Extension Factory Builder

Détruire, disent-ils

12/04/2010 à 10:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

On apprend avec joie que les présidents américain et russe ont signé un accord de limitation des armes nucléaires stratégiques. Aux termes de cet accord, la Russie et les États-Unis ne seront plus capables de détruire la planète deux mille fois, mais seulement cinq cents fois. Ouf ! Nous voilà rassurés.

La France et la Grande-Bretagne ne sont pas concernées par cet accord. Mais pourquoi s’inquiéter ? Sarkozy et Brown, avec leurs bombes (non, on ne parle pas de Carla et Sarah), ont à peine la capacité d’annihiler trois cents villes ; disons, à peu près, toutes les capitales de tous les pays recensés par l’ONU, plus quelques grandes villes inutiles, genre Alexandrie, Barcelone, Rio ou Johannesburg.

La Chine, ce tigre de papier, peut à peine détruire la Russie, le Japon, Taiwan, la côte ouest des États-Unis et Belize.

(– Pourquoi Belize ? demandez-vous.

Ah bon, c’est tout ce qui vous dérange dans cette énumération ?)

La Corée du Nord, toute à sa volonté de menacer le plus de Sud-Coréens possible, a réussi jusqu’ici à anéantir un million de Coréens du Nord par la famine : toutes les ressources du pays vont au programme d’armement nucléaire. C’est un début prometteur. Qui décime sa propre population avant de s’en prendre au reste du monde ne peut être tout à fait mauvais.

Israël, avec ses trois cents têtes nucléaires, ne peut même pas détruire une fois toute la planète. C’est minable. Certes, il est capable d’exterminer tous les Arabes en cinq minutes, mais les gauchos de la pampa argentine ou les rennes du père Noël ne s’en rendraient même pas compte. Tout au plus sentiraient-ils une vague odeur de roussi. Peuh.

L’Iran, pour l’instant, est incapable d’atomiser ne serait-ce que les globes en plastique qui décorent les salles de classe à Téhéran. Mais patience : dans quelques années, il sera capable, lui aussi, d’exterminer tous les Arabes en cinq minutes. C’est sans doute pour cela qu’Israël s’oppose aux ambitions nucléaires des ayatollahs : il ne veut pas perdre le monopole qu’il exerce dans ce domaine prometteur qu’est la désintégration de tous les Arabes.

En résumé, les Russes et les Ricains peuvent détruire ma planète cinq cents fois, et les Hébreux et (bientôt) les Perses peuvent me bousiller personnellement deux fois. À part ça, tout va bien. J’écris cela assis sur un banc, dans un zoo, par une belle journée de printemps. Des lions, des lémuriens et des babouins me regardent avec curiosité. Tiens, se disent-ils, est-ce là un spécimen d’Homo sapiens, le seul animal qui est capable d’anéantir le monde mille fois ? Et qui se croit en plus le plus intelligent de tous ?

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

POST-Sriptum Article suivant :
Entre la justice et mon cousin...

POST-Sriptum Article précédent :
Un bon petit plat de tabac

2 réaction(s)

1.
Kabs - 15/04/2010 à 12h:04

Beau texte, qui nous fait réfléchir. Bravo l'Artiste...[...] Lire

2.
bounnour - 13/04/2010 à 18h:04

bien ecrit. bravo Fouad.[...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

International

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Les magistrats français qui se sont rendus en Algérie la semaine dernière n'ont pas pu emporter les prélèvements effectués sur les restes des crânes des sept moines assassiné[...]

Migration : quand les Africains ne défendent pas les Africains

En pleine polémique européenne sur l’immigration, Daxe Dabré n’a pas honte de publier le livre "Je suis noir : j'ai honte...". Aiguillon salutaire dans le débat ou ramassis de[...]

Ebola business, commerce macabre autour d'une épidémie

Des boucles d'oreille aux peluches en forme de virus, les produits dérivés à l'effigie d'Ebola se multiplient sur la Toile. Alors que l'épidémie fait rage, avec un bilan de 10 000 cas en Afrique[...]

Canada : un militaire et un assaillant tués après une fusillade au Parlement d'Ottawa

Un tireur, décrit comme un "terroriste" par le Premier ministre canadien, a tué mercredi un soldat à Ottawa et semé la panique au Parlement avant d'être abattu par la police.[...]

L'OIF aux Africains !

Moins de six semaines nous séparent de l'élection du nouveau secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF). Les 57 chefs d'État ou de gouvernement[...]

Un tandem remplace Christophe de Margerie à la tête de Total

 Pour prendre la succesion de Christophe de Margerie, décédé le 20 octobre dans un accident d'avion, le groupe français Total a confié le poste de président du Conseil[...]

Ebola : "Je suis un Libérien, pas un virus", la campagne qui veut vaincre la stigmatisation

#IamALiberianNotAVirus (comprenez : "Je suis un Libérien, pas un virus"). C'est la nouvelle campagne qui anime les réseaux sociaux américains pour lutter contre la stigmatisation des personnes[...]

Ebola : mille patients guéris en Afrique de l'Ouest et deux rémissions occidentales

Il y a parfois des nouvelles heureuses dans les tragédies. L'annonce de Médecins sans frontières du "1 000è survivant" d'Ebola sorti de ses centres en Afrique de l'Ouest, ainsi que celle de[...]

Automobile : la Chine, un leader qui pèse lourd en Afrique

Depuis dix ans, les ventes de camions chinois explosent. Pour répondre à la demande, les constructeurs commencent à implanter des usines d'assemblage. Les marques européennes contre-attaquent en[...]

France : Patrick Balkany rattrapé par ses pratiques douteuses en Afrique

Patrick Balkany, député et maire de Levallois-Perret, en banlieue parisienne, a été mis en examen, mardi, pour "blanchiment de fraude fiscale", "corruption" et "blanchiment de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers