Extension Factory Builder
17/12/2007 à 11:46
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Certains étaient convaincus que la visite officielle en France (11-14 décembre) du président djiboutien Ismaïl Omar Guelleh (IOG) - et notamment sa rencontre avec Nicolas Sarkozy - serait exclusivement consacrée à l'affaire Borrel, du nom de ce magistrat français mort dans des circonstances obscures à Djibouti, en 1995 (les noms de deux responsables djiboutiens de haut rang y sont cités). Cela n'a pas été le cas. L'affaire a certes été évoquée par Guelleh et Sarkozy, le 11 décembre à l'Élysée, mais avec l'objectif qu'elle cesse d'empoisonner les relations bilatérales. Le président français ayant réaffirmé l'indépendance de la justice de son pays, « IOG » lui a répondu par une question : « En cas de dysfonctionnement de sa part, quel pourrait être notre recours sinon les plus hauts responsables de l'État ? » Et les deux hommes sont vite passés à autre chose. L'affaire Borrel est en cours d'examen par la Cour internationale de justice (CIJ) de La Haye, qui devrait rendre son verdict en janvier prochain.
« La coopération économique avec les Français étant depuis longtemps en panne, nous ne les avons pas attendus », commente un membre de l'entourage de Guelleh. De fait, des sociétés arabes ont investi plus de 500 millions de dollars dans l'économie djiboutienne, somme considérable pour ce minuscule pays dépourvu de toute richesse, hormis sa position géostratégique. Mais le gouvernement ayant adopté une stratégie de développement ambitieuse, de nombreux contrats restent à décrocher, qu'il s'agisse de la réhabilitation de la ligne de chemins de fer Addis Abeba-Djibouti, pour laquelle le groupe Bolloré semble en excellente position, de la construction d'une usine de dessalement de l'eau de mer ou de la réalisation d'installations portuaires à Tadjourah et sur les rives du lac Assal.
Fidèle à sa réputation, Sarkozy a insisté auprès de Guelleh pour l'instauration entre eux d'une relation plus personnelle. « Venez alors à Djibouti ! » a répliqué IOG. Rendez-vous a été pris pour février 2008.
Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

AUTRES

Mahmoud Abbas attendu à Addis Abeba pour le sommet de l'UA

Mahmoud Abbas attendu à Addis Abeba pour le sommet de l'UA

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, est attendu vendredi à Addis-Abeba pour l’ouverture du sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’Union[...]

La fin de l'épidémie d'Ebola est-elle proche ?

Alors que le nombre de nouveaux cas d'Ebola est retombé en janvier à son plus bas niveau depuis août en Sierra Leone et en Guinée, et depuis juin pour le Liberia, l'OMS et des professionnels du secteu[...]

Libye : trois questions autour de l'attaque terroriste de l'hôtel Corinthia à Tripoli

L'hôtel Corinthia à Tripoli a été la cible mardi d'une attaque revendiquée par la branche libyenne de l'État islamique. Neuf personnes, dont cinq étrangers, ont été tu&[...]

Boko Haram : des survivants du massacre de Baga racontent

Boko Haram poursuit son avancée dans le nord-est du Nigeria. Une percée qui n'est pas sans conséquence sur les populations civiles, principales victimes des exactions du groupe islamiste. Témoignages de[...]

RDC : Katumbi le frondeur

Rien ne va plus entre le président et le gouverneur du Katanga. Après avoir mis en garde Joseph Kabila contre la tentation d'un troisième mandat, Moïse Katumbi se prépare à des repr&[...]

CAN 2015 : l'Algérie retrouve son jeu et son statut de favori

Après deux matchs médiocres dans le jeu, les Fennecs ont dominé le Sénégal techniquement sur le gazon de Malabo (2-0). Les hommes de Christian Gourcuff ont enfin endossé leur costume de fa[...]

CAN 2015 : L'Algérie et le Ghana arrachent leur ticket pour les quarts

L'Algérie, très vite devant au score face au Sénégal, n'a jamais tremblé et assume son statut de favori grâce à son succès (2-0). Les Sénégalais d'Alain Giresse,[...]

Tunisie : Maison de l'image et espace d'expressions

Comment filmer, photographier et dire la Tunisie d'aujourd'hui ? Olfa Feki, architecte, et Wassim Ghozlani, photographe, viennent de créer dans ce but la Maison de l'image.[...]

ONU - Hiroute Guebre Sellassie : "Boko Haram nous concerne tous"

Pour Hiroute Guebre Sellassie, l’envoyée spéciale de Ban Ki-moon au Sahel, Boko Haram n’est pas que le problème du Nigeria et la communauté internationale doit se mobiliser avant qu’[...]

Algérie : l'illégitime défense des "auxiliaires" pendant la décennie noire

Pour la première fois, deux anciens miliciens antijihadistes vont être jugés en France pour des faits datant de la décennie noire. Enquête sur des auxiliaires aux méthodes inavouable[...]

CAN 2015 : "Les gens ont fêté la qualification à Kinshasa mais l'ambiance est encore tendue"

La qualification de la RDC en quarts de finale de la CAN 2015 a apporté un peu de joie aux Congolais après les heurts violents des derniers jours à Kinshasa. Témoignages. [...]

RDC : l'opposition exige la publication d'un calendrier global des prochaines élections

La loi électorale n'est pas encore promulguée, et n'est donc pas encore en vigueur, mais l'opposition a d'ores et déjà exigé mardi la publication d'un calendrier global des scrutins à ve[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/LIN16127oublissapel0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/LIN16127oublissapel0 from 172.16.0.100