Extension Factory Builder
03/06/2014 à 18:42
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
'Corneille est un rescapé, dit de lui Stromae. Sa souffrance n'a rien à voir avec la mienne.' "Corneille est un rescapé, dit de lui Stromae. Sa souffrance n'a rien à voir avec la mienne." © Bruno Levy Pour J.A.

En 2001, son album "Parce qu'on vient de loin" s'était écoulé à plus d'un million d'exemplaires. Le chanteur Corneille dit vouloir effectuer un retour au Rwanda... Sans en préciser la date.

Tous les deux chantent en français. Tous les deux ont des origines rwandaises. Tous les deux ont perdu des membres de leur famille dans la tragédie de 1994 et y font parfois référence dans leurs oeuvres. Mais les similitudes entre Stromae et Corneille s'arrêtent là.

Contrairement à Paul Van Haver, qui a grandi en Belgique, Cornelius Nyungura (son nom à l'état civil) a passé son adolescence au pays des Mille Collines. C'est d'ailleurs là qu'il a fait ses débuts, remportant le prix Découvertes 1993 de la télévision d'État rwandaise. Il aurait très bien pu y passer le reste de sa vie si la guerre et le génocide des Tutsis n'avaient éclaté, en 1994. Corneille ne sait d'ailleurs pas lequel de ces deux événements simultanés a emporté sa famille disparue sous ses yeux à l'époque (son père était tutsi et sa mère hutue). "Je ne veux même pas le savoir", expliquait-il à Jeune Afrique en novembre 2013.

Toujours est-il que Corneille prend alors le chemin de l'exil, fuyant l'avancée du Front patriotique rwandais (FPR), comme des centaines de milliers de Hutus. Il sera finalement recueilli par des amis de ses parents en Allemagne.

>> Lire aussi l'interview de Stromae : "La jeunesse d'Afrique n'a pas besoin de mes leçons pour croire en elle"

Dès lors, Corneille tourne le dos à un pays qui lui rappelle trop la souffrance. Il s'installe à Montréal, au Canada, et, s'il continue de chanter en français, ses productions se teintent d'une forte influence R&B afro-américaine. C'est avec l'album Parce qu'on vient de loin (sorti en 2001 et vendu à plus d'un million d'exemplaires) qu'il connaît le succès, en Europe francophone et au Québec. À l'époque, les médias se passionnent pour sa dramatique histoire familiale. Trop sans doute. "C'était devenu une accroche médiatique, analyse-t-il une décennie plus tard, et je n'étais pas équipé psychologiquement. Je pense que mon histoire m'échappait."

Si certains de ses titres ont aussi connu le succès en Afrique, Corneille, qui vit entre l'Europe et l'Amérique, ne s'y est produit qu'une seule fois, lors du concert Africa Live, au Sénégal, en 2005. Et s'il annonce dans son dernier album (Entre Nord et Sud, sorti en 2013) sa nouvelle envie de retourner à Kigali, aucune date n'est pour l'instant arrêtée.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Rwanda

Rwanda : où étiez-vous le 6 avril 1994 ?

Rwanda : où étiez-vous le 6 avril 1994 ?

Rescapée du génocide, la chorégraphe rwandaise multicarte Dorothée Munyaneza mêle tous les arts à sa disposition pour retranscrire ses souvenirs et confronter le spectateur à[...]

Jean-Damascène Habarurema, marathonien philosophe, entre la France et le Rwanda

Rescapé du génocide, ce Rwandais court le marathon pour la France et travaille sur une thèse de philosophie.[...]

Rwanda : Valentine Rugwabiza, de l'OMC à l'intégration est-africaine

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.[...]

Louise Mushikiwabo, héraut du Rwanda de Paul Kagamé

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.[...]

Philippe Meilhac, l'as du Rwanda

De confortables honoraires, une grande exposition médiatique, le tout dans un cadre juridique familier, hérité du temps des colonies... Quelles que soient la complexité des dossiers ou la[...]

Rwanda : Augustin Ngirabatware, génocidaire sous protection

Soutenu par l'OCDE, la Francophonie et d'éminents universitaires européen, l'ancien ministre rwandais Augustin Ngirabatware a été condamné le 18 décembre à trente ans[...]

Rwanda : Kigeli V, un roi têtu

Le gouvernement rwandais a souhaité offrir au roi Kigeli V, 78 ans, en exil dans la banlieue de Washington depuis 1992, une chance de rentrer au pays.[...]

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Après l’Égypte (2010), la Côte d’Ivoire (2011), la Zambie (2012) et le Nigeria (2013), l’Algérie, huitième de finaliste de la Coupe du monde et facilement qualifiée pour[...]

Rwanda : fermeture différée pour le TPIR ?

Basé à Arusha, en Tanzanie, le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) ne devrait pas fermer ses portes avant août 2015.[...]

Génocide au Rwanda : quel bilan pour le TPIR, vingt ans après sa création ?

Après 20 ans de travail et 61 condamnations, le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) s'apprête à fermer ses portes. Avec un bilan en demi-teinte.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2785p026.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2785p026.xml1 from 172.16.0.100