Extension Factory Builder

Un musicien entre deux rives

13/12/2008 à 22:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

À tout juste 70 ans, Ahmed Essyad n’a de cesse de chercher l’accord parfait entre les musiques et chants arabo-berbères et ceux de l’Europe, incarnés par la tradition musicale classico-romantique viennoise et la grande leçon de Schoenberg. « J’étais élève à l’école arabe du temps du protectorat, se souvient-il. Pour mon père, c’était un acte de résistance. Mais, un jour, deux hommes sont venus dans ma classe. L’un d’eux tenait un instrument de musique que je n’avais jamais vu. C’était un violoncelle. Avec, il a joué la “Sixième suite” de Bach… » Et a déclenché chez le jeune homme une passion qui le mènera du Conservatoire de Rabat au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, où il fut dès 1962 l’élève de Max Deutsch. Le célèbre musicien, emblématique de la musique du XXe siècle, fera d’Essyad son disciple préféré. « Je l’ai accompagné jusqu’au bout », se souvient celui qui, depuis, a quitté Paris pour revenir au Maroc.
Installé au milieu des oliviers, dans une petite ferme des environs de Meknès, il poursuit son œuvre, unissant intimement la tradition romantique allemande et l’école de Vienne aux ahwach, les chants berbères du Haut Atlas. « Je me vois comme un réceptacle de toutes ces cultures, explique Essyad. Tout savoir est une forme de trahison à l’identité, car il remet en question les savoirs précédents. Et cette trahison, je l’assume, car elle est justement mon identité. Une identité dynamique, sans cesse en mouvement. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Maroc

Ebola - Football : que faire de la CAN 2015 ? Les professionnels répondent

Ebola - Football : que faire de la CAN 2015 ? Les professionnels répondent

Alors que le sort de la CAN 2015 se jouera début novembre, "Jeune Afrique" a demandé aux internautes s’ils souhaitaient que la compétition se dispute au Maroc aux dates prévues, qu&rs[...]

Terrorisme : le Maroc demande à la France de retirer son appel à la vigilance

Pour le ministre marocain de l'Intérieur, Mohamed Hassad, la présence du Maroc dans une liste de 40 pays dans lesquels la France appelle ses ressortissants à une vigilance renforcée "est[...]

CGI se retire de la Bourse de Casablanca

 Après avoir été suspendu pendant une semaine, les titres du promoteur immobilier marocain CGI vont être radiés de la cote à la Bourse de Casablanca. C'est la décision prise par[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

Maroc : une gestion pas vraiment béton pour la Caisse de dépôt et de gestion

Plusieurs projets immobiliers de la Caisse de dépôt et de gestion font l'objet d'une enquête pour irrégularités techniques et financières. Sur la sellette, son patron et ses collaborateurs.[...]

Terrorisme : les autorités françaises ont-elles encore commis une bourde ?

Après l'affaire des trois présumés jihadistes français de retour de Turquie attendus par la police à l'aéroport d'Orly et finalement descendus sans être[...]

Genel Energy annonce une découverte de pétrole au large du Maroc

L'opérateur pétrolier britannique Genel Energy et ses partenaires ont annoncé ce lundi la découverte de pétrole à 3 000 mètres de profondeur, au large des côtes du Maroc. La[...]

"Sale Marocain !"

Il existe aux Pays-Bas une institution nommée "Kinderombudsman", qui est chargée de veiller sur la bonne santé des enfants du pays, ou plutôt sur leur "bien-être". Par[...]

Algérie-Maroc : Rabat accuse l'armée algérienne d'avoir ouvert le feu sur des civils marocains

Le Maroc a dénoncé un "acte irresponsable" et sommé l'Algérie de s'expliquer après des coups de feu tirés, samedi, à la frontière entre les deux pays.[...]

Maroc : quand Mohammed VI charge les pays occidentaux

Extrêmement sévère à l'égard des anciennes puissances coloniales, la dernière allocution de Mohammed VI devant l'Assemblée générale des Nations unies a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers