Extension Factory Builder
05/08/2005 à 00:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Question posée par Aymeric Keddache, Paris, France

Le terme « khoisan » désigne non pas une population, mais une famille linguistique d'Afrique australe, dont les principaux locuteurs sont les Hottentots, aussi appelés Khoi-Khois, et les Boshimans (bushmen en anglais), dénommés également Sans. Ces peuples d'éleveurs et de chasseurs-cueilleurs sont les véritables autochtones du territoire actuel de l'Afrique du Sud, où leur présence remonte à plusieurs milliers d'années. Sur le plan physique, ils se différencient nettement des populations dites noires. Celles-ci, qui appartiennent à la famille linguistique bantoue, ne sont arrivées dans la région qu'à partir du Ier millénaire de l'ère chrétienne.
Hottentots et Boshimans sont probablement eux-mêmes originaires de l'Afrique de l'Est. On retrouve d'ailleurs en Tanzanie deux groupes de population, les Hadzas et les Sandawes, parlant des langues khoisanes, dont l'une des particularités est d'être riche en clics, « consonnes dont l'émission se fait par une double occlusion dans le conduit vocal ».
Décimés par les guerres qui les ont opposés aux Européens et aux Bantous (avec lesquels ils se sont également mélangés), les populations de langues khoisanes ne sont plus guère aujourd'hui que 300 000, essentiellement en Afrique du Sud, en Namibie et au Botswana.
Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Août 2005

Article pr�c�dent :
Wade, Seck et les CD

AUTRES

Tunisie : report du vote de confiance au gouvernement de Habib Essid

Tunisie : report du vote de confiance au gouvernement de Habib Essid

À peine formé, le gouvernement proposé par le nouveau chef de l’exécutif, Habib Essid, suscite de vives critiques. Au point que le vote de confiance à l’Assemblée des[...]

La première vraie polémique de la CAN 2015

Pour le sélectionneur du Gabon, Jorge Costa, le penalty accordée à la Guinée équatoriale était "imaginaire". "C'est une erreur arbitrale qui nous a coûté le mat[...]

Mali : que viennent faire les leaders de la société civile en Europe ?

Une délégation de la société civile malienne est attendue lundi à Paris où elle doit avoir des échanges avec les autorités françaises, avant de se rendre en Allemagne [...]

Rwanda : où étiez-vous le 6 avril 1994 ?

Rescapée du génocide, la chorégraphe rwandaise multicarte Dorothée Munyaneza mêle tous les arts à sa disposition pour retranscrire ses souvenirs et confronter le spectateur à[...]

Afrique du Sud : nu au Parlement, l'étonnante menace de Julius Malema

Dans le numéro du quotidien "The Star" de ce lundi, Julius Malema, ancien enfant terrible de l'ANC, menace de siéger nu au Parlement si le nouveau règlement intérieur de l'hymicycle sud-africa[...]

Ce qu'il faut savoir d'Edgar Lungu, le nouveau président zambien

Edgar Lungu a remporté ce week-end l’élection présidentielle zambienne avec une courte majorité, lors d'un scrutin qualifié de "simulacre" par l’opposition. [...]

Gouvernement tunisien : pourquoi Afek Tounes a jeté l'éponge

Le parti tunisien Afek Tounes déplore la méthode de négociation quelque peu expéditive du Premier ministre désigné, Habib Essid, pour la formation de son gouvernement.[...]

"Danser les ombres" de Laurent Gaudé : Haïti entre la vie et la mort

L'histoire du dernier roman de Laurent Gaudé, "Danser les ombres", se situe à Haïti, au moment du tremblement de terre de janvier 2010.[...]

Jean-Damascène Habarurema, marathonien philosophe, entre la France et le Rwanda

Rescapé du génocide, ce Rwandais court le marathon pour la France et travaille sur une thèse de philosophie.[...]

Jusqu'où ira Boko Haram ?

Le monstre grandit aux confins du Nigeria. Villes et villages tombent les uns après les autres, toujours dans le sang, et personne ne paraît en mesure d'arrêter les islamistes armés. Ni le Camerou[...]

Syrie : Daesh revendique l'assassinat d'un otage japonais

Le groupe Etat islamique a revendiqué dimanche l'exécution d'un otage nippon, réclamant que soit relâchée une jihadiste en échange de la libération du deuxième Japonais aux [...]

SOS islam

Pour les intéressés, le sujet est tabou, mais il est grand temps qu'ils l'abordent de front et sans oeillères. Mis à l'index, méconnu, objet de tous les clichés, le monde arabo-mus[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/LIN07085quisosnasio0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/LIN07085quisosnasio0 from 172.16.0.100