Extension Factory Builder
25/02/2008 à 11:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
« Je place mon khalifat sous le signe de l'unité. Je considérerai avoir mené à bien ma mission si je parviens à réconcilier tous ceux qui, au Sénégal, sont en froid. » Cette confidence faite à un responsable syndical date du 21 février. Elle émane de Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké, khalife général des Mourides depuis le décès de Serigne Saliou Mbacké, son oncle et prédécesseur, le 28 décembre dernier.
Depuis le jour où il a pris place dans le fauteuil de guide de la confrérie, le sixième successeur de Cheikh Ahmadou Bamba, le fondateur, multiplie les gestes d'apaisement. Le 13 février, il a personnellement appelé Mbaye-Jacques Diop, l'ancien président du Conseil de la République pour les affaires économiques et sociales (Craes), qui séjournait à Paris (voir p. 35), pour lui demander de regagner Dakar afin de rencontrer, le lendemain, le chef de l'État, Abdoulaye Wade.
En tête à tête au palais, les deux hommes, qui sont brouillés depuis la dissolution du Craes, ont eu une franche explication.
« J'ai dissous le Craes parce que j'étais fâché, attaque Wade. On m'a dit que vous n'aviez pas fait campagne pour moi lors de la présidentielle du 25 février 2007.
- J'ai fait mieux que ça, réplique Diop. J'ai inventé un slogan pour soutenir votre candidature, puis fait le tour de toutes les capitales régionales pour appeler à voter pour vous.
- Vous auriez déclaré, m'a-t-on rapporté, que je ne peux rien contre vous…
- Je ne peux pas à la fois contribuer à votre élection et défier votre autorité. »
Et le chef de l'État d'enterrer la hache de guerre : « Considérez que je ne vous tiens plus rigueur d'aucun grief, d'autant que mon marabout me le demande. »
Le 16 février, Mbaye-Jacques Diop a pris le chemin de Touba, pour remercier Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké, comme l'avait fait avant lui Macky Sall, le président de l'Assemblée nationale, après avoir été, lui aussi, reçu et « pardonné » par Wade, le 4 janvier.
Le khalife général n'entend pas s'arrêter là et va s'efforcer de mettre fin à une autre brouille, celle qui oppose Wade à son ex-homme de confiance, Idrissa Seck, tombé en disgrâce depuis son limogeage de la primature, le 21 avril 2004. Le nouveau maître de Touba en a touché un mot à Seck, lors des obsèques de Serigne Saliou Mbacké. Mais sans réussir à aborder avec lui le fond du problème. L'ancien Premier ministre s'est contenté de l'écouter et d'acquiescer en répétant sa formule favorite : « Absolument, tout à fait… »
Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Adiós Fidel !

Article pr�c�dent :
Thierry Michel filme le Katanga

AUTRES

Rwanda : le Dr Gasakure, ex-médecin personnel de Kagamé, meurt dans un commissariat

Rwanda : le Dr Gasakure, ex-médecin personnel de Kagamé, meurt dans un commissariat

Le docteur Emmanuel Gasakure, qui fut le médecin personnel du président rwandais Paul Kagamé, est mort en détention à Kigali le 25 février. Présenté comme dépressif,[...]

Afrique du Sud : que nous apprend le scandale des "Spy Cables" ?

Des documents révélant les échanges entre les services secrets sud-africains et leurs homologues étrangers et publiés depuis lundi par la chaîne Al-Jazeera et le quotidien britannique The[...]

In Amenas : l'enquête britannique provoque la colère des familles de victimes

Selon les conclusions de l'enquête judiciaire britannique sur l'attaque du complexe gazier algérien d'In Amenas, il "est probable que la balle" qui a tué Stephen Green, l'un des sept otages, "a[...]

Afrique du Sud : au moins sept "non-Blancs" dans la sélection du Mondial de rugby

La fédération sud-africaine de rugby a annoncé un plan de transformation stratégique. Objectif : intégrer davantage les Noirs dans les équipes du sport national. Lors du Mondial 2015, les [...]

Fespaco : l'imbroglio "Timbuktu"

Le film "Timbuktu", qui a raflé sept prix lors de la dernière cérémonie des Césars, dont ceux du meilleur film et du meilleur réalisateur pour Abderrahmane Sissako, sera-t-il [...]

Cameroun : le marocain Cosumar choisi pour développer un nouveau complexe sucrier

Cosumar plantera de la canne à sucre et construira une raffinerie entre Batouri et Bertoua, à l’est du pays. Le leader marocain du sucre bat lors de l'appel d'offres le groupe français Somdiaa qui d[...]

France : crispations dans le monde de l'art après l'attentat contre "Charlie Hebdo"

Après les attentats des 7 et 9 janvier à Paris, plusieurs oeuvres d'art ayant trait à l'islam ont été censurées en France. Le phénomène n'est pas nouveau : art et religion o[...]

Nord du Nigeria : deux attentats suicides font des dizaines de victimes

Deux gares routières situées à Kona et à Biu, au nord du Nigeria, ont été la cible d'attentats suicides à deux jours d'intervalle. Au total, plus d'une cinquantaine de personnes aur[...]

Après les délestages, la Senelec voit enfin le bout du tunnel

Avec le redressement de la Senelec, le pays sort de sa crise énergétique. Et mise désormais sur le privé pour augmenter sa production.[...]

"American Sniper" : quand Eastwood se tire une balle dans le pied

Annoncé en grande pompe, le nouveau long-métrage de Clint Eastwood, "American Sniper", relate le parcours d'un tireur d’élite de l'armée américaine connu pour ses exploits sanglan[...]

RDC : Kinshasa fustige les critiques du ministre belge De Croo envers le régime de Kabila

Le gouvernement congolais s'est dit "choqué" et  "fatigué des donneurs de leçons" après avoir essuyé les critiques frontales d'Alexander De Croo, le ministre belge de la[...]

Le gouvernement Valls lance une grande réforme de l'islam de France

Le gouvernement français a annoncé mercredi le lancement d’une grande réforme de l’islam de France autour d'une "instance de dialogue" censée mieux représenter les musulmans[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/LIN24028rconcstumiz0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/LIN24028rconcstumiz0 from 172.16.0.100