, ils auront des invités, dont un célèbre footballeur camerounais...[...]

Congo - Elie Smith : "Mes agresseurs étaient au téléphone avec quelqu'un"

Elie Smith, le journaliste camerounais de la télévision congolaise MNTV, dont il est directeur des études et de la planification, a été victime d’une violente agression dans la nuit du 9[...]

Cameroun : verdict du procès de Lydienne Yen Eyoum reporté au 26 septembre

Le verdict du procès de Lydienne Yen Eyoum a été reporté au 26 septembre. Jeudi, l'un des juges requis pour la collégialité ne s'est pas présenté à l'audience. [...]

CAN 2015 : le Cameroun écrase la Côte d'Ivoire, l'Algérie s'impose sur le fil

Large victoire pour le Cameroun mercredi, à Yaoundé, contre la Côte d’Ivoire (4-1) lors des éliminatoires de la CAN 2015. De son côté, l'Algérie s'est imposé 1 à[...]

Terrorisme : quand Boko Haram recrute au Cameroun

Ils seraient déjà plusieurs centaines. Difficile pourtant de savoir qui sont vraiment ces apprentis jihadistes qui viennent grossir en masse les rangs de l'insurrection islamiste.[...]

Boko Haram : l'armée camerounaise annonce avoir tué plus d'"une centaine" d'islamistes

"Plus d'une centaine" de combattants appartenant au groupe islamiste armé nigérian Boko Haram auraient été tués par l'armée camerounaise. Selon Yaoundé, les[...]

Cameroun : l'affaire Lydienne Yen Eyoum, un procès jugé d'avance ?

Accusée de détournements de fonds publics et risquant la prison à vie, l'avocate franco-camerounaise Lydienne Yen Eyoum est en détention provisoire depuis près de cinq ans à la prison de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex