Extension Factory Builder
13/12/2004 à 00:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Le continent compte pas moins de deux mille langues. Un ouvrage signé par les meilleurs spécialistes fait un tour complet de la question.

On dénombre environ 7 000 langues dans le monde. L'Asie en compte plus de 2 100, mais sa population est de 3,6 milliards d'habitants. L'Afrique, avec près de 2 000 langues pour moins de 800 millions d'habitants, connaît la plus grande diversité en la matière : affichant une population voisine, les Amériques ne totalisent que 1 000 langues, tandis que l'Europe (730 millions d'habitants) n'en a que 225.
C'est dire l'étendue du champ de recherche offert aux spécialistes des langues africaines. On peut s'en faire une idée en parcourant la somme récemment parue aux éditions Karthala. Dans cet ouvrage débordant d'érudition, dont la version originale en anglais a été publiée par Cambridge University Press, le lecteur non initié découvrira les concepts de base et la terminologie spécifique. Il aura du mal à suivre les développements relatifs à la linguistique théorique (phonologie, morphologie, syntaxe), mais pourra se rattraper avec les chapitres traitant des relations entre langue, histoire et société.
Traditionnellement, pour distinguer une langue d'un dialecte, on définit la première par la combinaison de plusieurs traits : elle doit avoir un statut national ; être écrite ; constituer la forme standardisée d'un certain nombre de parlers ; ne pas être intelligible par les locuteurs d'autres « langues » ; avoir un assez grand nombre de locuteurs natifs. En Afrique, la plupart du temps, une telle définition n'est pas opérationnelle. Dans bien des cas, ce que l'on considère comme des langues, voire comme des variétés d'une même langue, ne sont pas mutuellement compréhensibles au sein d'une famille linguistique. En général, on trouve une chaîne de variétés similaires dans laquelle les locuteurs de la variété A comprennent ceux de la variété B voisine, qui à leur tour comprennent ceux de la variété C, etc.
Quoi qu'il en soit, les linguistes sont tous d'accord pour répartir les 2 000 langues africaines en quatre superfamilles (ou phylums) : Niger-Congo, qui en regroupe 1 436 (y compris les 500 de la famille bantoue), Afroasiatique (371), Nilo-Saharienne (196) et Khoisan, au sud du continent (35).
Tandis que certains pays, notamment en Afrique du Nord, où l'arabe domine largement, abritent un nombre restreint de langues, d'autres sont le foyer d'un nombre étonnant de communautés linguistiques. C'est le cas en particulier du Nigeria, qui en regroupe quelque 500, et du Cameroun (300). Mais la situation de ces deux pays présente une différence de taille. L'émiettement linguistique au Cameroun a favorisé l'essor de langues étrangères, le français ainsi que, dans une moindre mesure, l'anglais, introduites par les anciens colonisateurs. Le Nigeria utilise largement l'anglais, mais il possède aussi les deux langues subsahariennes comptant le plus grand nombre de locuteurs : le haoussa, parlé par près de 25 millions de personnes (y compris une bonne partie des habitants du Niger), et le yorouba, par 20 millions.
La très grande majorité des 2 000 langues recensées n'est parlée qu'à l'intérieur d'un même groupe. Certaines, cependant, se sont dégagées du lot pour servir à la communication inter-groupes. Parmi les plus connues de ces langues « véhiculaires (ou lingae francae), l'amharique en Éthiopie, le swahili en Afrique de l'Est, le sango en Afrique centrale, le haoussa, le manding, le moré, le songhaï dans de vastes régions de l'Ouest africain. Pour ajouter à la complexité du tableau, il faut mentionner les pidgins et les créoles issus des langues européennes.
On le disait : les spécialistes de la linguistique africaine ont de quoi s'occuper...

Les Langues africaines, sous la direction de Bernd Heine et Derek Nurse (édition française sous la dir. d'Henry Tourneux et Jeanne Zerner), Karthala, 468 pp., 29 euros.
Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

AUTRES

Renault voit l'Afrique depuis le golfe

Renault voit l'Afrique depuis le golfe

Chez Renault, l'Afrique sera dorénavant dirigée depuis Dubaï, et non plus depuis la France. La nouvelle région Afrique - Moyen-Orient - Inde (AMI) est pilotée par Bernard Cambier.[...]

Air Algérie : "pas de piste privilégiée" pour expliquer le crash

L'enquête sur la chute de l'avion d'Air Algérie, le 24 juillet au Mali, n'a pas permis pour l'instant de parvenir à "une piste privilégiée" expliquant l'accident, a déclar&eacut[...]

Ebola : débuts difficiles pour la campagne d'information dans le Sierra Leone confiné

La population du Sierra Leone vivait samedi son deuxième jour de confinement général, après une première journée "difficile" pour les équipes chargées d'informer [...]

Tunisie : le président Marzouki candidat à sa réélection

Le chef de l'Etat tunisien Moncef Marzouki a déposé samedi sa candidature à l'élection présidentielle du 23 novembre, un scrutin crucial pour la Tunisie près de quatre ans après l[...]

Angelina Jolie va diriger un film sur la lutte contre le trafic d'ivoire

Angelina Jolie va diriger une "épopée" sur le paléo-archéologue kényan Richard Leakey et sa lutte contre le trafic d'ivoire, a indiqué vendredi la maison de production Skydance[...]

Abdelmalek Alaoui, l'homme qui murmure à l'oreille des puissants

Sans renier l'héritage de son père, indéboulonnable ministre de Hassan II, Abdelmalek Alaoui ne doit sa réussite qu'à son talent. Fondateur de Global Intelligence Partners, il consei[...]

Afrique du Sud : une mosquée ouverte aux homosexuels ouvre ses portes au Cap

Une mosquée ouverte aux homosexuels, traitant les femmes et les chrétiens sur un pied d'égalité, a ouvert ses portes vendredi au Cap, sans aucun incident majeur, malgré des menaces de manifesta[...]

Ebola : le Sierra Leone confine sa population, Paris et Berlin promettent un pont aérien

La France et l'Allemagne ont annoncé vendredi la mise en place d'un pont aérien depuis Dakar afin d'acheminer l'aide vers les pays frappés par l'épidémie d'Ebola, qui a conduit la Sierra Leone [...]

Mali : le Tchad accuse l'ONU de se servir de ses soldats comme "bouclier"

Le Tchad a dénoncé vendredi le traitement "discriminatoire" réservé à ses troupes au Mali, accusant la Mission de l'ONU (Minusma) de les utiliser comme "bouclier", apr&egrav[...]

Maurice : Cassam Uteem, Gandhi en son pays

S'il est tenu à l'écart de la scène politique intérieure, l'ancien président Cassam Uteem est en revanche très actif et écouté à l'étranger.[...]

Carte interactive : l'Afrique francophone dans les missions de maintien de la paix

Depuis quelques années, les pays africains francophones participent de plus en plus à des opérations et missions de paix dans le monde. "Jeune Afrique" vous propose de vérifier si votre &Eacut[...]

Zambie : Michael Sata apparaît enfin en public

Resté invisible depuis près  trois mois, le président zambien, Michael Sata, a fait une apparition vendredi pour ouvrir une session du Parlement. Il a alors déclaré : "Je ne suis pas [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex