Extension Factory Builder

Rose Francine Rogombé

15/06/2009 à 16:56
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une femme très discète propulsée en première ligne Une femme très discète propulsée en première ligne © DR

La présidente de la République gabonaise par intérim a prêté serment le 10 juin.

En Afrique, l’image est plutôt rare : c’est une femme, Marie-Madeleine Mborantsuo, présidente de la Cour constitutionnelle, qui, le 9 juin, a confié les fonctions de chef de l’État gabonais à une autre femme, Rose Francine Rogombé. Au lendemain du décès d’Omar Bongo Ondimba, il incombe à cette dernière, en tant que présidente du Sénat, d’assurer l’intérim et de diriger le pays jusqu’à la prochaine élection, qui doit se tenir dans un délai de quarante-cinq jours. Élue à la tête de la Chambre haute le 16 février dernier, la sénatrice de Lambaréné a remplacé René Radembino Coniquet, qui assurait, depuis 2006, l’intérim de Georges Rawiri, le défunt président du Sénat. Seule candidate du Parti démocratique gabonais (PDG), majoritaire au Parlement, Rogombé avait alors remporté 92 % des suffrages. Cette « promotion » avait créé une certaine surprise : elle n’occupait plus depuis longtemps de fonction politique de premier plan et, en 2006, sa candidature, un temps évoquée pour ce poste, avait été écartée au motif qu’elle n’avait pas de mandat de sénateur.

 

Conseillère municipale de Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué (au centre du pays), cette juriste de formation, âgée de 66 ans, est surtout connue pour avoir été la première femme magistrate du Gabon. Elle a d’ailleurs fait l’essentiel de sa carrière dans le sérail judiciaire, en tant que substitut du procureur de la République, juge d’instruction, vice-présidente du tribunal de grande instance de Libreville, procureure de la République et conseillère à la chambre juridique de la Cour suprême. Ce qui ne l’a pas empêchée de militer au sein de la mouvance présidentielle et de devenir secrétaire d’État à la Promotion de la femme sous les différents gouvernements de Léon Mébiame (1975-1990). Plutôt discrète, cette mère de famille nombreuse, titulaire d’une licence de théologie depuis 2007, avait ensuite connu une longue éclipse jusqu’à l’élection de février 2009. Désormais sous le feu des projecteurs, elle détient tous les pouvoirs de l’exécutif, à l’exception de ceux de convoquer un référendum ou de dissoudre le Parlement. Jusqu’au 25 juillet prochain, date butoir de la fin de la transition. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Gabon

La première vraie polémique de la CAN 2015

La première vraie polémique de la CAN 2015

Pour le sélectionneur du Gabon, Jorge Costa, le penalty accordée à la Guinée équatoriale était "imaginaire". "C'est une erreur arbitrale qui nous a coûté le mat[...]

C'est la CAN des surprises, le Congo et la Guinée équatoriale en quarts !

Le Congo, tombeur du Burkina Faso (2-1), et la Guinée équatoriale, vainqueur du Gabon (2-0), sont tous les deux qualifiés pour les quarts de finale de la CAN 2015 dans le groupe A. Les Diables rouges terminent[...]

CAN 2015 : Le Congo, quel exploit !

Le Congo, vainqueur du Gabon (1-0) dans le groupe A, s'est offert son premier succès en phase finale de la CAN depuis 1974 ! Pour en arriver là, les hommes de Claude Leroy, qui s'impose de plus en plus comme un[...]

Gabon : André Mba Obame ne répond plus

Exilé à Niamey, physiquement diminué, le "frère ennemi" d'Ali Bongo Ondimba se mure dans le silence, laissant l'opposition orpheline ou presque. À moins de deux ans de[...]

Pierre-Emerick Aubameyang met le Gabon en orbite

L'attaquant gabonais a brillé samedi en offrant au Gabon sa première victoire lors de cette CAN 2015 face au Burkina Faso (2-0).[...]

Un vent de francophonie sur la CAN 2015

Cinq entraîneurs, onez pays francophones, une majorité de joueurs de Ligue 1, la CAN 2015 qui se tient en Guinée-Equatoriale du 17 janvier au 8 février ressemblerait presque à une coupe de la[...]

Cinq pays africains diffuseront le "numéro des survivants" de Charlie Hebdo

Le Gabon, la RD Congo et la Côte d'Ivoire, mais aussi le Bénin et le Burkina diffuseront des exemplaires du nouveau numéro de "Charlie Hebdo", dont la une représentant une caricature du[...]

Gabon : le domicile de l'opposant Jean Ping attaqué par 200 jeunes

Le domicile à Libreville de Jean Ping, l'un des principaux opposants gabonais, a été attaqué lundi par une bande de plus de 200 jeunes.[...]

Football : tous les records de l'histoire de la CAN en un coup d'oeil

À l'occasion de la 30e édition de la Coupe d'Afrique des nations (CAN 2015), qui se déroule du 17 janvier au 8 février en Guinée équatoriale, "Jeune Afrique" vous propose de[...]

Gabon Télécom va absorber Moov

 Libreville a donné son accord à la fusion des filiales gabonaises de Maroc Télécom et Etisalat, a appris "Jeune Afrique". Le pays cherche également à mettre en vente une[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers