Extension Factory Builder
13/05/2008 à 12:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Selon Amnesty International, l'armée éthiopienne serait coupable de nombreuses exactions à Mogadiscio.

Guled a 32 ans et (sur)vit à Mogadiscio. Des horreurs, il en a vu plus que ne peuvent le supporter ses jeunes yeux. Ses voisins ont été abattus. Des hommes égorgés « comme des chèvres », les testicules tranchés, ont été abandonnés baignant dans leur sang en pleine rue. Sa voisine a été violée par vingt soldats éthiopiens un jour où son mari était absent du domicile.
Si l'on en croit le rapport d'Amnesty International (www.amnesty.org) rendu public le 6 mai et riche en témoignages de ce genre, la situation en Somalie est loin de s'améliorer. Rapide vainqueur des Tribunaux islamiques à la fin de décembre 2006, l'armée éthiopienne, confrontée à une guérilla urbaine quotidienne, s'est rendue coupable de nombreuses exactions, n'hésitant pas à violer, torturer, emprisonner et exécuter sans jugement. « Les dégâts et destructions décrits par des témoins à Amnesty International laissent penser que nombre de ripostes éthiopiennes à des attaques des groupes armés étaient disproportionnées », affirme le rapport. En 2007, quelque 6 000 civils auraient été tués et 600 000 personnes déplacées. Selon Amnesty, le gouvernement fédéral de transition comme la Mission de maintien de la paix de l'Union africaine (Amisom) n'ont pas les moyens de protéger la population.
L'Amisom, pour l'instant composée de 3 300 soldats ougandais et burundais, n'a pas la capacité ni le mandat nécessaire pour protéger les civils. Le Premier ministre éthiopien, Mélès Zenawi, qui bénéficie du soutien appuyé des États-Unis, a annoncé à plusieurs reprises que son armée n'avait pas pour objectif de rester à Mogadiscio. Son gouvernement nie, bien entendu, l'ensemble des accusations contenues dans le rapport. Même si ses soldats s'embourbent de plus en plus dans un pays dont la désintégration se poursuit depuis la chute de Siad Barré, il y a dix-sept ans.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Abbas, jusqu'à quand ?

Article précédent :
Un fonds américain s'offre Lilas

Ethiopie

Éthiopie : Hailé Sélassié 1er, le 'Négus' déchu, idole des Rastas

Éthiopie : Hailé Sélassié 1er, le "Négus" déchu, idole des Rastas

De 1930 à 1974, Hailé Sélassié 1er, le dernier empereur d'Éthiopie, a régné sur l'ancien royaume d'Abyssinie. Réputé pour sa poigne de fer, Ras Tafari, de son vrai nom[...]

Africaines et américaines jusqu'au bout des ongles

Originaires de Louisiane, d'Éthiopie, de RD Congo ou de Guinée, diplomates, économistes ou PDG, ces femmes de tête renforcent les liens entre les États-Unis et le continent.[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Éthiopie : une plainte en vue contre la détention de neuf journalistes

L'avocat des journalistes et blogueurs éthiopiens arrêtés en avril a déclaré jeudi vouloir déposer une plainte contre leur détention sans inculpation. Plusieurs ONG ont[...]

L'Éthiopie en mode éthique et chic

Addis-Abeba, capitale de la mode ? Les designers locaux en rêvent. Et pour cause : entre tradition et matériaux "verts", certaines marques séduisent déjà les fashionistas.[...]

Éthiopie : WarkaWater, le piège à nuages

Inspiré du scarabée de Namibie, WarkaWater est un piège à rosée qui peut produire entre 20 et 30 litres d'eau potable par jour. Pour un coût (très) raisonnable.[...]

Éthiopie : 9 journalistes et blogueurs interpellés pour "activités criminelles graves"

La police éthiopienne a procédé mardi à l’arrestation de neuf journalistes et blogueurs, accusés "d’activité criminelle grave" par le gouvernement.[...]

Éthiopie, RDC et Angola dans la première tournée africaine de John Kerry

C'est par l'Éthiopie que John Kerry a entamé mardi soir sa première tournée africaine. Le périple du secrétaire d'État américain sur le continent se poursuivra ensuite en RDC[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Marathon de Paris : victoire et record de l'épreuve pour l'Éthiopien Bekele

Impressionnant d'aisance pour son premier marathon, l'Éthiopien Kenenisa Bekele a pris rendez-vous avec le record du monde en remportant dimanche l'exigeant marathon de Paris avec, à la clé, le record de [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex