Extension Factory Builder
19/02/2007 à 17:08
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le terme est révélateur : pour désigner l'accord conclu le 13 février entre l'État ivoirien et Trafigura, la société néerlandaise accusée d'avoir, les 19 et 20 août dernier, fait décharger 528 m3 de déchets toxiques à Abidjan, le site Internet que le gouvernement consacre à l'affaire utilise le terme d'« arrangement »…
De fait, en échange de la poursuite des opérations de dépollution et du versement de 100 milliards de F CFA (150 millions d'euros) par Trafigura, l'État ivoirien abandonne « l'action en dommages et intérêts » en cours et renonce, sur son territoire, à « toute poursuite, réclamation ou instance » à l'encontre de ladite société. Il faut se garder, précise le texte, de voir dans ce compromis « une quelconque reconnaissance de responsabilité par l'une des parties ». De son côté, Trafigura jure prendre très au sérieux son « rôle de citoyen global ». Il est vrai que 150 millions d'euros ne représentent guère plus de 0,45 % de son chiffre d'affaires 2006…
Après la conclusion de l'« arrangement », Nzi Kablan, Jean-Pierre Valentini et Claude Dauphin, trois employés de Trafigura détenus à Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca) depuis septembre 2006, ont été presque aussitôt libérés. Le 14 février, le dernier nommé a exprimé son « immense joie » de retrouver ses proches. La veille, dans un communiqué, Trafigura avait également exprimé sa satisfaction. Bref, tout le monde est content.
L'accord du 13 février précise la répartition de la somme versée : 73 milliards de F CFA pour la réparation des préjudices subis par l'État et l'indemnisation des victimes ; 22 milliards pour les frais de dépollution ; et 5 milliards pour la construction d'une usine de traitements des déchets ménagers à Abidjan. Une telle précision peut surprendre dans la mesure où le montant global ne semble pas correspondre à une évaluation très rigoureuse du sinistre. Une semaine avant la signature de l'accord, les négociations portaient, selon une source proche du dossier, sur une somme avoisinant 100 millions d'euros…
Disculpée côté ivoirien, Trafigura n'est toutefois pas tirée d'affaire. Au début de ce mois, les tribunaux britanniques ont jugé recevable une plainte déposée par le cabinet britannique Leigh Day & Co, qui réclame une indemnisation pour les 4 000 à 5 000 Abidjanais dont la santé aurait été affectée. À Amsterdam, où les déchets ont été chargés, une enquête est également en cours : le 15 février, deux employés du port ont été arrêtés. Et la Commission internationale d'enquête mise en place en septembre devrait publier très prochainement son rapport.
Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

AUTRES

Gaza - ONU : Schabas, juge et partisan ?

Gaza - ONU : Schabas, juge et partisan ?

Le choix du Canadien William Schabas pour prendre la tête de la Commission d'enquête sur les violations du droit international à Gaza lors du dernier conflit suscite une levée de boucliers à[...]

RDC : le journaliste Magloire Paluku toujours inquiet pour sa sécurité

Réchappé d'une tentative d'assassinat le 10 août, Magloire Paluku, directeur de Radio Kivu 1 et correspondant de RFI swahili à Goma, assure aujourd'hui lui même sa sécurité.[...]

Tunisie : quand l'Histoire tombe en ruine

Négligé ou pillé sous Ben Ali, le patrimoine archéologique pâtit aujourd'hui d'une gestion défaillante imputable à une absence de coordination et à un manque de moyens[...]

Mort d'Ebossé : ce que l'Algérie doit faire pour en finir avec les "supportueurs"

Le décès d’Albert Ebossé (24 ans), l’attaquant camerounais de la JS Kabylie, atteint mortellement par un projectile lancé par un supporteur samedi à l’issue de la rencontre fac[...]

Zambie : interrogations autour de l'État de santé du président Michael Sata

Le président zambien Michael Sata, âgé de 77 ans, est-il malade, voire mourant ? Officiellement, non. Pourtant, son absence prolongée de la scène politique alimente depuis deux mois les rumeurs [...]

Ebola : les ministres ouest-africains de la Santé se réunissent à Accra

Pour tenter de mettre un terme à la progression de l’épidémie de fièvre hémorragique due au virus Ebola en Afrique de l’Ouest, les ministres de la Santé des pays de la Commun[...]

François Hollande : "Bachar Al-Assad ne peut pas être un partenaire de la lutte contre le terrorisme"

Lors de son discours annuel devant les ambassadeurs, jeudi, le président français, François Hollande, a affirmé qu'il refusait coopération avec le gouvernement de Bachar Al-Assad pour lutter con[...]

Irak : la politique de la terre brûlée selon l'État islamique

Des jihadistes ont mis le feu jeudi à un champ pétrolier qu'ils contrôlaient dans le Nord de l'Irak, avant de battre en retraite alors que les forces kurdes les attaquaient dans le même secteur.[...]

Syrie : l'État islamique exécute plus de 160 soldats près de Raqa

L'État islamique (EI) continue de semer la terreur en Syrie. Mercredi et jeudi, les jihadistes ont exécuté plus de 160 soldats, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme.[...]

Algérie : ma fortune pour un yacht !

Dernière tendance algéroise : se procurer un bateau et s'échapper en mer le week-end. Médecins, avocats... Pour quelques dizaines de milliers d'euros, ils sont de plus en plus nombreux à [...]

Égypte : Mohamed Morsi accusé d'avoir livré des documents sensibles au Qatar

L’ancien président égyptien Mohamed Morsi, destitué par l’armée en juillet 2013, est accusé d’avoir livré des documents sensibles au Qatar lorsqu’il était [...]

Soudan du Sud : le Conseil de de sécurité dénonce une "attaque" contre un hélicoptère de l'ONU

L’hélicoptère affrété par l’ONU au Soudan du Sud qui s'est écrasé mardi à 10 km au sud de Bentiun, a été abattu, selon le Conseil de sécurité[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex