Extension Factory Builder

Berlusconi, ce machiste

15/03/2010 à 10:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Que les Arabes passent pour des machos, qu’aucun pays de la région n’ait élu à sa tête une femme, que le discours masculin prime sur tout le reste, ce n’est pas ce qu’on peut appeler un scoop. Mais que l’Europe, qui, depuis bientôt un siècle, a permis cet événement extraordinaire qu’est l’émancipation des femmes et livré un combat sans merci contre la ségrégation et pour la parité, compte dans ses rangs un Berlusconi est, de mon point de vue, scandaleux. Souvenons-nous des dérapages du président du Conseil italien et faisons cet exercice, après tout légitime, de les mettre dans la bouche d’une dame au pouvoir. Prenons la chancelière allemande, Angela Merkel. Voici ce qu’elle déclarerait si elle devait parler à la Berlusconi : « Chers compatriotes, en matière d’immigration, je n’accepterai dorénavant dans mon pays que les beaux athlètes turcs ! » Elle poursuivrait : « Vous savez tous que si l’Allemagne est puissante c’est parce que ses mâles sont canons. D’ailleurs, je pense devoir nommer ministres les plus beaux mecs, à moins que je ne les recrute dans mon parti. » Elle se raviserait ensuite : « Tiens, j’avais oublié que ce soir c’est l’anniversaire du petit Helmut. Dix-huit ans à peine et quelle fraîcheur ! Je lui ai acheté une chaîne en or, je le mettrai sur mes genoux et l’embrasserai fort en la lui offrant. Mais comme je les veux tous, jeunes et beaux, je leur dirai : “Si je n’étais pas mariée, je t’épouserais immédiatement !” »

Bien sûr, personne ne peut imaginer cela ni admettre ce discours. Et pourquoi ? En vertu d’un principe séculaire qui veut que les femmes s’abstiennent de tenir de tels propos et non les hommes ; qu’elles sont des proies et non des chasseurs ; qu’en politique elles doivent être des hommes comme les autres. Ben… justement ! Pourquoi, en l’occurrence, les femmes ne feraient-elles pas comme les hommes sur le registre du sexisme ?

Je parie que Merkel n’aurait pas gouverné un jour de plus si elle avait tenu un tel langage, alors que l’Italie, elle, conserve son Cavaliere, comme si de rien n’était. Le bonhomme a vieilli, certes, mais les Italiens, peuple intelligent pourtant, tolèrent ses incartades. La Méditerranée a de tout temps brillé par son mépris pour les femmes, comme vous le confirmeront les historiens. Mais l’on croyait révolu le temps des femmes corvéables et venu celui d’une Europe qui se conjugue au féminin.

Maintenant, que voulez-vous dire à Kadhafi quand il entend convertir les jolies Italiennes à l’islam ? Aux rois arabes qui préfèrent leurs femmes en objets de décoration intérieure ? Aux Afghans qui n’aiment que les pucelles du paradis ? Rien. Absolument rien. Et que dire de Nicolas Sarkozy, qui s’est racheté une virginité grâce à Carla ? Tiens ! Mais c’est peut-être à la première dame de France de raisonner son compatriote italien. Allez ! Carla, montrez-nous comment une bonne cavalière peut mettre au tapis un mauvais Cavaliere !

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

POST-Sriptum Article suivant :
Wade et la statue


POST-Sriptum Article précédent :
« Coup d'Etat démocratique »

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Thaïlande : splendeurs et misères du clan Shinawatra

Thaïlande : splendeurs et misères du clan Shinawatra

Comme Thaksin, son frère, Yingluck a été renversée par un coup d'État militaire. Depuis près d'un an, la junte au pouvoir s'acharne contre elle. Finira-t-elle derrière les b[...]

L'Italie enregistre un nombre record de migrants clandestins venus d'Afrique par la mer

Le nombre de migrants clandestins qui a traversé la Méditerranée entre l’Afrique et l’Italie a explosé au début de l'année 2015 : une hausse de 43 % par rapport à[...]

Assia Djebar, une académicienne artiste

* Clothilde Monat est auteur, journaliste et professeur de Lettres au Lycée français d'Abu Dhabi. À l'annonce du décès de l’académicienne Assia Djebar, je me souviens de cette[...]

La fondation Sindika Dokolo s'expose à Porto

L'événement est suffisamment rare pour être signalé : du 5 mars au 17 mai 2015, la galerie municipale Almeida Garrett de Porto (Portugal) accueille une partie de la collection d'art contemporain de la[...]

États-Unis : un rapport accuse la police de Ferguson de discrimination envers les Noirs

La police de Ferguson, dans l’État du Missouri aux États-Unis, est accusée d’avoir violé systématiquement les droits des Noirs, selon le rapport de l’enquête du[...]

Ensaf Haidar : "Raif Badawi risque désormais la peine de mort pour apostasie"

Selon son épouse, Ensaf Haidar, le blogueur saoudien Raif Badawi, déjà condamné à 1 000 coups de fouet et à dix ans de prison, risque désormais la peine de mort pour apostasie.[...]

Série TV : l'empire des sons de Lee Daniels

Fox TV a créé la surprise, début 2015, en lançant une série qui nous plonge dans l'intimité d'une famille africaine-américaine à la tête d'une grosse maison de[...]

Italie : au moins dix migrants tués dans le naufrage de leur embarcation

Le naufrage d'un bateau transportant des migrants a fait au moins dix morts mardi au large de la Sicile. Quelque 121 personnes ont pu être sauvées par les secouristes.[...]

Angleterre : Drogba fils dans la gueule du loup

S’il devenait footballeur professionnel, le fils de Didier Drogba, Isaac, voudrait représenter l’Angleterre, berceau du foot et… des supporters racistes.[...]

Le sans-abri noir tué par la police de Los Angeles était français

Selon le "Los Angeles Times", le sans-abri abattu dimanche par des policiers à Los Angeles lors d'une altercation était un citoyen français déjà condamné pour braquage aux[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces