Extension Factory Builder

Unesco : la candidate américaine

09/09/2009 à 15:08
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'Equatorienne Ivonne Baki brigue le poste de directeur général de l'Unesco L'Equatorienne Ivonne Baki brigue le poste de directeur général de l'Unesco © Vincent Fournier pour Jeune Afrique

Après plusieurs mois de tractations dans les chancelleries des 193 États membres, la campagne pour l’élection du nouveau directeur général de l’Organisation des Nations unies pour la science et la culture (Unesco) est entrée dans sa dernière phase. Pour les neuf candidats, l’heure est à l’offensive médiatique, chacun expliquant sa vision et son projet.

Promouvoir la paix par la culture et l’éducation : la feuille de route fixée par les « pères fondateurs » de l’Unesco au lendemain de la Seconde Guerre mondiale constitue, pour paraphraser le général de Gaulle, un « vaste programme ». En attendant de faire reculer conflits armés et illettrisme, l’Unesco est au centre de rivalités géopolitiques, comme en témoigne la diversité des origines et des profils des candidats à la succession du Japonais Koïchiro Matsuura. La plupart sont aujourd’hui à Paris, où se situe le siège de l’organisation, pour faire campagne.

Alors que Farouk Hosni, le ministre égyptien de la Culture, qui dispose notamment de l’appui de l’Union africaine et de la Ligue arabe, fait toujours figure de favori, les outsiders n’ont pas dit leur dernier mot. Après l’Autrichienne Benita Ferrero-Waldner, commissaire européenne aux Relations extérieures, et le poète béninois Nouréini Tidjani-Serpos, l’Équatorienne Ivonne Baki est venue présenter son programme à Jeune Afrique.

La cinquantaine élégante, mère de trois enfants et artiste-peintre reconnue, la présidente du Parlement andin (qui fut candidate à la présidence de la République en Équateur) a « foi » dans sa victoire. « Je suis une femme, et une femme qui croit que le pouvoir doit être utilisé », assène-t-elle avec un sourire ravageur. « L’Unesco est un outil pour arriver à la paix, avec une priorité : l’éducation, l’éducation, l’éducation », poursuit la candidate, qui jouit également de la nationalité libanaise et aime à citer le romancier britannique H.G. Wells : « L’Histoire est une course entre l’éducation et la catastrophe. » « La pauvreté et l’ignorance font le lit de la violence. Je connais le prix de la paix, car j’ai vécu au Liban pendant la guerre. […] Je voudrais inspirer le dialogue, la paix, le respect, la compréhension des cultures. » Un programme qu’aucun de ses concurrents ne renierait… Mais Ivonne Baki assure « avoir les moyens » de son ambition. « Pour être successful, il faut de l’argent », lâche-t-elle comme une évidence. Et de mettre en avant sa proximité avec la nouvelle administration américaine. Ambassadrice de son pays à Washington de 1998 à 2002, elle ne fait pas mystère de ses liens étroits avec la secrétaire d’État Hillary Clinton, avant d’enfoncer le clou : « J’ai le soutien du président Obama. » Un parrainage de poids depuis le retour des États-Unis au sein de l’organisation, en 2003, dix-neuf ans après s’en être retirés pour dénoncer ses « dérives communistes » et ses « campagnes anti-impérialistes ».

Interrogée sur Farouk Hosni, dont certains propos ont été jugés antisémites par des intellectuels juifs, l’outsider de charme sort ses griffes : « Il faut faire attention à ce que l’on dit quand on postule à la direction de l’Unesco. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Portrait suivant :
Adieu à Mandé Sidibé

Portrait précédent :
Adieu Rachid Driss

International

Ebola : le co-découvreur du virus, Peter Piot, redoute une propagation en Chine

Ebola : le co-découvreur du virus, Peter Piot, redoute une propagation en Chine

Le codécouvreur du virus Ebola, Peter Piot, a fait part jeudi de son inquiétude quant aux risques de propagation du virus en Chine, qui a une très importante communauté en Afrique de l'Ouest.[...]

Justice française : le Franco-Togolais Kofi Yamgnane mis en examen pour trafic d'influence

Le candidat proclamé à la présidentielle togolaise Kofi Yamgnane a été mis en examen mercredi dans la soirée pour "trafic d'influence".[...]

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pour sa première implantation sur le continent, le cabinet d'avocats né aux États-Unis a préféré la capitale économique ivoirienne à Casablanca ou à[...]

Un soldat français des forces spéciales tué dans le nord du Mali

Un sergent-chef français, membre des forces spéciales, a été tué mercredi au Mali lors d'une opération destinée à freiner la résurgence des jihadistes dans le nord du[...]

RDC 

Boxe : 30 octobre 1974 à Kinshasa, le jour où Muhammad Ali entra dans la légende

Ce fut, à n'en pas douter, la rencontre du siècle : il y a quarante ans, le 30 octobre 1974, l'ancien champion du monde des poids lourds, Muhammad Ali, défiait le tenant du titre, George Foreman,[...]

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane placé en garde à vue dans l'affaire Rocancourt

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane a été placé en garde à vue, dans l'affaire Rocancourt, mercredi 29 octobre, selon l'AFP.[...]

"Black Panther" : Chadwick Boseman, premier super-héros noir en solo au cinéma chez Marvel

Marvel a enfin dévoilé mardi soir les neufs productions de la "phase 3" de son univers cinématographique pour les cinq prochaines années. Une nouveauté : l'Africain-Américain[...]

Francophonie : Macky Sall soutient Henri Lopès, Alain Juppé préfère Michaëlle Jean

À l'approche de la tenue du sommet de l'Organisation internationale de la francophonie, à Dakar en novembre, les voix commencent à se délier sur les préférences au poste de[...]

France : Patrick Balkany, faux Foccart, vrai tocard

Le député français, Patrick Balkany, a été mis en examen dans le cadre d'une affaire d'évasion fiscale liée à son "activisme" africain sous Nicolas Sarkozy. [...]

Football : Yaya Touré, seul candidat africain au Ballon d'or 2014

La liste des 23 candidats au Fifa-Ballon d'or 2014 a été dévoilée mardi. Parmi eux, les habitués tels que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, ainsi qu'une ribambelle de champions du monde[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers