Extension Factory Builder
18/04/2005 à 00:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La classe politique djiboutienne est animée par deux grands blocs : l'Alliance de la majorité présidentielle (AMP) et l'Union pour l'alternance démocratique (UAD). L'AMP est composée de quatre formations :
- Le Rassemblement populaire pour le progrès (RPP). L'ancien parti unique est présidé par IOG. Son secrétaire général est l'actuel Premier ministre Dileita Mohamed Dileita.
- Le Front pour la restauration de l'unité et la démocratie (Frud). L'ancien parti rebelle a connu une scission en 1996, quand une partie de sa direction a renoncé à la lutte armée. Depuis, il s'est rallié au RPP.
- Le Parti social-démocrate (PSD). Hostile à la candidature d'IOG en 1999, la formation de Moumin Bahdon Farah, ancien ministre des Affaires étrangères, a rallié la mouvance présidentielle à l'occasion des législatives de janvier 2003.
- Le Parti national djiboutien (PND) de l'ancien ministre Aden Robleh. Parcours identique à celui du PSD.

L'opposition est regroupée autour de l'UAD, qui comprend quatre partis :
- L'Alliance pour la République et la démocratie (ARD). Créée par Ahmed Dini au lendemain de son retour d'exil, cette formation est aujourd'hui dirigée par Ahmed Youssouf Houmed.
- L'Union pour la démocratie et la justice (UDJ). Présidée par Ismaïl Guédi Harid, ancien directeur de cabinet du président Hassan Gouled Aptidon, entré en disgrâce en 1994.
- Le Mouvement républicain pour la démocratie (MRD). Son président est Daher Ahmed Farah. Seul opposant à avoir connu les affres de l'emprisonnement ces dernières années pour ses écrits, il vit aujourd'hui à Bruxelles.
- Le Parti pour le développement de Djibouti (PDD) de Mohamed Daoud Chahem, seul opposant à avoir retiré le dossier de candidature pour le scrutin du 8 avril, avant de se raviser.
Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Abou Mazen fait le ménage

Article précédent :
Yvonne Vera

AUTRES

Procès Karim Wade : Bibo Bourgi a quitté le Sénégal pour se faire soigner en France

Procès Karim Wade : Bibo Bourgi a quitté le Sénégal pour se faire soigner en France

Bibo Bourgi, le principal homme de paille présumé de Karim Wade, a reçu mardi l'autorisation des magistrats de la CREI de quitter le Sénégal afin d'aller se faire soigner en France. Il a pris un[...]

Maroc : Jamal Benomar... militant un jour, militant toujours

Des rangs de l'extrême gauche marocaine au monde feutré de l'ONU en passant par Amnesty, l'envoyé spécial de Ban Ki-moon au Yémen n'a jamais transigé avec ses convictions.[...]

Algérie - O. Dehendi : "Nous avons supplié les terroristes de libérer Hervé Gourdel"

Alors que les autorités algériennes ont annoncé mardi avoir identifié des auteurs de l'enlèvement et de l'assassinat du Français Hervé Gourdel, un premier témoin s'est expr[...]

Centrafrique : Samba-Panza, dos Santos et les 10 millions de dollars

En mars, le président angolais José Eduardo dos Santos avait octroyé un don de 10 millions de dollars à son homologue centrafricaine Catherine Samba-Panza afin de renflouer son pays en fail[...]

Ebola : un premier cas d'infection diagnostiqué aux États-Unis

Un homme, dont l'identité n'a pas été précisée mais ayant effectué un voyage au Liberia, a été hospitalisé au Texas (sud des États-Unis). Plusieurs laboratoir[...]

Afrique du Sud : ce que la justice reproche à Julius Malema

Le 30 septembre, le tribunal de Polokwane, dans le nord de l'Afrique du Sud, a décidé de renvoyer au 3 août 2015 le procès pour corruption ouvert à l'encontre de Julius Malema. Que reproche la jus[...]

Des ravisseurs d'Hervé Gourdel identifiés, selon le ministre algérien de la Justice

Selon le ministre algérien de la Justice, des ravisseurs de l'otage français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité la semaine dernière en Algérie, ont été indenti[...]

Jean-Luc Parodi : "Sarkozy vainqueur ? Sans doute, mais dans quel état !"

Conseiller pour les affaires politiques à l'Ifop, le politologue Jean-Luc Parodi est convaincu que l'ancien président ne sortira pas indemne de la course d'obstacles qui l'attend jusqu'en 2017.[...]

Tunisie : 26 candidats en lice face à Marzouki pour la présidentielle du 23 novembre

L'Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) a dévoilé mardi les noms de 27 candidats retenus pour la présidentielle du 23 novembre en Tunisie.[...]

Francophonie : Jean - De l'Estrac, chaude ambiance...

Dans la course pour le secrétariat génaral de l'OIF, les relations ne sont pas vraiment à la franche cordialité entre la Canadienne Michaëlle Jean et le Mauricien Jean Claude de l'Estrac.[...]

"Bodybuilder" : surprenant Roschdy Zem !

Jamais là où on l'attend, avec "Bodybuilder", l'acteur réalise un troisième film attachant. Et aborde avec originalité l'univers du culturisme et les relations père-fils.[...]

Centrafrique : Luanda annonce la participation des troupes angolaises à la Minusca

Un officiel de la diplomatie angolaise a annoncé lundi que Luanda enverra ses troupes en Centrafrique pour prendre part à la Minusca. Ce sera la première participation de l'Angola dans une opération de [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers