Extension Factory Builder
28/07/2008 à 12:51
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Contrairement à ce qui a été rapporté dans l'article intitulé « Un an de prison pour viol virtuel » (J.A. n° 2477), l'affaire relatée ne se rapporte nullement à un viol « virtuel ». Les relations entretenues par téléphone portable ne sont en aucun cas à l'origine d'une quelconque condamnation pénale pour viol par une juridiction tunisienne.
En effet, au vu du jugement rendu dans cette affaire, il ressort que le dénommé « B » avait l'habitude de fréquenter la jeune fille « N » et que les deux personnes se sont rencontrées plusieurs fois (rencontres réelles et non pas virtuelles). Le dénommé « B » a même reconnu devant le juge avoir eu des relations sexuelles sans violence avec la jeune fille. Certes, la relation entre ces deux personnes a été entretenue et s'est développée par des communications téléphoniques, mais la rencontre réelle et l'acte sexuel ont matériellement eu lieu de l'aveu même du prévenu. Il ne s'agit donc nullement d'un viol virtuel, d'ailleurs cette expression n'existe même pas en droit tunisien. C'est plutôt la construction juridique illusoire faite à partir de ces faits classiques qui est virtuelle.
Ministère de la Justice et des Droits de l'homme de Tunisie

Réponse :
Il est heureux que le « viol virtuel » n'existe pas en droit tunisien. Et nous l'avions d'ailleurs explicitement précisé dans l'article. Nos informations émanant principalement du défenseur de l'accusé « B », il est possible qu'elles aient été incomplètes. Il n'en demeure pas moins que l'on s'interroge toujours sur la pertinence d'une loi qui, pour des rapports sexuels avec consentement mutuel entre individus âgés de plus de 18 ans, peut entraîner des peines de prison fermeÂ…

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Bienvenue chez les Bamilékés

Article précédent :
Vingt années d'existence

Tunisie

Le groupe jihadiste qui a enlevé les diplomates tunisiens en Libye diffuse une vidéo

Le groupe jihadiste qui a enlevé les diplomates tunisiens en Libye diffuse une vidéo

Mohamed Ben Cheikh, employé de l'ambassade de Tunisie en Libye, avait été enlevé le 21 mars à Tripoli. Un mois plus tard, un groupe jihadiste a publié une vidéo dans laquelle l'ota[...]

Tunisie - Star Wars : Dark Vador SDF ?

Le site de Onk el-Jmel, qui a servi de décor au tournage de Star Wars, est menacé par le sable. Les fans de la saga vont-ils se mobiliser pour le sauver ?[...]

Tunisie : Moncef Marzouki va baisser son salaire des deux tiers

Moncef Marzouki a annoncé vendredi son intention de baisser son salaire des deux tiers.[...]

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johannesburg en passant par Kumasi (Ghana), "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Libye : un diplomate tunisien enlevé à Tripoli

Un diplomate tunisien a été enlevé jeudi à Tripoli, selon une source des services de sécurité.[...]

La Tunisie nomme quatre nouveaux ambassadeurs

Sans attendre le traditionnel mouvement diplomatique de l'été, quatre nouveaux ambassadeurs de Tunisie vont être nommés.[...]

Tunisiens noirs et mauvais oeil

Maha Abdelhamid est militante tunisienne, cofondatrice de l'Association de défense des droits des Noirs.[...]

Quand l'émir du Qatar bouscule le protocole tunisien

Lors de sa visite en Tunisie, cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, l'émir du Qatar ne s'est pas encombré du protocole.[...]

Tunisie : les familles des martyrs de la révolution réclament plus de justice

Les familles des martyrs de la révolution se mobilisent mercredi dans la capitale tunisienne. Objectif : protester contre la sentence rendue en appel, le 11 avril, par le tribunal militaire de Tunis contre[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces