Extension Factory Builder
06/05/2003 à 00:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Les géants de la rumba congolaise réunis dans un album envoûtant. Comme à la belle époque.

El Congo Brazza Kin. Brazza, pour Brazzaville, Kin, pour Kinshasa. Sur les rives du fleuve Congo est née la rumba congolaise, à l'époque où la musique cubaine exerçait son influence sur tout le continent. La pochette du disque en noir et blanc nous transporte quarante ans en arrière. Un couple enlacé danse devant un orchestre. L'homme porte un chapeau noir, la femme une robe à volant. L'élégance, le balancement, le regard langoureux de la danseuse invitent à la nostalgie. Mais l'album a été enregistré il y a tout juste un an. Au studio M'eko à Kinshasa, Wendo Kolosoy et Antoine Moundanda, les pionniers de la rumba congolaise, ont rejoint ceux de la jeune génération réunis dans le Rumbanella Band, créé en 1986. À tour de rôle, ils revisitent les classiques du genre, les leurs et ceux de Docteur Nico, de Tabou Ley Rochereau et de Jean Bosco Mwenda, autres figures légendaires. Il y avait longtemps que l'on n'avait pas entendu Wendo Kolosoy, celui qui a donné son nom à toute une époque : « Tango ya ba Wendo » (l'ère Wendo). La légende raconte que sa chanson « Marie Louise » ressuscite les morts... Son opposition au régime Mobutu a contraint Wendo à mettre sa carrière en sourdine pendant trente ans. Âgé de 75 ans, l'ami de Lumumba est de retour sur la scène musicale depuis maintenant quatre ans, avec sa voix un peu voilée, accompagné de son orchestre, le Victoria Bakolo Miziki. Sur la chanson « Wendo Likembé », il improvise sur une mélodie interprétée au piano à pouces par son vieux pote Antoine Moundanda. L'enfant de Kinshasa et celui de Brazzaville se retrouvent, complices et inspirés, comme à la belle époque. Antoine est né trois ans après Wendo et a le premier introduit le likembé dans la musique moderne congolaise. Après avoir appris à jouer de cet instrument pour calmer les malades lorsqu'il accompagnait son père dans son travail de guérisseur.
Dans l'album El Congo Brazza Kin, les artistes, jeunes ou vétérans, interprètent les vieux succès avec vérité et émotion. Et défient le temps qui passe en jouant aujourd'hui comme si c'était hier.
Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

AUTRES

Sénégal : Sidy Mokhtar Mbacké, ainsi soit-il...

Sénégal : Sidy Mokhtar Mbacké, ainsi soit-il...

L'influent khalife général des mourides Sidy Mokhtar Mbacké voit défiler chez lui les puissants de la scène politique sénégalaise.[...]

Mort d'Hervé Gourdel : la justice algérienne a lancé des poursuites contre 15 suspects

L'enquête se poursuit au sujet de l'enlèvement et à l'assassinat d'Hervé Gourdel. La justice algérienne a lancé des poursuites contre 15 personnes soupçonnées d'y avoir part[...]

Mali : IBK, après la baraka les tracas

Certains louent sa lutte anticorruption et sa fermeté à l'égard des anciens putschistes. D'autres déplorent l'aggravation de la situation sécuritaire dans le Nord et son indécision[...]

Burkina : dialogue majorité-opposition, ça bloque déjà ?

Présenté comme la négociation de la derrière chance, le dialogue politique entre la majorité et l'opposition au Burkina Faso enregistre son premier revers. En cause, des désaccords de fo[...]

Libye : au moins sept soldats tués dans l'Est

L'est de la Libye a connu au moins sept nouvelles victimes parmi les soldats libyens, selon une annonce de l'armée jeudi.[...]

"Tram 83" : le Fiston des lettres congolaises...

Il rêvait de devenir V.-Y. Mudimbe ou Pius Ngandu Nkashama. Mais il a fini par dessiner sa propre voie. À 33 ans, Fiston Mwanza Mujila signe un premier roman très prometteur, Tram 83.[...]

Irak - Syrie : vol au-dessus d'un nid de voyous

Les avions de la coalition internationale formée par Obama bombardent les positions des jihadistes de l'État islamique en Irak et en Syrie. Au risque d'attiser les tensions intercommunautaires. Et pas seu[...]

Ebola : cinq nouveaux cas par heure en Sierra Leone ?

La progression d'Ebola n'en finit plus d'affoler à travers le monde. Jeudi, une conférence s'est ouverte à Londres afin d'appeler la communauté internationale à accroître son aide financi[...]

Centrafrique : Samba-Panza conteste le détournement d'une partie du don de l'Angola

Sous pression après les révélations de "Jeune Afrique" sur sa gestion opaque du don de 10 millions de dollars accordé par l'Angola, Catherine Samba-Panza s'est voulue rassurante. "Nous [...]

Guinée forestière - Ebola : militaire, vraiment, l'hôpital de Hollande ?

L'hôpital militaire français, géré par la Croix-Rouge, qui va être mis en place en Guinée forrestière accueillera-t-il vraiment des militaires ?[...]

Livres - Santé : le scandale de la Lomidine, quand la bêtise est criminelle

C'est l'histoire d'un scandale oublié : la Lomidine devait être le remède miracle contre la maladie du sommeil. Mal administrée par les colons, elle fit des dizaines de morts jusque dans les ann&[...]

Diaporama : les 15 leaders religieux africains les plus influents

Qu'ils soient animistes, chrétiens ou musulmans, les leaders religieux du continent possèdent souvent une influence considérable sur les plans politique et économique. Connaissez vous les plus important[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers