Extension Factory Builder

Aimable 
Mporé

27/01/2009 à 14:49
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Aimable 
Mporé Aimable 
Mporé

Directeur général de MTN Côte d’Ivoire

Jeune Afrique : à quel domaine accordez-vous la priorité cette année, l’innovation ou l’extension des réseaux ?

Aimable Mporé : La priorité numéro un est la maîtrise des coûts. Nous devons développer nos réseaux et nos services tout en faisant face à une concurrence grandissante. Côté innovations, ce sera comme les autres années. Nous les introduirons au fur et à mesure qu’elles seront disponibles. Sachant qu’en tant qu’entreprise africaine nous développons des produits qui répondent au marché africain et ne sont pas forcément très utilisés en Europe. Dans un mois, par exemple, nous allons lancer le M-paiement dans les neuf pays d’Afrique de l’Ouest et centrale où nous sommes présents. Au même moment, nous lancerons la télévision sur le mobile et le ­BlackBerry en Côte d’Ivoire.

Comment préserver vos marges tout en développant le réseau dans les zones rurales ?

La concurrence pousse les tarifs à la baisse alors que l’extension des réseaux coûte cher à mesure qu’on s’éloigne des villes, parce qu’il y a moins de clients potentiels par borne installée et parce qu’il faut souvent construire une route et amener l’électricité. Pour préserver les marges, l’une des solutions serait de partager les coûts des infrastructures avec les autres opérateurs. Ce qui pose un problème dès qu’apparaît un nouvel opérateur : comment fait-on pour partager avec lui les investissements que nous avons déjà faits ?

Mais le problème est limité à la Côte d’Ivoire, où on compte cinq opérateurs…

Pour le moment, c’est limité à la Côte d’Ivoire. Mais je pense que le phénomène va se poursuivre, il y aura une sorte de contagion. Les pays vont accorder de plus en plus de nouvelles licences d’exploitation. Cependant, personne ne peut prédire aujourd’hui quelle sera la viabilité à terme de ces nouveaux opérateurs. En ce qui concerne la Côte d’Ivoire, je ne pense sincèrement pas que le marché soit assez vaste pour cinq opérateurs qui investiraient autant que les premiers entrants ont investi.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Interview suivante :
Simon 
Lévy

Interview précédente :
Don Bigg

Côte d'Ivoire

Le barreau de Côte d'Ivoire fustige l'arrivée d'Orrick

Le barreau de Côte d'Ivoire fustige l'arrivée d'Orrick

 Dans une déclaration écrite, le bâtonnier du barreau de Côte d'Ivoire critique le recours par Orrick au statut de conseiller juridique. Le secrétaire de l'Ordre des avocats demande au cabinet[...]

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pour sa première implantation sur le continent, le cabinet d'avocats né aux États-Unis a préféré la capitale économique ivoirienne à Casablanca ou à[...]

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara renforce le contrôle des fonds publics

Le gouvernement ivoirien poursuit son action contre les détournements de fonds publics. En Conseil des ministres, le président Alassane Ouattara a signé un projet de décret élargissant les[...]

Côte d'Ivoire : la CPI rejette la demande de Laurent Gbagbo d'assister aux obsèques de sa mère

La chambre de première instance de la Cour pénale internationale (CPI) a rendu sa décision, mercredi : Laurent Gbagbo ne sera pas autorisé à assister aux funérailles de sa mère en[...]

Doing Business 2015 : l'Afrique bat le record des réformes

 Selon le rapport "Doing Business" 2015 de la Banque mondiale, deux tiers des économies africaines ont connu une amélioration du climat des affaires. Le Sénégal et la RD Congo, qui[...]

Football : Yaya Touré, seul candidat africain au Ballon d'or 2014

La liste des 23 candidats au Fifa-Ballon d'or 2014 a été dévoilée mardi. Parmi eux, les habitués tels que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, ainsi qu'une ribambelle de champions du monde[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Ggagbo aura-t-il lieu ?

Le procès de Simone Gbagbo et de ses 82 coaccusés devait s'ouvrir le 22 octobre, mais il a été reporté sine die. Manque de préparation de la justice ivoirienne ?[...]

Drissa Traoré : "Les crimes de sang reprochés à Simone Gbagbo seront jugés, à la CPI ou ailleurs"

"Justice des vainqueurs", "procès politique"... Que ce soit au sujet du prochain procès de Simone Gbagbo ou de ceux de son mari, Laurent, et de Charles Blé Goudé, les critiques[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Gbagbo reporté sine die

Le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi le report sine die du procès de Simone Gbagbo. Il était censé s'ouvrir ce mercredi 22 octobre.[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers