Extension Factory Builder

Asa, petit faucon deviendra grand

13/12/2008 à 20:51
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

La jeune Nigériane a remporté, le 17 novembre, le septième prix Constantin. Une récompense française qui distingue les talents prometteurs.

Paris, scène de l’Olympia, tard ce soir du 17 novembre… On s’apprête à remettre le septième prix Constantin, qui distingue la révélation musicale de l’année. Nominés et fébriles en coulisses, dix artistes et groupes de musique sont en lice. And the winner is… Asa (prononcer Asha) !
Les larmes aux yeux, la jeune artiste nigériane, qui surfe sur le succès depuis qu’est sorti, en octobre 2007, son premier album, intitulé tout simplement Asa (128 000 exemplaires écoulés), a reçu son trophée (un avion) des mains du chanteur pop Étienne Daho, président du jury. « J’ai commencé à réaliser quand tout le monde est venu me féliciter, confie-t-elle à Jeune Afrique. Je ne m’y attendais pas, j’étais déjà très heureuse de faire partie des nominés. »
Elle est ainsi la première Africaine à remporter ce prix qui n’avait couronné, jusqu’ici, que des musiciens français - mis à part le Franco-Congolais Abd Al Malik en 2006 pour Gibraltar. Il est vrai qu’il y a comme une histoire d’amour entre Asa (« petit faucon », en yorouba) et la France : elle est née à Paris, en 1982, avant que ses parents ne s’en retournent au pays, deux ans plus tard ; elle a eu pour « parrain » musical Joël Bertrand, le directeur du Centre culturel français de Lagos ; un premier album signé avec une maison de disques parisienne (Naïve) ; elle tourne en boucle depuis un an sur les radios de l’Hexagone et a conquis un large public…
Asa parle de « destinée ». Mais c’est surtout une affaire de talent. Un talent qui puise dans ses racines nigérianes, métisse les langues (anglais et yorouba), marie les styles (soul, pop, reggae, folk) et franchit les frontières. À peine couronnée, la voilà d’ailleurs qui s’est envolée pour Abuja, au Nigeria, où devait se tenir, le 22 novembre, la toute première édition des Mama, les MTV Africa Music Awards. La jeune Nigériane (26 ans) y est doublement nominée. Dans la catégorie « meilleure artiste féminine », face à Sasha (Nigeria), Wahu (Kenya), Dama Do Bling (Mozambique) et Zonke (Afrique du Sud) ; et comme « artiste de l’année », aux côtés de ses compatriotes D’Banj et P-Square et des Sud-Africains HHP et Seether. Concentré de succès, l’année 2008 restera dans les annales d’Asa. Qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin : « Je veux poursuivre ma route dans la musique et garder mon cap », affirme-t-elle. Le deuxième album est déjà en cours. Pourvu qu’il réponde aux attentes du public.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Portrait suivant :
Un Ivoirien à la tête des critiques d'art

Portrait précédent :
Tierno Monénembo

Nigeria

Une 'mystérieuse' maladie fait 17 morts dans le sud-ouest du Nigeria

Une "mystérieuse" maladie fait 17 morts dans le sud-ouest du Nigeria

Une maladie "mystérieuse" a tué 17 personnes dans le sud-ouest du Nigeria, qui ont succombé brutalement, a déclaré samedi un porte-parole des autorités locales.[...]

Qui est Aisha Buhari, la nouvelle première dame du Nigeria ?

Elle est aussi réservée que Patience Jonathan, l'ex-First Lady, était exubérante. L'épouse du nouveau président Muhammadu Buhari devrait s'en tenir à un rôle de[...]

Classement "Time" 2015 : qui sont les Africains les plus influents du monde ?

L'hebdomadaire américain "Time" a publié mercredi sa liste annuelle des 100 personnalités les plus influentes du monde. Dans le lot, quelques Africains : Muhammadu Buhari, président[...]

Nigeria - Stephen Keshi : "Mon objectif principal, c'est la CAN 2017"

Stephen Keshi signe un nouveau contrat avec le Nigeria vendredi, un peu plus de six mois après avoir démissionné suite à l’élimination des Super Eagles lors des qualifications pour la CAN[...]

Nigeria-Muhammadu Buhari : "Je ne peux pas promettre de retrouver les lycéennes de Chibok"

Muhammadu Buhari, le président nouvellement élu du Nigeria, a reconnu mardi qu'il ne pouvait pas promettre de retrouver les 219 lycéennes de Chibok enlevées il y a un an jour pour jour par les[...]

Boko Haram : un an après, quelles sont les chances de retrouver les 219 lycéennes nigérianes ?

Un an jour pour jour après leur enlèvement par Boko Haram à Chibok, dans le nord-est du Nigeria, le monde est toujours sans nouvelles des 219 lycéennes. Existe-t-il encore une chance de les retrouver ?[...]

Infographie - Nigeria : l'APC de Buhari triomphe presque partout mais chute à Rivers

Selon les résultats officiels publiés lundi, le Congrès progressiste (APC) du président élu Muhammadu Buhari, grand vainqueur des élections des gouverneurs, a perdu le contrôle de[...]

Élections au Nigeria : prolongation du vote dans l'État de Rivers

Les opérations de vote ont été prolongées dimanche dans l'État pétrolier de Rivers, dans le sud du Nigeria, dans les bureaux où les élections locales ont été[...]

Nigeria : l'État de Rivers (sud) sous haute tension pour les élections locales

Les forces de l'ordre étaient déployées en grande nombre, samedi, dans l'Etat pétrolier de Rivers, dans le sud du Nigeria, où les électeurs doivent élire leur prochain gouverneur,[...]

Nigeria : ce que Muhammadu Buhari nous a dit

Quatre jours avant le scrutin, le candidat du All Progressives Congress, Muhammadu Buhari ,se glissait déjà dans les habits de président du Nigeria. Rencontre avec un ancien putschiste qui a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers