Extension Factory Builder
04/12/2013 à 14:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Patrizia Guerresi Maïmouna pose devant ses photos durant l'inauguration de l'ICI. Patrizia Guerresi Maïmouna pose devant ses photos durant l'inauguration de l'ICI. © ERIC FEFERBERG / AFP

Le nouveau bâtiment de l'Institut des cultures d'islam a été inauguré à Paris, le 28 novembre.

C'est une belle idée, que les années à venir mettront à l'épreuve. Le 28 novembre, le nouveau bâtiment de l'Institut des cultures d'islam (ICI) a été inauguré en grande pompe à Paris, dans le très africain quartier de la Goutte-d'Or. Bertrand Delanoë, le maire de la capitale, Daniel Vaillant, celui du 18e arrondissement, et Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, se sont félicités de ce projet "inédit" visant à "valoriser les cultures d'islam dans un quartier symbolique".

>> Lire aussi : Islam rive droite, islam rive gauche

Porté par son énergique directrice, Véronique Rieffel, l'ICI a réussi à se faire remarquer grâce à une programmation artistique audacieuse. Son extension marque un tournant, puisque le lieu se divisera en salle de prière, salle d'exposition et hammam. Sans doute adeptes de la méthode Coué, Delanoë et Vaillant ont répété à l'envi qu'il s'agissait d'une "solution concrète et respectueuse du principe de laïcité contenu dans la loi de 1905" pour répondre au problème de "l'islam des caves" et des "babouches sur le trottoir". Qualifié de "grand bienfaiteur de l'islam" par Boubakeur, le maire de Paris a souhaité que la capitale "s'assume comme une ville-monde enrichie par toutes les cultures".

Si le coût du bâtiment est de 13,5 millions d'euros, la salle de prière a été vendue pour 2,2 millions à la Société des habous et lieux saints de l'islam, une association liée à la Grande Mosquée de Paris. Quand Daniel Vaillant assure dans le quotidien Le Monde que "la coexistence [du culte et de la culture] se fera en bonne intelligence, sans provocation d'un côté ou de l'autre", il soulève une bonne question. Un art qui ne provoquerait pas serait-il encore un art ?

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Algérie : Jund al-Khilafah, des 'soldats' pas si inconnus

Algérie : Jund al-Khilafah, des "soldats" pas si inconnus

Qui sont les terroristes de Jund al-Khilafah, qui ont exécuté l'otage français Hervé Gourdel ? Leur chef, Abdelmalek Gouri, a fait allégeance à l'État islamique.[...]

Maroc : pour "l'enfant sans visage", l'espoir renaît grâce à des médecins australiens

Né défiguré suite à une complication prénatale empêchant ses os de se former normalement, le petit Marocain de trois ans surnommé "l'enfant sans visage" va enfin pouvoir[...]

Maroc : Jamal Benomar... militant un jour, militant toujours

Des rangs de l'extrême gauche marocaine au monde feutré de l'ONU en passant par Amnesty, l'envoyé spécial de Ban Ki-moon au Yémen n'a jamais transigé avec ses convictions.[...]

Algérie - O. Dehendi : "Nous avons supplié les terroristes de libérer Hervé Gourdel"

Alors que les autorités algériennes ont annoncé mardi avoir identifié des auteurs de l'enlèvement et de l'assassinat du Français Hervé Gourdel, un premier témoin s'est[...]

Des ravisseurs d'Hervé Gourdel identifiés, selon le ministre algérien de la Justice

Selon le ministre algérien de la Justice, des ravisseurs de l'otage français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité la semaine dernière en Algérie, ont été[...]

Tunisie : 26 candidats en lice face à Marzouki pour la présidentielle du 23 novembre

L'Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) a dévoilé mardi les noms de 27 candidats retenus pour la présidentielle du 23 novembre en Tunisie.[...]

"Bodybuilder" : surprenant Roschdy Zem !

Jamais là où on l'attend, avec "Bodybuilder", l'acteur réalise un troisième film attachant. Et aborde avec originalité l'univers du culturisme et les relations père-fils.[...]

Maroc : Bouchta Charef lâché par son épouse

L'épouse de Bouchta Charef, célèbre jihadiste marocain détenu à Tétouan, a livré un témoignage remettant en cause les accusations de mauvais traitements portées par[...]

Francophonie : Kamel Daoud reçoit le Prix des cinq continents

C’est son roman "Meursault, contre-enquête", qui a valu à l’écrivain et journaliste algérien Kamel Daoud le prix de l'Organisation internationale de la Francophonie. La[...]

Crise libyenne : première réunion de dialogue sous l'égide de l'ONU à Tripoli

Des députés rivaux du nouveau parlement libyen se sont retrouvés lundi 29 septembre en début d’après-midi pour amorcer des négociations de sortie de crise sous l’égide[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers