Extension Factory Builder

Détruire, disent-ils

12/04/2010 à 10:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

On apprend avec joie que les présidents américain et russe ont signé un accord de limitation des armes nucléaires stratégiques. Aux termes de cet accord, la Russie et les États-Unis ne seront plus capables de détruire la planète deux mille fois, mais seulement cinq cents fois. Ouf ! Nous voilà rassurés.

La France et la Grande-Bretagne ne sont pas concernées par cet accord. Mais pourquoi s’inquiéter ? Sarkozy et Brown, avec leurs bombes (non, on ne parle pas de Carla et Sarah), ont à peine la capacité d’annihiler trois cents villes ; disons, à peu près, toutes les capitales de tous les pays recensés par l’ONU, plus quelques grandes villes inutiles, genre Alexandrie, Barcelone, Rio ou Johannesburg.

La Chine, ce tigre de papier, peut à peine détruire la Russie, le Japon, Taiwan, la côte ouest des États-Unis et Belize.

(– Pourquoi Belize ? demandez-vous.

Ah bon, c’est tout ce qui vous dérange dans cette énumération ?)

La Corée du Nord, toute à sa volonté de menacer le plus de Sud-Coréens possible, a réussi jusqu’ici à anéantir un million de Coréens du Nord par la famine : toutes les ressources du pays vont au programme d’armement nucléaire. C’est un début prometteur. Qui décime sa propre population avant de s’en prendre au reste du monde ne peut être tout à fait mauvais.

Israël, avec ses trois cents têtes nucléaires, ne peut même pas détruire une fois toute la planète. C’est minable. Certes, il est capable d’exterminer tous les Arabes en cinq minutes, mais les gauchos de la pampa argentine ou les rennes du père Noël ne s’en rendraient même pas compte. Tout au plus sentiraient-ils une vague odeur de roussi. Peuh.

L’Iran, pour l’instant, est incapable d’atomiser ne serait-ce que les globes en plastique qui décorent les salles de classe à Téhéran. Mais patience : dans quelques années, il sera capable, lui aussi, d’exterminer tous les Arabes en cinq minutes. C’est sans doute pour cela qu’Israël s’oppose aux ambitions nucléaires des ayatollahs : il ne veut pas perdre le monopole qu’il exerce dans ce domaine prometteur qu’est la désintégration de tous les Arabes.

En résumé, les Russes et les Ricains peuvent détruire ma planète cinq cents fois, et les Hébreux et (bientôt) les Perses peuvent me bousiller personnellement deux fois. À part ça, tout va bien. J’écris cela assis sur un banc, dans un zoo, par une belle journée de printemps. Des lions, des lémuriens et des babouins me regardent avec curiosité. Tiens, se disent-ils, est-ce là un spécimen d’Homo sapiens, le seul animal qui est capable d’anéantir le monde mille fois ? Et qui se croit en plus le plus intelligent de tous ?

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

POST-Sriptum Article suivant :
Entre la justice et mon cousin...

POST-Sriptum Article précédent :
Un bon petit plat de tabac

2 réaction(s)

1.
Kabs - 15/04/2010 à 12h:04

Beau texte, qui nous fait réfléchir. Bravo l'Artiste...[...] Lire

2.
bounnour - 13/04/2010 à 18h:04

bien ecrit. bravo Fouad.[...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

International

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

 Écarté de son poste de vice-président Afrique de la Banque mondiale début octobre, l'économiste sénégalais, à qui l'on prêtait l'intention de briguer la pré[...]

Réfugiés africains pour audimat européen

Dans un camp de réfugiés du Darfour, la chaîne Arte tourne un documentaire bimédia "à jouer". Instrumentalisation de la détresse pour une courbe d’audience ? Ou[...]

Malick Ndiaye, le gourou à six cordes

À la tête du label ThinkZik ! depuis quinze ans, le mystérieux et exigeant producteur d'Imany et de Faada Freddy attend plus de la musique africaine.[...]

Art contemporain : rififi autour du prix Orisha

Décerné le 2 octobre à Paris au Béninois Kifouli Dossou, le premier prix Orisha pour l'art contemporain africain a suscité l'agacement de plusieurs artistes et commissaires.[...]

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Des juges d'instruction français vont enquêter sur l'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Areva : Luc Oursel pas vraiment parti

En dépit du départ inattendu de Luc Oursel, pour des raisons thérapeutiques et son remplacement par son numéro deux Philippe Knoche le 22 octobre, l'organigramme d'Areva reste inchangé[...]

Ebola - Dr Eric Leroy : "L'épidémie continue d'évoluer dans le mauvais sens"

Le Dr Éric Leroy est l'un des plus grand spécialistes du virus Ebola. Selon lui, l'épidémie ne sera pas endiguée avant plusieurs mois. Interview.[...]

Brésil : Dilma Rousseff, surprise du chef

Les sondages la donnaient battue au second tour de la présidentielle par la socialiste Marina Silva. Ils se sont lourdement trompés. Avec 41,6 % des suffrages au premier, Dilma Rousseff est bien [...]

Un Michel peut en cacher un autre

Le nouveau Premier ministre se prénomme Charles et n'a que 38 ans. Mais il a de qui tenir. Louis, son père, est un vieux briscard de la politique locale. Et de la "Belgafrique".[...]

Terrorisme : le Maroc demande à la France de retirer son appel à la vigilance

Pour le ministre marocain de l'Intérieur, Mohamed Hassad, la présence du Maroc dans une liste de 40 pays dans lesquels la France appelle ses ressortissants à une vigilance renforcée "est[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers