Extension Factory Builder
25/02/2008 à 11:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Depuis plus d'un demi-siècle, ce Sénégalais, ancien député-maire de Rufisque, fait de la politique comme il respire. Et il ne compte pas en rester là...

Stature imposante, démarche droite, port élégant… C'est un Mbaye-Jacques Diop égal à lui-même qui est venu rendre visite à Jeune Afrique à la mi-février. « Je suis très honoré d'avoir été invité dans les locaux de J.A., que je lis depuis plus de quarante ans. Pour les gens de ma génération, votre hebdomadaire est plus qu'un journal. C'est un outil de combat qui, dès les premières indépendances, en 1960, a accompagné notre continent jusqu'à sa décolonisation totale. »
Avec son physique qui résiste aux outrages du temps, Mbaye-Jacques Diop, 72 ans, est l'acteur politique sénégalais, toujours en activité, qui affiche l'une des plus longues carrières. C'est en 1954 qu'il adhère au mouvement des jeunes du Bloc démocratique sénégalais (BDS, futur Parti socialiste), la formation de Léopold Sédar Senghor, qui a assuré la transition de l'ère coloniale à l'indépendance. De fait, l'histoire personnelle de Mbaye-Jacques Diop se confond avec celle du Sénégal contemporain. Il a toujours été là, sous tous les régimes, de Senghor à Abdoulaye Wade, en passant par Abdou Diouf… Baron du Parti socialiste (PS), au pouvoir de 1960 à 2000, il a été député sans discontinuer de 1981 à 2004. Mais également maire, pendant dix-sept ans, de Rufisque, une agglomération située à 30 km de Dakar.

En 2000, entre les deux tours de la présidentielle qui a mis fin à quarante ans de règne socialiste, il tourne le dos à Abdou Diouf pour s'allier avec Abdoulaye Wade. Avant d'être réélu député en 2001 à la tête d'une liste du Parti pour le progrès et la citoyenneté (PPC), créé après son départ du PS. En guise de récompense, Wade le nomme, en août 2004, président du Conseil de la République pour les affaires économiques et sociales (Craes), version « wadienne » du Conseil économique et social.
En octobre 2007, le chef de l'État lui lance presque comminatoire : « J'ai besoin du poste que je vous avais confié. J'aimerais que vous démissionniez. » Mbaye-Jacques Diop refuse. Le président Wade dissout le Craes. Puis ressuscite le Conseil économique et social. « Je n'ai fait de tort à personne. Pourquoi devrais-je rendre le tablier ? » commente-t-il aujourd'hui. Devenu président de l'Union des conseils économiques et sociaux de la Francophonie et vice-président de l'Union des conseils économiques et sociaux d'Afrique, il n'exclut pas de se lancer dans la bataille des municipales de mai prochain pour récupérer le fauteuil de maire de Rufisque qu'il a longtemps occupé. En prélude à la résurrection du PPC dissout dans le parti de Wade le 20 mai 2002 ?
Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Ahmed El-Midaoui

Article précédent :
Une radioscopie des migrants

AUTRES

CGI se retire de la Bourse de Casablanca

CGI se retire de la Bourse de Casablanca

 Après avoir été suspendu pendant une semaine, les titres du promoteur immobilier marocain CGI vont être radiés de la cote à la Bourse de Casablanca. C'est la décision prise par[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Gbagbo reporté sine die

Le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi le report sine die du procès de Simone Gbagbo. Il était censé s'ouvrir ce mercredi 22 octobre.[...]

Guinée équatoriale : le président Obiang accorde l'amnistie générale aux opposants en exil

Teodoro Obiang Nguema a accordé une amnistie générale aux opposants en exil dans la perspective d'un dialogue national en novembre, selon un décret présidentiel lu à la tél&eacut[...]

Sénégal : Abdoulaye Wade accuse Macky Sall de corruption

Lors d'une réunion du comité directeur du Parti démocratique sénégalais (PDS), mardi à Dakar, l'ancien président Abdoulaye Wade a accusé le chef de l'État, Macky Sall[...]

Burkina - Zephirin Diabre : "Le référendum est inopportun et dangereux pour la paix sociale"

Après l'annonce du gouvernement, mardi, d’un référendum à venir pour ouvrir la voie à une nouvelle candidature de Blaise Compaoré, l'opposition annonce d'ores et déjà q[...]

Égypte : au moins neuf blessés dans l'explosion d'une bombe devant l'université du Caire

Au moins neuf personnes ont été blessés mercredi au Caire dans l'explosion d'une bombe devant l'université de la capitale.[...]

RDC : deux jeunes tués dans une manifestation contre la Monusco dans l'Est

Les protestations contre la Monusco ont fait deux morts et un blessé par balle mardi, dans l'est de la RDC, a annoncé mercredi une fédération d'association.[...]

Un tandem remplace Christophe de Margerie à la tête de Total

 Pour prendre la succesion de Christophe de Margerie, décédé le 20 octobre dans un accident d'avion, le groupe français Total a confié le poste de président du Conseil d'administratio[...]

Ebola : "Je suis un Libérien, pas un virus", la campagne qui veut vaincre la stigmatisation

#IamALiberianNotAVirus (comprenez : "Je suis un Libérien, pas un virus"). C'est la nouvelle campagne qui anime les réseaux sociaux américains pour lutter contre la stigmatisation des personnes origi[...]

Élections au Mozambique : des observateurs militaires déployés après des résultats contestés

La prudence est de mise au Mozambique. Le gouvernement a annoncé mercredi que des observateurs militaires étrangers allaient être déployés afin de s'assurer que la période post-éle[...]

Trois ans après Kadhafi, les Libyens entre déception et peur

Le 20 octobre 2011 chutait Mouammar Kadhafi. Trois ans plus tard, nombre de Libyens sont déçus, tant le pays est plongé dans le chaos et livré aux milices.[...]

Sierra Leone : deux morts dans des affrontements liés à Ebola

Deux personnes ont été tuées dans la ville minière de Koidu, dans l'est de la Sierra Leone, au cours de violences liées au refus par un groupe de jeunes d'un test de virus Ebola sur un cas cons[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers