Extension Factory Builder

Berlusconi, ce machiste

15/03/2010 à 10:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Que les Arabes passent pour des machos, qu’aucun pays de la région n’ait élu à sa tête une femme, que le discours masculin prime sur tout le reste, ce n’est pas ce qu’on peut appeler un scoop. Mais que l’Europe, qui, depuis bientôt un siècle, a permis cet événement extraordinaire qu’est l’émancipation des femmes et livré un combat sans merci contre la ségrégation et pour la parité, compte dans ses rangs un Berlusconi est, de mon point de vue, scandaleux. Souvenons-nous des dérapages du président du Conseil italien et faisons cet exercice, après tout légitime, de les mettre dans la bouche d’une dame au pouvoir. Prenons la chancelière allemande, Angela Merkel. Voici ce qu’elle déclarerait si elle devait parler à la Berlusconi : « Chers compatriotes, en matière d’immigration, je n’accepterai dorénavant dans mon pays que les beaux athlètes turcs ! » Elle poursuivrait : « Vous savez tous que si l’Allemagne est puissante c’est parce que ses mâles sont canons. D’ailleurs, je pense devoir nommer ministres les plus beaux mecs, à moins que je ne les recrute dans mon parti. » Elle se raviserait ensuite : « Tiens, j’avais oublié que ce soir c’est l’anniversaire du petit Helmut. Dix-huit ans à peine et quelle fraîcheur ! Je lui ai acheté une chaîne en or, je le mettrai sur mes genoux et l’embrasserai fort en la lui offrant. Mais comme je les veux tous, jeunes et beaux, je leur dirai : “Si je n’étais pas mariée, je t’épouserais immédiatement !” »

Bien sûr, personne ne peut imaginer cela ni admettre ce discours. Et pourquoi ? En vertu d’un principe séculaire qui veut que les femmes s’abstiennent de tenir de tels propos et non les hommes ; qu’elles sont des proies et non des chasseurs ; qu’en politique elles doivent être des hommes comme les autres. Ben… justement ! Pourquoi, en l’occurrence, les femmes ne feraient-elles pas comme les hommes sur le registre du sexisme ?

Je parie que Merkel n’aurait pas gouverné un jour de plus si elle avait tenu un tel langage, alors que l’Italie, elle, conserve son Cavaliere, comme si de rien n’était. Le bonhomme a vieilli, certes, mais les Italiens, peuple intelligent pourtant, tolèrent ses incartades. La Méditerranée a de tout temps brillé par son mépris pour les femmes, comme vous le confirmeront les historiens. Mais l’on croyait révolu le temps des femmes corvéables et venu celui d’une Europe qui se conjugue au féminin.

Maintenant, que voulez-vous dire à Kadhafi quand il entend convertir les jolies Italiennes à l’islam ? Aux rois arabes qui préfèrent leurs femmes en objets de décoration intérieure ? Aux Afghans qui n’aiment que les pucelles du paradis ? Rien. Absolument rien. Et que dire de Nicolas Sarkozy, qui s’est racheté une virginité grâce à Carla ? Tiens ! Mais c’est peut-être à la première dame de France de raisonner son compatriote italien. Allez ! Carla, montrez-nous comment une bonne cavalière peut mettre au tapis un mauvais Cavaliere !

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

POST-Sriptum Article suivant :
Wade et la statue


POST-Sriptum Article précédent :
« Coup d'Etat démocratique »

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Racisme - Seydou Keita : 'Pepe m'avait traité de singe en me crachant dessus'

Racisme - Seydou Keita : "Pepe m'avait traité de singe en me crachant dessus"

La rencontre amicale de mardi entre le Real Madrid et l’AS Roma (0-1) a débuté par un coup d’éclat. Après avoir refusé de serrer la main du joueur portugais Pepe, le milieu de terrain[...]

Italie : Matteo Renzi parie sur l'Afrique

Lors de sa visite de trois jours sur le continent, le président du Conseil italien a amorcé une coopération économique inédite.[...]

Ebola : le Royaume-Uni et la Chine craignent la propagation du virus

Tandis que l’épidémie d’Ebola continue de s’étendre en Afrique de l’Ouest, Médecins sans frontières (MSF) a déclaré mercredi le virus “hors de[...]

Ramadan 2014 : plus de 215 millions de Tweets échangés dans le monde !

D'année en année, le ramadan prend de plus en plus d'ampleur sur les réseaux sociaux : 215 millions de Tweets en 2014 contre 74 millions en 2013. Et aucun pays n'est épargné.[...]

Dessin animé : Dottie, l'héroïne noire de Disney Junior qui cartonne aux États-Unis

La petite Dottie, un des rares personnages noirs de Disney, s'est fait une belle place à la télévision et dans le monde des jouets. Populaire jusque dans les rayons des magasins, l'apprentie médecin de[...]

États-Unis : expulsez ces enfants migrants que je ne saurais voir

Fuyant les gangs qui sévissent chez eux, des milliers de mineurs d'Amérique centrale franchissent chaque jour le Rio Grande. L'occasion pour les républicains de fustiger la politique migratoire[...]

Racisme : Richard Trinquier, un maire en guerre contre les femmes voilées

Richard Trinquier, élu UMP de l'Essonne, n'aime pas trop les musulmans. Son dernier fait d'armes : l'interdiction d'une base de loisirs à deux femmes voilées, début juillet. Un geste qui devrait lui[...]

Vol AH 5017 : une "chute vertigineuse de 10 000 mètres en 3 minutes"

Les images radar du contrôle aérien burkinabè révèlent que le MD-83 du vol AH 5017 d'Air Algérie a chuté en quelques minutes après avoir tenté d'éviter un orage.[...]

Christopher Fomunyoh : "Les Africains aspirent à une gouvernance moderne"

Directeur Afrique du National Democratic Institute, basé à Washington, le juriste et politologue camerounais décrypte la vision de l'Afrique selon Obama.[...]

Califat : Al-Baghdadi, un tigre de papier

Le très médiatisé État islamique est-il une nouvelle hydre, plus puissante et terrifiante qu'Al-Qaïda ne l'a jamais été ? Voire ![...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers