Extension Factory Builder

France : Salima Saa, l'étoile du Nord

31/05/2012 à 16:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Salima Saa est candidate UMP aux législatives dans une circonscription, la 8e du Nord. Salima Saa est candidate UMP aux législatives dans une circonscription, la 8e du Nord. © AFP

Ne lui dites surtout pas qu’elle est la nouvelle Rachida Dati ! Pour l’instant, elle n’est qu’une Sarko girl lancée à la conquête d’une circonscription difficile, à Roubaix.

S’il y a une chose qui a le don d’agacer Salima Saa, c’est qu’on la désigne comme la nouvelle Rachida Dati. Pas de comparaison facile, elle veut être jugée sur ses seules compétences. À l’instar de l’ancienne garde des Sceaux en 2007, Salima est l’un des espoirs de la droite choyés par Nicolas Sarkozy. Contre toute attente, elle s’est fait souffler le poste de porte-parole de la campagne par Nathalie Kosciusko-Morizet. « Cette nomination n’avait jamais été évoquée », jure-t-elle. Qu’importe, elle a aussitôt rejoint l’équipe de « NKM ».

À 40 ans, cette businesswoman à la volonté bien trempée débarque donc en politique. En janvier, elle a démissionné de son poste de directrice commerciale du groupe Saur pour redevenir consultante. Quinze jours auparavant, elle avait été propulsée secrétaire générale de l’UMP chargée du développement urbain. Ses atouts : un sacré toupet et un carnet d’adresses (très) bien rempli. Fin 2010, elle avait écrit à Maurice Leroy, le ministre de la Ville – qu’elle ne connaissait pas –, pour solliciter la présidence de l’Agence nationale pour la cohésion et l’égalité des chances (L’Acsé). C’est ainsi que, depuis février 2011, elle est à la tête – bénévolement – de cette administration qui finance dans les banlieues divers projets sociaux : éducation, emploi, santé, prévention de la délinquance…

En septembre dernier, l’ambitieuse a demandé à être reçue à l’Élysée, où elle connaît Christian Frémont, le directeur de cabinet du chef de l’État. Moins d’un mois plus tard, elle s’est retrouvée dans le bureau de Nicolas Sarkozy, à qui elle a expliqué qu’elle « voulait aller au combat ». En décembre, la voici investie candidate UMP aux législatives dans une circonscription, la 8e du Nord (Roubaix-Wattrelos), dont personne ne voulait. C’est un vieux fief de la gauche où l’abstention est traditionnellement importante. « Je dois mener une vraie campagne de terrain afin de convaincre une population qui ne croit plus en la politique, explique-elle. La tâche sera difficile, mais je suis une combattante. »

Fille de harki

Si Salima a pris le risque, c’est qu’elle connaît bien la région du Nord-Pas-de-Calais. Née à Soissons, en Picardie, cette fille de harki a grandi au gré des mutations de son père entre la France et l’Allemagne, où elle a obtenu en 1988 son bac scientifique. La même année, elle est revenue à Lille, où vit toujours sa famille, pour entreprendre des études et décrocher un DESS en environnement. Dès 1990, elle a découvert l’engagement par le biais d’une association d’aide aux harkis.

Membre du Haut Conseil des rapatriés et du Haut Conseil à l’intégration, elle a milité un temps au Parti radical de Jean-Louis Borloo avant de rejoindre l’UMP, l’été dernier. Ce qui ne l’empêche pas, à l’occasion, de dénoncer les dérapages au sein de son propre camp. En pleine polémique sur la viande halal, elle n’a par exemple pas hésité à critiquer publiquement les propos du Premier ministre, François Fillon. Une attitude qui n’est pas sans rappeler celle d’une autre protégée de Nicolas Sarkozy, Rama Yade. « Il fallait des personnalités très fortes pour marquer l’ouverture à la diversité », commente Salima.

Cette fonceuse reconnaît qu’être issue de la diversité peut constituer un atout en période électorale, même si, bien sûr, cela ne suffit pas. « Je me reconnais dans le style hyperactif de Nicolas Sarkozy », dit-‘elle. Accepterait-elle de devenir ministre ? « Oui, si on me le propose. Mais je veux surtout être élue députée. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Les Africains 'joueront leur rôle' pour défendre la famille traditionnelle, selon le cardinal Robert Sarah

Les Africains "joueront leur rôle" pour défendre la famille traditionnelle, selon le cardinal Robert Sarah

Le cardinal guinéen Robert Sarah assure que les Africains "joueront leur rôle" pour défendre la famille traditionnelle au prochain synode d'octobre, reconnaissant des incompréhensions profond[...]

Indignation après la destruction de trésors archéologiques en Irak

Une vidéo montrant des jihadistes du groupe État islamique (EI) en train de détruire des sculptures pré-islamiques en Irak a suscité l'indignation dans le monde et la crainte que d'autres[...]

Assassinat de deux Congolais en France : un procès au goût d'inachevé

Un accusé absent condamné à 20 ans de prison, l'autre acquitté. Quatorze ans après l'assassinat mystérieux de deux Congolais en France, de nombreuses questions restent sans[...]

Retour en 5 dates sur la vie d'Earl Lloyd, légende du basket et premier joueur noir de NBA

Earl Lloyd, surnommé "The Big Cat", est décédé le 24 février à l'âge de 86 ans. Retour en cinq dates sur la carrière d'une des légendes du basket[...]

Qui est Al-Fawwaz, condamné pour les attentats de Dar es-Salaam et Nairobi en 1998 ?

Khalid al-Fawwaz, un Saoudien présenté comme un fidèle lieutenant d'Oussama Ben Laden, a été reconnu coupable de complot en lien avec les attentats contre les ambassades américaines[...]

RDC : Benoît Chatel condamné à 20 ans de prison pour le meurtre d'opposants à Kabila père

Principal accusé meurtre, il y a 14 ans en France, de deux supposés opposants à Laurent-Désiré Kabila, l'homme d'affaires belge Benoît Chatel a été condamné à[...]

France : crispations dans le monde de l'art après l'attentat contre "Charlie Hebdo"

Après les attentats des 7 et 9 janvier à Paris, plusieurs oeuvres d'art ayant trait à l'islam ont été censurées en France. Le phénomène n'est pas nouveau : art et religion[...]

"American Sniper" : quand Eastwood se tire une balle dans le pied

Annoncé en grande pompe, le nouveau long-métrage de Clint Eastwood, "American Sniper", relate le parcours d'un tireur d’élite de l'armée américaine connu pour ses exploits[...]

RDC : Kinshasa fustige les critiques du ministre belge De Croo envers le régime de Kabila

Le gouvernement congolais s'est dit "choqué" et  "fatigué des donneurs de leçons" après avoir essuyé les critiques frontales d'Alexander De Croo, le ministre belge de la[...]

Le gouvernement Valls lance une grande réforme de l'islam de France

Le gouvernement français a annoncé mercredi le lancement d’une grande réforme de l’islam de France autour d'une "instance de dialogue" censée mieux représenter les musulmans[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers