Extension Factory Builder
25/02/2008 à 11:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
« Je place mon khalifat sous le signe de l'unité. Je considérerai avoir mené à bien ma mission si je parviens à réconcilier tous ceux qui, au Sénégal, sont en froid. » Cette confidence faite à un responsable syndical date du 21 février. Elle émane de Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké, khalife général des Mourides depuis le décès de Serigne Saliou Mbacké, son oncle et prédécesseur, le 28 décembre dernier.
Depuis le jour où il a pris place dans le fauteuil de guide de la confrérie, le sixième successeur de Cheikh Ahmadou Bamba, le fondateur, multiplie les gestes d'apaisement. Le 13 février, il a personnellement appelé Mbaye-Jacques Diop, l'ancien président du Conseil de la République pour les affaires économiques et sociales (Craes), qui séjournait à Paris (voir p. 35), pour lui demander de regagner Dakar afin de rencontrer, le lendemain, le chef de l'État, Abdoulaye Wade.
En tête à tête au palais, les deux hommes, qui sont brouillés depuis la dissolution du Craes, ont eu une franche explication.
« J'ai dissous le Craes parce que j'étais fâché, attaque Wade. On m'a dit que vous n'aviez pas fait campagne pour moi lors de la présidentielle du 25 février 2007.
- J'ai fait mieux que ça, réplique Diop. J'ai inventé un slogan pour soutenir votre candidature, puis fait le tour de toutes les capitales régionales pour appeler à voter pour vous.
- Vous auriez déclaré, m'a-t-on rapporté, que je ne peux rien contre vous…
- Je ne peux pas à la fois contribuer à votre élection et défier votre autorité. »
Et le chef de l'État d'enterrer la hache de guerre : « Considérez que je ne vous tiens plus rigueur d'aucun grief, d'autant que mon marabout me le demande. »
Le 16 février, Mbaye-Jacques Diop a pris le chemin de Touba, pour remercier Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké, comme l'avait fait avant lui Macky Sall, le président de l'Assemblée nationale, après avoir été, lui aussi, reçu et « pardonné » par Wade, le 4 janvier.
Le khalife général n'entend pas s'arrêter là et va s'efforcer de mettre fin à une autre brouille, celle qui oppose Wade à son ex-homme de confiance, Idrissa Seck, tombé en disgrâce depuis son limogeage de la primature, le 21 avril 2004. Le nouveau maître de Touba en a touché un mot à Seck, lors des obsèques de Serigne Saliou Mbacké. Mais sans réussir à aborder avec lui le fond du problème. L'ancien Premier ministre s'est contenté de l'écouter et d'acquiescer en répétant sa formule favorite : « Absolument, tout à fait… »
Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Adiós Fidel !

Article pr�c�dent :
Thierry Michel filme le Katanga

AUTRES

CAN 2015 : La Côte d'Ivoire qualifiée, tirage au sort entre la Guinée et le Mali !

CAN 2015 : La Côte d'Ivoire qualifiée, tirage au sort entre la Guinée et le Mali !

La Côte d'Ivoire s'est qualifiée pour les quarts de finale en battant le Cameroun mercredi (1-0), mais dans l'autre match du groupe D la Guinée et le Mali ont encore fait un nul (1-1) et seront[...]

Mali : une dizaine de morts dans une attaque contre des rebelles de l'Azawad

Dernier incident en date dans la région de Tabankort, une attaque faisant une dizaine de mort a été lancée dans la nuit de mardi à mercredi par un groupe armé progouvernemental contre de[...]

Côte d'Ivoire : important dispositif sécuritaire pour lutter contre les enlèvements d'enfants

Le gouvernement  ivoirien n'a pas attendu longtemps pour déclencher la sonnette d'alarme sur le phénomène récurent d'enlèvements d'enfants dans le pays depuis quelques mois.[...]

César : le film "Timbuktu" nommé dans huit catégories

Le drame franco-mauritanien Timbuktu a été nommé dans huit catégories pour la 40è cérémonie des César qui se tiendra le 20 février à Paris.[...]

Sommet de l'UA : les pays africains écartent l'idée d'une intervention en Libye

Réunis ce mercredi à Addis-Abeba à l'occasion du sommet de l'UA, les pays membres du groupe international de contact sur la Libye se sont prononcé en faveur d'une solution politique au détriment [...]

France : escarpins sur tapis de prière, une oeuvre censurée puis réexposée

L'installation de l'artiste Zoulikah Bouabdellah d'abord retirée à la demande de son auteur d'une exposition en banlieue parisienne après qu'une association musulmane avait mis en garde sur un risque d'"i[...]

Congo - Centrafrique : entre Sassou Nguesso et Samba-Panza, le torchon brûle

Les relations entre la présidente de la transition centrafricaine Catherine Samba-Panza et le président congolais Denis Sassou Nguesso (DSN), médiateur officiel pour la Centrafrique, sont aujourd'hui glac[...]

Cameroun-Côte d'Ivoire : Hervé Renard et Volker Finker, deux entraîneurs sous pression

Avant le choc décisif pour la qualification en quarts de finale entre le Cameroun et la Côte d'Ivoire à 19 heures ce mercredi, Hervé Renard et Volker Finke sont dos au mur. Zoom sur leur situation. [...]

Mariage des enfants : les dirigeants africains doivent agir dès maintenant

L'archevêque émérite Desmond Tutu est l'ancien président de The Elders et le co-fondateur de Filles, pas épouses : le partenariat mondial pour la fin du mariage des enfants. Nyaradzayi Gumbonzva[...]

Afrique du Sud : le striptease annoncé de Julius Malema

Pour le leader populiste sud-africain Julius Malema, c’est "tenue d'ouvrier ou tenue d’Adam". Puisque le parlement lui interdit le port d’un vêtement d’ouvrier au sein de l’hé[...]

RDC : et maintenant, le recensement ?

Compter les habitants du pays avant de les appeler aux urnes ? Le projet, titanesque, menaçait le respect du calendrier électoral. Les autorités ont fait machine arrière, mais un recensement demeure[...]

France : la Cour de cassation valide le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain

Après dix-huit mois de quiproquo judiciaire, la Cour de cassation française a validé mercredi le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain. Le parquet s'opposait à la légalité de l'un[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/LIN24028rconcstumiz0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/LIN24028rconcstumiz0 from 172.16.0.100