Extension Factory Builder

Unesco : la candidate américaine

09/09/2009 à 15:08
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'Equatorienne Ivonne Baki brigue le poste de directeur général de l'Unesco L'Equatorienne Ivonne Baki brigue le poste de directeur général de l'Unesco © Vincent Fournier pour Jeune Afrique

Après plusieurs mois de tractations dans les chancelleries des 193 États membres, la campagne pour l’élection du nouveau directeur général de l’Organisation des Nations unies pour la science et la culture (Unesco) est entrée dans sa dernière phase. Pour les neuf candidats, l’heure est à l’offensive médiatique, chacun expliquant sa vision et son projet.

Promouvoir la paix par la culture et l’éducation : la feuille de route fixée par les « pères fondateurs » de l’Unesco au lendemain de la Seconde Guerre mondiale constitue, pour paraphraser le général de Gaulle, un « vaste programme ». En attendant de faire reculer conflits armés et illettrisme, l’Unesco est au centre de rivalités géopolitiques, comme en témoigne la diversité des origines et des profils des candidats à la succession du Japonais Koïchiro Matsuura. La plupart sont aujourd’hui à Paris, où se situe le siège de l’organisation, pour faire campagne.

Alors que Farouk Hosni, le ministre égyptien de la Culture, qui dispose notamment de l’appui de l’Union africaine et de la Ligue arabe, fait toujours figure de favori, les outsiders n’ont pas dit leur dernier mot. Après l’Autrichienne Benita Ferrero-Waldner, commissaire européenne aux Relations extérieures, et le poète béninois Nouréini Tidjani-Serpos, l’Équatorienne Ivonne Baki est venue présenter son programme à Jeune Afrique.

La cinquantaine élégante, mère de trois enfants et artiste-peintre reconnue, la présidente du Parlement andin (qui fut candidate à la présidence de la République en Équateur) a « foi » dans sa victoire. « Je suis une femme, et une femme qui croit que le pouvoir doit être utilisé », assène-t-elle avec un sourire ravageur. « L’Unesco est un outil pour arriver à la paix, avec une priorité : l’éducation, l’éducation, l’éducation », poursuit la candidate, qui jouit également de la nationalité libanaise et aime à citer le romancier britannique H.G. Wells : « L’Histoire est une course entre l’éducation et la catastrophe. » « La pauvreté et l’ignorance font le lit de la violence. Je connais le prix de la paix, car j’ai vécu au Liban pendant la guerre. […] Je voudrais inspirer le dialogue, la paix, le respect, la compréhension des cultures. » Un programme qu’aucun de ses concurrents ne renierait… Mais Ivonne Baki assure « avoir les moyens » de son ambition. « Pour être successful, il faut de l’argent », lâche-t-elle comme une évidence. Et de mettre en avant sa proximité avec la nouvelle administration américaine. Ambassadrice de son pays à Washington de 1998 à 2002, elle ne fait pas mystère de ses liens étroits avec la secrétaire d’État Hillary Clinton, avant d’enfoncer le clou : « J’ai le soutien du président Obama. » Un parrainage de poids depuis le retour des États-Unis au sein de l’organisation, en 2003, dix-neuf ans après s’en être retirés pour dénoncer ses « dérives communistes » et ses « campagnes anti-impérialistes ».

Interrogée sur Farouk Hosni, dont certains propos ont été jugés antisémites par des intellectuels juifs, l’outsider de charme sort ses griffes : « Il faut faire attention à ce que l’on dit quand on postule à la direction de l’Unesco. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Portrait suivant :
Adieu à Mandé Sidibé

Portrait précédent :
Adieu Rachid Driss

International

Ebola : mille patients guéris en Afrique de l'Ouest et deux rémissions occidentales

Ebola : mille patients guéris en Afrique de l'Ouest et deux rémissions occidentales

Il y a parfois des nouvelles heureuses dans les tragédies. L'annonce de Médecins sans frontières du "1 000è survivant" d'Ebola sorti de ses centres en Afrique de l'Ouest, ainsi que celle de [...]

Automobile : la Chine, un leader qui pèse lourd en Afrique

Depuis dix ans, les ventes de camions chinois explosent. Pour répondre à la demande, les constructeurs commencent à implanter des usines d'assemblage. Les marques européennes contre-attaquent en[...]

France : Patrick Balkany rattrapé par ses pratiques douteuses en Afrique

Patrick Balkany, député et maire de Levallois-Perret, en banlieue parisienne, a été mis en examen, mardi, pour "blanchiment de fraude fiscale", "corruption" et "blanchiment de[...]

Le foot n'est pas la guerre, vous êtes sûr ?

Il n'y a pas qu'en Afrique que les questions politiques font irruption sur les terrains de football.[...]

RDC : le docteur Mukwege, lauréat du prix Sakharov du Parlement européen

Le docteur congolais Denis Mukwege s'est vu décerner mardi le Prix Sakharov 2014 pour son travail auprès des femmes victimes de violences sexuelles dans les conflits armés de l'est de la RDC.[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Cinéma : "Bande de filles", quatre ados dans le vent

Porté par des actrices non professionnelles, le film de Céline Sciamma "Bande de filles" pose un regard plein de fraîcheur sur les banlieues françaises.[...]

France : Christophe de Margerie l'Africain

Surnommé "Big moustache", le dirigeant de Total Christophe Margerie, mort dans le crash de son jet à l'aéroport de Moscou, a su faire fructifier l'héritage africain du groupe français.[...]

"Les Nègres" : farce noire de Jean Genet à l'Odéon

Le metteur en scène américain Robert Wilson créé la pièce de Jean Genet "Les Nègres" au théâtre parisien l'Odéon. Une oeuvre qui parle de racisme, de[...]

Christophe de Margerie, PDG de Total, meurt dans un accident d'avion en Russie

Christophe de Margerie, 63 ans, patron du groupe pétrolier français Total, est décédé dans la nuit de lundi à mardi en Russie dans le crash d'un avion privé à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers