Extension Factory Builder
15/03/2005 à 00:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
S'il y a, depuis plusieurs mois, voire des années, une seule décision populaire prise par le chef de l'État guinéen Lansana Conté, c'est bien celle de se séparer de son ministre de la Sécurité. Le 8 mars, Moussa Sampil a été limogé et remplacé par un député, ex-gouverneur de Conakry, Ousmane Camara. Leaders politiques, autorités coutumières, journalistes, magistrats, commerçants, simples citoyens... le très zélé Sampil avait réussi à faire l'unanimité contre lui. Son départ du gouvernement coïncide d'ailleurs avec une grève de tous les avocats du barreau guinéen, pour protester contre sa décision de faire arrêter l'un des leurs, Me Paul Yomba Kourouma, dans l'affaire du vrai-faux attentat contre Lansana Conté du 19 janvier dernier.
Les complots inventés de toutes pièces et imputés aux opposants Sidya Touré et Antoine Soromou sont également sortis de l'imagination de cet ex-magistrat continûment accusé d'être très peu regardant sur les droits de l'homme. Son limogeage marque une reprise en main du gouvernement par Cellou Dalein Diallo, le Premier ministre nommé le 9 décembre 2004.
Ce dernier a profité du remaniement partiel qui a emporté l'ex-superflic, pour placer un de ses proches, Ahmed Tidiane Souaré, à la tête du département des Mines. Le dernier ministère touché, les Affaires étrangères, ayant échu à Fatoumata Kaba Sidibé, jusque-là ambassadrice au Nigeria.
Ironie du sort, l'annonce du limogeage de Sampil intervient au moment même de la suppression de tous les barrages routiers installés par les forces de l'ordre sur l'ensemble du territoire guinéen.
Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Ça bouge au Cameroun

Article pr�c�dent :
Un plan anti-Licorne

AUTRES

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une[...]

Burundi : Donatien Ndayishimiye, un homme de réseaux

Après avoir redressé l'Office national des télécommunications, Donatien Ndayishimiye a pris la tête de Burundi Backbone System, le consortium chargé d'assurer le maillage du pays en[...]

Égypte : Mohamed Morsi, sans l'auréole du martyr

Alors que le régime du maréchal Sissi éradique les Frères musulmans à tour de bras, le président déchu écope de vingt ans de prison. Une condamnation à mort lu[...]

États-Unis : quand Obama joue avec le cliché raciste de l'"homme noir en colère"

À l’occasion du dîner annuel de la presse présidentielle américaine, samedi soir, Barack Obama était confronté à un défi difficile à relever. Faire rire son audi[...]

Iran - Ali Ahani : "Nous nous sommes toujours défendu et n'avons jamais attaqué quiconque"

Conflit israélo-palestinien, Daesh, conflit au Yémen... L'ambassadeur d'Iran en France, Ali Ahani, répond aux questions de Jeune Afrique. Entretien.[...]

Burundi : le gouvernement ferme la RPA, principale radio indépendante du pays

Les autorités burundaises ont ordonné lundi la fermeture de la principale radio indépendante du pays, la Radio publique africaine (RPA). Accusée de proximité avec l'opposition par le pouvoir, el[...]

Togo : vers la réélection de Faure Gnassingbé ?

Selon le système informatique de compilation des données électorales contesté par l'opposition, le président togolais sortant Faure Gnassingbé serait réélu avec environ 59 % [...]

Togo : Gnassingbé en tête des résultats partiels, guerre de tranchées sur les réseaux sociaux

Les résultats de la présidentielle du 25 avril au Togo sont proclamés depuis lundi au compte-gouttes. Le président sortant Faure Gnassingbé est en tête après 18% du dépouillem[...]

Burundi : arrestation de Pierre-Claver Mbonimpa, figure de l'opposition à Nkurunziza

Pierre-Claver Mbonimpa, un meneur de la société civile burundaise qui avait appelé à manifester contre un éventuel troisième mandat de Pierre Nkurunziza, a été arrêt&[...]

Soudan : Omar el-Béchir réélu président avec 94,5% des voix

Selon la commission électorale, le président Omar el-Béchir a été réélu, sans surprise, avec un score stalinien de 94,5% des voix. Le chef de l'État soudanais est au pouvoir [...]

Ciments du Maroc consolide ses positions

Dans un marché local toujours en berne, la filiale d'Italcementi se bat pour rester numéro deux. Et permettre au groupe italien de poser ses premiers jalons au sud du Sahara.[...]

Burundi : nouvelle manifestation dispersée par la police à Bujumbura

La police anti-émeute burundaise a dispersé lundi, à Bujumbura, de nouvelles manifestations d'opposants à un troisième mandat de Pierre Nkurunziza. Depuis l'annonce, samedi, de la candidature du[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/LIN13035liftilatnem0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/LIN13035liftilatnem0 from 172.16.0.100