Extension Factory Builder

Un musicien entre deux rives

13/12/2008 à 22:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

À tout juste 70 ans, Ahmed Essyad n’a de cesse de chercher l’accord parfait entre les musiques et chants arabo-berbères et ceux de l’Europe, incarnés par la tradition musicale classico-romantique viennoise et la grande leçon de Schoenberg. « J’étais élève à l’école arabe du temps du protectorat, se souvient-il. Pour mon père, c’était un acte de résistance. Mais, un jour, deux hommes sont venus dans ma classe. L’un d’eux tenait un instrument de musique que je n’avais jamais vu. C’était un violoncelle. Avec, il a joué la “Sixième suite” de Bach… » Et a déclenché chez le jeune homme une passion qui le mènera du Conservatoire de Rabat au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, où il fut dès 1962 l’élève de Max Deutsch. Le célèbre musicien, emblématique de la musique du XXe siècle, fera d’Essyad son disciple préféré. « Je l’ai accompagné jusqu’au bout », se souvient celui qui, depuis, a quitté Paris pour revenir au Maroc.
Installé au milieu des oliviers, dans une petite ferme des environs de Meknès, il poursuit son œuvre, unissant intimement la tradition romantique allemande et l’école de Vienne aux ahwach, les chants berbères du Haut Atlas. « Je me vois comme un réceptacle de toutes ces cultures, explique Essyad. Tout savoir est une forme de trahison à l’identité, car il remet en question les savoirs précédents. Et cette trahison, je l’assume, car elle est justement mon identité. Une identité dynamique, sans cesse en mouvement. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Maroc

Maroc : 20 ans de prison pour un pédophile britannique

Maroc : 20 ans de prison pour un pédophile britannique

Robert Bill, un ancien enseignant gallois de 59 ans, a été condamné mardi à 20 ans de prison pour "enlèvement" et "tentatives de viol" sur mineures.[...]

Maroc : Jesa, dessine-moi un projet

Fruit de l'union entre OCP et l'américain Jacobs, la coentreprise met ses connaissances techniques au service de l'exploitation du phosphate.[...]

Maroc : les islamistes signent une "Charte de la majorité" avec leurs alliés

Le Parti justice et développement (PJD, islamiste), à la tête du gouvernement marocain, a signé une charte avec ses alliés afin "d’accélérer les réformes" et[...]

Maroc : Mohamed Fizazi, le salafiste de Sa Majesté

"Je n'ai pas retourné ma veste, je la porte désormais à l'endroit", explique Mohamed Fizazi. Condamné à trente ans de prison après les attentats de Casablanca en 2003, cette[...]

Maroc : le débat sur la légalisation du cannabis est relancé

En organisant un week-end de rencontre et de débats dans le Rif, le parti Authenticité et modernité (PAM) a récemment relancé le débat sur la légalisation partielle du cannabis[...]

Rachid Benbrahim Andaloussi : "Faire classer Casablanca au patrimoine mondial par l'Unesco"

Lancées à Casablanca en 2009, les journées du patrimoine sont devenues au fil du temps l’un des grands rendez-vous culturels du printemps : 26 000 participants pour la dernière édition[...]

Amine Tazi-Riffi, rattrapé par l'Afrique

Né en Suisse, Amine Tazi-Riffi n'a renoué avec ses origines marocaines qu'après la trentaine. Et a découvert, au passage, un marché prometteur. Depuis, l'ingénieur pilote[...]

Maghreb : Ô Rap ! Ô désespoir !

De Rabat à Tripoli, ils traduisent, avec des paroles parfois très crues, la colère et les frustrations de la jeunesse face à l'oppression et à l'injustice, mais aussi sa[...]

Sommet UE - Afrique : l'important, c'est d'y participer !

Accords de partenariat économique, compétence de la CPI, droits des homosexuels... Africains et Européens ne sont pas d'accord sur tout, loin s'en faut. Mais ils se sont parlés avec franchise.[...]

Afrobaromètre : hommes-femmes, le choc des égaux en Afrique

Scolarisation, divorce, héritage... Les discriminations entre les sexes ont tendance à régresser. Sinon dans les faits, du moins dans les mentalités, selon une enquête[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers