Extension Factory Builder

Aimable 
Mporé

27/01/2009 à 14:49
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Aimable 
Mporé Aimable 
Mporé

Directeur général de MTN Côte d’Ivoire

Jeune Afrique : à quel domaine accordez-vous la priorité cette année, l’innovation ou l’extension des réseaux ?

Aimable Mporé : La priorité numéro un est la maîtrise des coûts. Nous devons développer nos réseaux et nos services tout en faisant face à une concurrence grandissante. Côté innovations, ce sera comme les autres années. Nous les introduirons au fur et à mesure qu’elles seront disponibles. Sachant qu’en tant qu’entreprise africaine nous développons des produits qui répondent au marché africain et ne sont pas forcément très utilisés en Europe. Dans un mois, par exemple, nous allons lancer le M-paiement dans les neuf pays d’Afrique de l’Ouest et centrale où nous sommes présents. Au même moment, nous lancerons la télévision sur le mobile et le ­BlackBerry en Côte d’Ivoire.

Comment préserver vos marges tout en développant le réseau dans les zones rurales ?

La concurrence pousse les tarifs à la baisse alors que l’extension des réseaux coûte cher à mesure qu’on s’éloigne des villes, parce qu’il y a moins de clients potentiels par borne installée et parce qu’il faut souvent construire une route et amener l’électricité. Pour préserver les marges, l’une des solutions serait de partager les coûts des infrastructures avec les autres opérateurs. Ce qui pose un problème dès qu’apparaît un nouvel opérateur : comment fait-on pour partager avec lui les investissements que nous avons déjà faits ?

Mais le problème est limité à la Côte d’Ivoire, où on compte cinq opérateurs…

Pour le moment, c’est limité à la Côte d’Ivoire. Mais je pense que le phénomène va se poursuivre, il y aura une sorte de contagion. Les pays vont accorder de plus en plus de nouvelles licences d’exploitation. Cependant, personne ne peut prédire aujourd’hui quelle sera la viabilité à terme de ces nouveaux opérateurs. En ce qui concerne la Côte d’Ivoire, je ne pense sincèrement pas que le marché soit assez vaste pour cinq opérateurs qui investiraient autant que les premiers entrants ont investi.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Interview suivante :
Simon 
Lévy

Interview précédente :
Don Bigg

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : le 'miracle' économique à l'épreuve

Côte d'Ivoire : le "miracle" économique à l'épreuve

Croissance impressionnante, construction à tout va, climat des affaires assaini... La Côte d'Ivoire fait des progrès considérables depuis la crise de 2010. Mais tout le monde n'en profite pas.[...]

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui[...]

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de[...]

Côte d'Ivoire : souvenirs du dernier maire d'Abidjan

À 81 ans, Ernest N'Koumo Mobio est toujours épris de sa ville, dont un tableau orne le hall de sa résidence des Deux-Plateaux, à Cocody. Il confie à Jeune Afrique quelques souvenirs de[...]

Côte d'Ivoire : voisins, voisines abidjanais

Ils gagnent leur vie, mais simplement. Ils se croisent chaque jour dans les quartiers modestes ou huppés de Cocody. Rencontre avec Mariette, Éric, Isaac et Franck. Leur quotidien, leurs rêves, leurs[...]

Exclusif : Pourquoi le tribunal d'Abidjan a lourdement condamné Ecobank

Jeune Afrique révèle le contenu de la décision du Tribunal de commerce d'Abidjan ayant mené à la condamnation du groupe Ecobank, du sud-africain PIC et de Daniel Matjila à payer 7,5[...]

Mathias Aka N'Gouan, maire de Cocody : "Notre modèle, c'est Beverly Hills..."

Mathias Aka N'Gouan, membre du PDCI, a été élu à la tête de la municipalité de Cocody, à Abidjan, lors des élections locales d'avril 2013. Interview.[...]

CAN 2015 : la Côte d'Ivoire manque ses débuts face à la Guinée

Lors de son entrée dans la CAN 2015, la Côte d'Ivoire d'Hervé Renard n'a pas brillé et a été tenue en échec par la Guinée (1-1), mardi à Malabo. Les Élephants[...]

Côte d'Ivoire : à Treichville, "on nous a transféré les problèmes, pas les solutions"

Située près du centre d'affaires mais enclavée entre la lagune Ébrié et Marcory, Treichville souffre d'un manque de place et de revenus pour construire de nouveaux logements.[...]

SOMMAIRE Abidjan, le retour

  RETROUVER TOUS LES ARTICLES DE NOTRE DOSSIER Abidjan et les autres Sous pression Robert Beugré Mambé "Tout le monde revient pour faire des affaires" Des jeux et des travaux [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces