Extension Factory Builder
10/12/2007 à 11:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le 5 décembre, deux inspecteurs généraux d'État, Mayassine Diongue et Assane Dianko, ont remis à Mbaye Jacques Diop, le président du Conseil de la République pour les affaires économiques et sociales (Craes), un ordre de mission signé de Zackaria Diaw, le directeur du cabinet du chef de l'État. « Les inspecteurs sont chargés d'une vérification administrative et financière », précise ce document.
Diop a dirigé le Craes depuis sa création, en août 2004, jusqu'à sa dissolution, le 27 novembre dernier, et son remplacement par un Conseil économique et social. « Je suis le quatrième personnage de l'État, a-t-il rappelé à ses visiteurs. Depuis l'indépendance, aucun inspecteur d'État n'a jamais mis les pieds ni au Conseil économique et social ni à la primature ni à l'Assemblée nationale, encore moins à la présidence de la République. Seule la Cour des comptes est habilitée à me contrôler. »
Les hostilités sont déclarées entre Diop et le président Abdoulaye Wade depuis que, le 1er octobre, le second a demandé au premier de démissionner. « Je n'ai pas de contentieux avec vous et ne souhaite pas en avoir, mais j'ai besoin du poste que vous occupez », lui a-t-il fait savoir. Réponse : « Je n'ai pas commis de faute. Si je démissionne alors que mon mandat court jusqu'en août 2009, personne ne le comprendra. » Trois jours plus tard, alors que Diop s'apprêtait à se rendre à Paris pour participer à une réunion de l'Union des conseils économiques et sociaux et institutions assimilées de la Francophonie, qu'il préside depuis le mois de juin, le chef de l'État lui a interdit de quitter le territoire sénégalais.
Le 16 novembre, après une médiation d'Iba Der Thiam, le coordonnateur de la Cap 21, la coalition des partis de la mouvance présidentielle, Diop accepte, pour la forme et « pour ne pas défier le président », de présenter sa démission. Trop tard, Wade ne décolère pas pour autant. Lors d'un comité directeur de son parti, il sonne la charge : « J'ai des griefs contre Mbaye Jacques Diop. À la tête du Craes, il a organisé des missions fantaisistes qui ont coûté 300 millions de F CFA. » D'où la descente des inspecteurs généraux d'État au siège du Craes… Comme lors de ses différends avec Idrissa Seck et Macky Sall, deux anciens Premiers ministres, Wade a manifestement choisi de régler ses comptes à coups d'audits et de poursuites judiciaires.
Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Ahmadinejad ravit la vedette

Article pr�c�dent :
Veolia à l'eau

AUTRES

CAN 2015 : Les trois atouts de la Guinée équatoriale avant les quarts

CAN 2015 : Les trois atouts de la Guinée équatoriale avant les quarts

La Guinée équatoriale, pays hôte de la CAN 2015, va tenter de se qualifier pour la première fois pour les demi-finales du tournoi. Le rapport de force face à la Tunisie paraît à son[...]

Sénégal : une "dizaine" d'opposants en garde à vue après un rassemblement interdit

Une "dizaine" d'opposants sénégalais ont été placés en garde à vue après un rassemblement interdit à Dakar contre "les restrictions aux libertés"[...]

La RDC affirme avoir "engagé" une offensive contre les rebelles hutu rwandais

L'armée de la République démocratique du Congo (RDC) a "engagé" une offensive contre les rebelles hutu rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), qui s&e[...]

France-Maroc : Rabat appelle à tourner la page de la crise diplomatique

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, a appelé samedi à tourner la page de la crise diplomatique entre son pays et la France, confirmant un plein rétablissement de [...]

Têtes-à-têtes, couacs, tensions... Dans les coulisses du sommet de l'UA

Parce qu'un sommet de chefs d'État se déroule aussi en coulisses, voici quelques informations glanées dans les couloirs du siège de l'Union africaine et dans les grands hôtels d'Addis-Abeba.[...]

CAN 2015 : début des quarts, derby congolais et Tunisie-Guinée équatoriale

L'indécis derby entre Congo et RDC ouvre la phase des quarts de finale de la CAN-2015 samedi à Bata avant que la Tunisie ne se présente en favori face à la Guinée équatoriale bén&[...]

Égypte : 30 morts dans des attaques jihadistes, nouveaux heurts

De nouveaux heurts entre soldats et jihadistes ont tué deux enfants vendredi dans l'instable péninsule du Sinaï en Egypte, où 30 personnes, en majorité des militaires, ont péri jeudi dans [...]

Côte d'Ivoire : la police appelle à "ne pas lyncher" les suspects d'enlèvements d'enfants

La police ivoirienne a appelé vendredi à "ne pas lyncher" les suspects d'enlèvements d'enfants, comme cela est déjà arrivé en Côte d'Ivoire où une vague d'assassin[...]

Cameroun : 3 soldats tchadiens et 123 islamistes tués lors d'attaques de Boko Haram

Trois soldats tchadiens ont été tués lors d'attaques menées par le groupe islamiste nigérian Boko Haram dans le nord du Cameroun, selon un communiqué de l'armée tchadienne pr&eacu[...]

Chine : la "chasse aux renards" est ouverte

Les autorités ont entrepris de pourchasser jusqu'en Europe ou en Afrique les responsables politiques et économiques convaincus de corruption. Une traque difficile ? Oui, mais extrêmement fructueuse.[...]

Comores : issue incertaine pour le second tour des législatives

Le second tour des législatives aux Comores verra s'affronter dans un face-à-face à l'issue incertaine, le parti du président Ikililou Dhoinine à celui de son prédécesseur, Ahm[...]

Terrorisme : qui sont les groupes jihadistes attirés par l'État islamique en Afrique ?

Alors que 30 personnes, en majorité des militaires, sont mortes aujourd'hui dans des attaques de la branche égyptienne de l'État islamique (EI) dans le Sinaï, tour d'horizon des groupes jihadsites attir&e[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/LIN09127wadersetpmo0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/LIN09127wadersetpmo0 from 172.16.0.100