Extension Factory Builder
12/08/2008 à 11:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Un sommet Turquie-Afrique - doublé d'un forum des affaires - devait se réunir à Istanbul du 18 au 21 août, sous le patronage du président Abdullah Gül. Une première. Outre les cinquante-trois délégations africaines, une vingtaine de chefs d'État et de gouvernement étaient attendus, ainsi que Jean Ping, le président de la Commission de l'Union africaine (UA), dont l'organisation a déclaré la Turquie « partenaire stratégique » au mois de janvier dernier.
Depuis 2003, le gouvernement turc, qui entend « jouer un rôle positif dans le développement du continent », ne limite plus ses initiatives au seul Maghreb. En 2005, les premiers déplacements du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan en Afrique subsaharienne - Éthiopie et Afrique du Sud, en l'occurrence - avaient donné une impulsion politique. Depuis, les relations bilatérales se multiplient. Entreprises et investisseurs turcs se livrent à une offensive de charme. Alors qu'il ne dépassait pas 5,4 milliards de dollars en 2003, le volume des échanges commerciaux avoisinait l'an dernier 10 milliards de dollars. Ankara se fixe désormais pour objectif d'atteindre 50 milliards en 2012.
Trois faits nouveaux. En mars dernier, l'Agence turque de coopération et de développement (Tika) a alloué 50 millions de dollars sur cinq ans à des projets très ciblés présentés par des acteurs locaux dans les domaines de la santé, de l'éducation et du développement. En mai, la Turquie est devenue membre non régional de la Banque africaine de développement. Enfin, Ankara a programmé l'ouverture de dix ambassades en 2008 (Angola, Cameroun, Côte d'Ivoire, Ghana, Madagascar, Mali, Mozambique, Niger, Tanzanie, Tchad) et de cinq autres en 2009 (Burkina, Guinée, Mauritanie, Ouganda, Zambie).

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

International

Massacre de Sétif en Algérie : premier hommage d'un ministre français 70 ans après

Massacre de Sétif en Algérie : premier hommage d'un ministre français 70 ans après

Le secrétaire d'Etat français chargé des Anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, a rendu dimanche un hommage aux victimes algériennes de Sétif, 70 ans après le massacre qui a fait de[...]

Naufrage de migrants en Méditerranée : hécatombe de 700 morts redoutée

Le naufrage d'un chalutier chargé de migrants au large de la Libye dans la nuit de samedi à dimanche fait redouter une véritable "hécatombe" en Méditerranée avec quelque 700[...]

Jusqu'à 700 morts redoutés après le naufrage d'un bateau de migrants en Méditerranée

Le naufrage d'un chalutier chargé de migrants au large des côtes libyennes pourrait avoir fait jusqu'à 700 morts, a annoncé dimanche le Haut-commissariat aux Nations unies pour les[...]

Immigration clandestine : Obama et Renzi insistent sur une solution en Libye

La crise tragique de l'immigration clandestine en Méditerranée ne pourra être résolue sans stabilisation de la situation en Libye, ont martelé jeudi Matteo Renzi et Barack Obama, soulignant que[...]

Énergie : à Paris, des maires africains se mobilisent pour l'électrifrication du continent

Une vingtaine de maires francophones de grandes villes africaines se sont réunis vendredi à Paris, à l'initiative de Jean-Louis Borloo et de Anne Hidalgo, maire de la capitale française, pour mettre en[...]

Fifa : Figo, Hayatou et les lusophones

L'Afrique unie derrière Issa Hayatou, l'inamovible patron de la CAF, pour voter comme un seul homme pour Sepp Blatter, l'inamovible patron de la Fifa ? Voire...[...]

Baisers amers d'Istanbul

Istanbul. Printemps 2015. J'ai vu la ville aux mille mosquées penchée sur le Bosphore au milieu de ses splendeurs ottomanes.[...]

Cambodge : 17 avril 1975, le cauchemar commence

Il y a tout juste quarante ans, Phnom Penh tombait entre les mains des soldats de Pol Pot et était aussitôt évacué par la force. Jusqu'en 1979, le régime khmer rouge allait faire[...]

Peinture : l'Ivoirien Ouattara Watts, au-delà de Basquiat

L'artiste ivoirien Ouattara Watts expose jusqu'au 5 mai à Paris. L'occasion de revenir sur l'œuvre de celui qui fréquenta le génie de l'art contemporain Basquiat à la fin de sa vie.[...]

Méditerranée : des migrants musulmans accusés d'avoir jeté douze chrétiens à la mer

Un drame mêlant religion et immigration s’est produit mercredi en Méditerranée. Douze Chrétiens auraient été jetés par-dessus bord après une altercation avec des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/LIN10088premilubnat0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/LIN10088premilubnat0 from 172.16.0.100