Extension Factory Builder

Ibrahim Assane Mayaki

29/06/2009 à 16:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Secrétaire exécutif du Nepad

Le Nouveau Partenariat pour le développement de l’Afrique (Nepad) a désormais un « bon chauffeur », conformément au vœu exprimé par le président sénégalais Abdoulaye Wade, le 13 mai à Dakar, lors de l’assemblée annuelle de la Banque africaine de développement (BAD). Ce « chauffeur » s’appelle Ibrahim Assane Mayaki, ancien Premier ministre du Niger (novembre 1997-janvier 2000). Peu après sa prise de fonctions à Midrand (Afrique du Sud), où siège le Nepad, il nous a rendu visite. Il nous a parlé de son rôle, de l’intégration du Nepad à l’Union africaine (UA) et de sa prochaine « renaissance » lors du sommet de Syrte, en Libye, du 24 juin au 3 juillet prochain. 

Mayaki demande à être jugé sur ses résultats avant tout. « Un bon chauffeur se repère à sa conduite », dit-il avec le sourire. C’est ce qui a manqué justement au Nepad, une structure créée en 2001 par l’Organisation de l’unité africaine (OUA) juste avant sa disparition. Elle sera en définitive approuvée par l’Union africaine lors de son premier sommet à Durban, en juillet 2002.

Conçu pour faciliter l’intégration économique du continent africain, le Nepad s’est vite embourbé dans la complexité des programmes et des projets proposés par les uns et par les autres. « C’est devenu un fourre-tout », explique Mayaki. Les bailleurs de fonds appelés à contribuer à son financement ont réclamé une liste des projets prioritaires et des études sérieuses sur leur utilité. La BAD a ainsi été appelée à la rescousse pour aider à définir une stratégie à moyen terme (2015) et une vision à plus long terme (2030). Entre-temps, le secrétaire exécutif du Nepad, le Mozambicain Firmin Mucavele, a été rappelé par son gouvernement. Pour son remplacement, le président de la Commission de l’UA, Jean Ping, opte pour un mode de sélection selon le mérite : au lieu de la désignation pure et simple, il fait un appel à candidatures. Quatre-vingts candidats se présentent. Mayaki fera partie de la « short list » de trois noms. Après une série d’entretiens, il sera finalement l’heureux élu. Adoubé le 2 février 2009 par l’UA, il a pris ses fonctions en avril dernier. 

Né en 1951, Mayaki est diplômé de la Sorbonne, où il a obtenu un doctorat en sciences administratives, et de l’École nationale d’administration publique (Enap) du Québec. En janvier 1996, il devient ministre de la Coopération et de l’Intégration africaine, puis ministre des Affaires étrangères. Il sera propulsé Premier ministre en novembre 1997, fonction qu’il occupe jusqu’en janvier 2000. Quelques mois plus tard, il crée un think-tank sur les politiques de santé et d’éducation avant de se voir confier la direction de la Plate-forme pour l’appui au développement rural en Afrique de l’Ouest (2004-2009). Avec le Nepad, il passe à la vitesse supérieure : choisir les meilleurs projets d’intégration africaine, mobiliser les ressources et superviser leur mise en œuvre.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Portrait suivant :
Frédéric Mitterrand

Portrait précédent :
Jeannot Bemba Saolona

Continental

Ebola : il faut un milliard de dollars pour lutter contre l'épidémie, selon l'ONU

Ebola : il faut un milliard de dollars pour lutter contre l'épidémie, selon l'ONU

À l'issue d'une réunion à huis-clos à Genève, mardi, le Dr David Nabarro, coordonnateur de l'ONU contre l'épidémie d'Ebola, a indiqué que les Nations unies avaient besoin d'u[...]

Ebola : Barack Obama souhaite lancer un plan d'action estimé à 88 millions de dollars

Le président Barack Obama va demander au Congrès américain une enveloppe de 88 millions de dollars pour lutter contre le virus Ebola en Afrique de l'ouest, a rapporté lundi le Wall Street Journal.[...]

Sam Pa, très sulfureux intermédiaire

Depuis dix ans, le nom de ce businessman - et ancien espion chinois ? - apparaît dans de nombreux contrats miniers passés entre Pékin et l'Afrique. Son parcours sinueux commence en Angola[...]

À quoi sert Mme Zuma ?

Si Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l'Union africaine (UA), était japonaise, elle se confondrait en kokaishiteimass (excuses publiques) et courbettes contrites, avant de [...]

Ces 20 parcs naturels africains vont vous faire rêver

Beauté des paysages, diversité des espèces, exubérance de la flore, présence des "Big Five" évidemment... Les parcs naturels ne manquent pas sur le continent et font rêver[...]

Ebola : plus de 2 400 morts en Afrique de l'Ouest, selon l'OMS

L'épidémie de fièvre Ebola qui sévit actuellement en Afrique de l'Ouest a fait plus de 2 400 morts sur 4 784 personnes contaminées, a déclaré vendredi l’Organisation mondiale[...]

Diaporama : 10 films cultes tournés en Afrique

De "Star Wars" à "Out of Africa", en passant bien sûr par des films africains comme "Yeelen", retour en images sur dix chefs d'oeuvre de l'histoire du cinéma qui ont tous un point[...]

Armement : qui est le meilleur client africain de la France ?

La France est un des plus gros vendeurs d'armes de la planète, avec près de 7 milliards d'euros de commandes reçues en 2013, selon le rapport du ministère de la Défense, publié le 9[...]

CAN 2015 : le Cameroun écrase la Côte d'Ivoire, l'Algérie s'impose sur le fil

Large victoire pour le Cameroun mercredi, à Yaoundé, contre la Côte d’Ivoire (4-1) lors des éliminatoires de la CAN 2015. De son côté, l'Algérie s'est imposé 1 à[...]

Oxfam réclame la suspension du programme "Santé en Afrique" de la Banque mondiale

Dans un rapport publié mercredi, l’ONG Oxfam pointe du doigt l’initiative Santé en Afrique menée par une filiale de la Banque Mondiale, estimant que le milliard de dollars mobilisé[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex