Extension Factory Builder
21/02/2013 à 07:58
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Ali Zeidan, le chef du gouvernement libyen. Ali Zeidan, le chef du gouvernement libyen. © Reuters

En visite en France, le chef du gouvernement libyen, Ali Zeidan, s'est longuement entretenu, le 12 février, avec Nicolas Sarkozy.

Pour sa première visite en France depuis qu'il est à la tête du gouvernement libyen, Ali Zeidan a, dans la soirée du 12 février, longuement reçu son « ami » Nicolas Sarkozy dans sa suite de l'hôtel Sofitel, rue Boissy-d'Anglas, à cinq minutes à pied de l'Élysée (où, le lendemain, il a rencontré le président Hollande dans le cadre de la visite officielle). C'est lui qui avait demandé à voir l'ancien président français, lequel est arrivé flanqué de Michel Gaudin, son chef de cabinet, et de l'écrivain Bernard-Henri Lévy.

De son côté, Zeidan était accompagné de Mansour Saif al-Nasr, l'ancien ambassadeur du Conseil national de transition (CNT) en France, aujourd'hui conseiller du gouvernement. Les deux hommes étaient déjà présents lors de la rencontre qui aboutit à la reconnaissance par la France dudit CNT, en mars 2011. Dans un anglais moyen, Sarkozy s'est enquis des dernières évolutions de la situation en Libye. « Il considère avec fierté le rôle qu'il a joué dans la chute de Kadhafi et, depuis la guerre du Mali, s'inquiète des critiques qui, rétrospectivement, pourraient être adressées à son action », précise notre témoin. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Libye : Haftar revendique les raids aériens près de Tripoli

Libye : Haftar revendique les raids aériens près de Tripoli

Le général dissident Khalifa Haftar, opposé militairement aux milices islamistes, a revendiqué lundi les deux raids qui ont frappé le sud de Tripoli plus tôt le même jour. Mais des do[...]

Libye : frappes aériennes près de l'aéroport de Tripoli

Deux avions non identifiés ont bombardé lundi avant l’aube des positions de miliciens rivaux qui s’affrontent à l’arme lourde pour le contrôle de l’aéroport international[...]

Libye : le Parlement en faveur d'une intervention étrangère

Le Parlement libyen a voté mercredi une résolution en faveur de l'intervention militaire de la communauté internationale dans le pays pour protéger les civils, alors que les combats entre milices[...]

Libye : le chef de la police de Tripoli assassiné

L'assassinat mardi du chef de la police de Tripoli intervient sur fond d'affrontements meurtriers entre milices rivales pour le contrôle de l'aéroport de la capitale libyenne.[...]

Libye : la première vie de Khalifa Haftar, condottiere des sables

Dans un feuilleton dont ce billet est la première partie, Laurent Touchard* s'attèle à retracer la vie de Khalifa Haftar, qui a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive[...]

Libye : mais que font les voisins ?

Face au chaos libyen, les États frontaliers s'organisent : Le Caire se charge du dossier politique, Alger s'occupe du volet sécuritaire, et Tunis coordonne l'ensemble.[...]

Libye : les 7 erreurs qu'il ne fallait pas commettre

Les incessants accrochages entre milices se sont transformés en une véritable guerre opposant les islamistes aux combattants de Khalifa Haftar. Il faut dire que, depuis la révolution, rien ne s'est[...]

Libye : le Parlement s'installe à Tobrouk malgré le boycott des islamistes

En raison des combats à Tripoli, le nouveau Parlement libyen, issu des élections du 25 juin dernier, s'est installé lundi à Tobrouk. Sans la présence des islamistes, qui ont boycotté la[...]

Cinq à dix mille Égyptiens toujours bloqués à la frontière entre la Tunisie et la Libye

Environ 2 500 Égyptiens bloqués à la frontière avec la Tunisie ont été rapatriés dans leur pays, a annoncé lundi le ministre égyptien des Affaires [...]

Libye : le nouveau Parlement écartelé entre nationalistes et islamistes

La confusion autour de la séance inaugurale du nouveau Parlement, convoquée lundi à Tripoli par les islamistes et à Tobrouk (est) par les nationalistes, est l'expression politique des divisions qui[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers