Extension Factory Builder

Berlusconi, ce machiste

15/03/2010 à 10:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Que les Arabes passent pour des machos, qu’aucun pays de la région n’ait élu à sa tête une femme, que le discours masculin prime sur tout le reste, ce n’est pas ce qu’on peut appeler un scoop. Mais que l’Europe, qui, depuis bientôt un siècle, a permis cet événement extraordinaire qu’est l’émancipation des femmes et livré un combat sans merci contre la ségrégation et pour la parité, compte dans ses rangs un Berlusconi est, de mon point de vue, scandaleux. Souvenons-nous des dérapages du président du Conseil italien et faisons cet exercice, après tout légitime, de les mettre dans la bouche d’une dame au pouvoir. Prenons la chancelière allemande, Angela Merkel. Voici ce qu’elle déclarerait si elle devait parler à la Berlusconi : « Chers compatriotes, en matière d’immigration, je n’accepterai dorénavant dans mon pays que les beaux athlètes turcs ! » Elle poursuivrait : « Vous savez tous que si l’Allemagne est puissante c’est parce que ses mâles sont canons. D’ailleurs, je pense devoir nommer ministres les plus beaux mecs, à moins que je ne les recrute dans mon parti. » Elle se raviserait ensuite : « Tiens, j’avais oublié que ce soir c’est l’anniversaire du petit Helmut. Dix-huit ans à peine et quelle fraîcheur ! Je lui ai acheté une chaîne en or, je le mettrai sur mes genoux et l’embrasserai fort en la lui offrant. Mais comme je les veux tous, jeunes et beaux, je leur dirai : “Si je n’étais pas mariée, je t’épouserais immédiatement !” »

Bien sûr, personne ne peut imaginer cela ni admettre ce discours. Et pourquoi ? En vertu d’un principe séculaire qui veut que les femmes s’abstiennent de tenir de tels propos et non les hommes ; qu’elles sont des proies et non des chasseurs ; qu’en politique elles doivent être des hommes comme les autres. Ben… justement ! Pourquoi, en l’occurrence, les femmes ne feraient-elles pas comme les hommes sur le registre du sexisme ?

Je parie que Merkel n’aurait pas gouverné un jour de plus si elle avait tenu un tel langage, alors que l’Italie, elle, conserve son Cavaliere, comme si de rien n’était. Le bonhomme a vieilli, certes, mais les Italiens, peuple intelligent pourtant, tolèrent ses incartades. La Méditerranée a de tout temps brillé par son mépris pour les femmes, comme vous le confirmeront les historiens. Mais l’on croyait révolu le temps des femmes corvéables et venu celui d’une Europe qui se conjugue au féminin.

Maintenant, que voulez-vous dire à Kadhafi quand il entend convertir les jolies Italiennes à l’islam ? Aux rois arabes qui préfèrent leurs femmes en objets de décoration intérieure ? Aux Afghans qui n’aiment que les pucelles du paradis ? Rien. Absolument rien. Et que dire de Nicolas Sarkozy, qui s’est racheté une virginité grâce à Carla ? Tiens ! Mais c’est peut-être à la première dame de France de raisonner son compatriote italien. Allez ! Carla, montrez-nous comment une bonne cavalière peut mettre au tapis un mauvais Cavaliere !

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

POST-Sriptum Article suivant :
Wade et la statue


POST-Sriptum Article précédent :
« Coup d'Etat démocratique »

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Espagne : Pedro Sánchez, ou comment faire oublier Zapatero...

Espagne : Pedro Sánchez, ou comment faire oublier Zapatero...

Le nouveau patron de l'opposition est jeune, beau et intelligent. Mais avant "d'y penser en se rasant", Pedro Sánchez va devoir rafraîchir l'image du Parti socialiste. Bon courage ![...]

Irak : Fouad Massoum remplace Jalal Talabani à la présidence

Le Parlement irakien a élu jeudi le politicien kurde Fouad Massoum à la tête de l'État fédéral. Un premier pas qui laisse augurer la formation d'un nouveau gouvernement dans le pays[...]

Gaza : Israël accusé de possibles crimes de guerre par l'ONU

Alors que débute la troisième semaine de l'offensive israélienne sur la bande de Gaza, la haut-commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Navi Pillay, a demandé une enquête sur les possibles[...]

France : un nouveau projet de loi sur l'immigration

Attirer plus de diplômés et d'entrepreneurs étrangers. Tel est le but du projet de loi que le gouvernement s'apprête à dévoiler. Parmi les nouveautés, un titre de[...]

Indonésie : l'avenir, c'est Jokowi

Il y a le réformateur populaire, Joko Widodo, et le militaire conservateur, Prabowo Subianto. Tous deux clament leur victoire à l'élection présidentielle du 9 juillet. Deux visages, deux[...]

Littérature turque : "L'Homme désoeuvré" enfin traduit en français !

C'est l'un des classiques du roman turc contemporain. "L'Homme désoeuvré", de Yusuf Atilgan, est enfin traduit en français.[...]

Sida : les lois homophobes accusées de favoriser la propagation du virus

Les lois qui interdisent et stigmatisent l’homosexualité ont été pointées du doigt lors de la conférence internationale sur le sida à Melbourne en Australie. Elles favoriseraient[...]

Italie : près de 800 migrants sauvés par la marine en une nuit

La marine italienne à annoncé avoir secouru près de 800 migrants dans la nuit de dimanche à lundi. En cette saison estivale les candidats à la traversée de la Méditerranée,[...]

Le FBI a-t-il poussé des musulmans américains à commettre des attentats ?

Dans un rapport publié lundi, Human Rights Watch dénonce les pratiques abusives du FBI qui aurait incité des Américains musulmans à commettre des attentats, après le 11-Septembre. Les[...]

Commission européenne : Jean-Claude Juncker, l'ère du dinosaure

Élu sans surprise, le président de la Commission européenne donne des gages à la droite, à la gauche, aux Verts. Un risque de cacophonie ?[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers