Extension Factory Builder
22/02/2013 à 12:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Le nombre des pays qui reconnaissent l'entité sahraouie ne cesse de fondre. La Barbade est le trente-deuxième État depuis 2000 à faire défection.

De la Barbade, on connaissait les plages de sable blanc, bordées de cocotiers. Ça, c'était avant Rihanna. La chanteuse pop sexy et provocante vient d'ailleurs de signer la dernière campagne de promotion touristique de ce micro-État des Caraïbes. Vue de l'autre côté de l'Atlantique, la Barbade est surtout devenue, le 12 février, le trente-deuxième pays depuis 2000 à geler ou à retirer sa reconnaissance à la République arabe sahraouie démocratique (RASD). Une petite victoire diplomatique pour le Maroc, qui a fait de la question du Sahara occidental la pierre de touche de son action internationale.

Isolement

Depuis la fin de la colonisation espagnole en 1975, le royaume revendique le territoire et se livre à une véritable course d'influence contre les indépendantistes qui, sous la bannière du Front polisario, ont proclamé une république sahraouie, reconnue par 74 États à la fin des années 1980. Surtout, en 1982, la RASD fait son entrée dans l'Organisation de l'unité africaine (OUA), ce qui provoque, deux ans plus tard, le retrait du Maroc. Rabat table depuis sur l'approche bilatérale pour isoler la RASD. Une stratégie patiente qui porte ses fruits, puisque le nombre de pays qui entretiennent des relations diplomatiques avec le Polisario a fortement diminué. Aujourd'hui, la RASD ne revendique plus que 48 reconnaissances, essentiellement en Afrique (25 États) et dans la zone Amérique latine-Caraïbes (18 États). L'Albanie, qui était le dernier pays d'Europe à reconnaître encore l'entité sahraouie, y a renoncé en 2004.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Vol AH 5017 : les deux boîtes noires transférées à Paris

Vol AH 5017 : les deux boîtes noires transférées à Paris

Les deux boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé au Mali ont été transférées dimanche soir de Bamako à Paris, où elles doivent être analy[...]

Vol AH 5017 : les enquêteurs au travail

Les experts enquêtant sur le crash d'un avion d'Air Algérie dans le nord du Mali poursuivaient dimanche leur travail dans une zone d'accès difficile où l'appareil s'est désintégré[...]

Football : indignation suite aux propos racistes de Carlo Tavecchio

Le monde du ballon rond en Italie est en pleine effervescence après des propos racistes tenus en fin de semaine par le favori au poste de président de la fédération italienne de football, Carlo[...]

Vol AH 5017 : rien que des débris sur la scène du crash

Une vision à peine soutenable sur la scène du crash de l'avion d'Air Algérie au Mali : "des petits morceaux, pas grand-chose pour reconnaître un avion", lance un Burkinabè,[...]

Gaza : l'armée israélienne annonce la fin de la trêve

L'armée israélienne a annoncé dimanche matin la fin de la trêve humanitaire et la reprise de ses opérations militaires dans la bande de Gaza en réplique aux "tirs incessants de[...]

Vol AH 5017 : Blaise Compaoré reçoit une délégation des familles des victimes

Blaise Compaoré et son chef d'état major, le général Gilbert Dienderé, se sont rendus vendredi après-midi au Mali, sur la zone du crash du vol AH 5017. Une délégation des[...]

Crash du vol AH5017 : la deuxième boîte noire retrouvée, les enquêteurs attendus sur place

Au lendemain de la découverte de la première boîte noire de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé dans le nord du Mali, des experts de l'ONU ont retrouvé la seconde samedi sur le[...]

Gaza : cessez-le-feu de 12 heures entre Israël et le Hamas

Un cessez-le-feu de 12 heures entre Israël et le Hamas palestinien est entré en vigueur samedi à Gaza après d'intenses efforts d'acteurs internationaux, qui se retrouvent à Paris pour tenter[...]

Deux footballeurs s'affrontent sur Twitter à propos de l'intervention israélienne à Gaza

Les polémiques autour du conflit israélo-palestinien n'épargnent pas le monde du football. Les deux anciens coéquipiers en Angleterre, Joey Barton et Yossi Benayoun, se sont répondus par tweets[...]

Benjamin Stora : "La promesse de réouverture des synagogues algériennes est très importante"

L’historien spécialiste du Maghreb Benjamin Stora réagit à la promesse de réouverture des synagogues algériennes faite par le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers