Extension Factory Builder
04/12/2013 à 14:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Patrizia Guerresi Maïmouna pose devant ses photos durant l'inauguration de l'ICI. Patrizia Guerresi Maïmouna pose devant ses photos durant l'inauguration de l'ICI. © ERIC FEFERBERG / AFP

Le nouveau bâtiment de l'Institut des cultures d'islam a été inauguré à Paris, le 28 novembre.

C'est une belle idée, que les années à venir mettront à l'épreuve. Le 28 novembre, le nouveau bâtiment de l'Institut des cultures d'islam (ICI) a été inauguré en grande pompe à Paris, dans le très africain quartier de la Goutte-d'Or. Bertrand Delanoë, le maire de la capitale, Daniel Vaillant, celui du 18e arrondissement, et Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, se sont félicités de ce projet "inédit" visant à "valoriser les cultures d'islam dans un quartier symbolique".

>> Lire aussi : Islam rive droite, islam rive gauche

Porté par son énergique directrice, Véronique Rieffel, l'ICI a réussi à se faire remarquer grâce à une programmation artistique audacieuse. Son extension marque un tournant, puisque le lieu se divisera en salle de prière, salle d'exposition et hammam. Sans doute adeptes de la méthode Coué, Delanoë et Vaillant ont répété à l'envi qu'il s'agissait d'une "solution concrète et respectueuse du principe de laïcité contenu dans la loi de 1905" pour répondre au problème de "l'islam des caves" et des "babouches sur le trottoir". Qualifié de "grand bienfaiteur de l'islam" par Boubakeur, le maire de Paris a souhaité que la capitale "s'assume comme une ville-monde enrichie par toutes les cultures".

Si le coût du bâtiment est de 13,5 millions d'euros, la salle de prière a été vendue pour 2,2 millions à la Société des habous et lieux saints de l'islam, une association liée à la Grande Mosquée de Paris. Quand Daniel Vaillant assure dans le quotidien Le Monde que "la coexistence [du culte et de la culture] se fera en bonne intelligence, sans provocation d'un côté ou de l'autre", il soulève une bonne question. Un art qui ne provoquerait pas serait-il encore un art ?

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Égypte : Sissi prêt à envoyer des forces pour aider un Etat palestinien

Égypte : Sissi prêt à envoyer des forces pour aider un Etat palestinien

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi s'est déclaré prêt à envoyer ultérieurement des forces dans un futur Etat palestinien pour l'aider à se stabiliser, en accord avec [...]

Tunisie : ouverture des bureaux de vote pour une présidentielle historique

Les bureaux de vote ont ouvert leurs portes dimanche en Tunisie pour la première présidentielle libre de son histoire, près de quatre ans après la révolution de janvier 2011 qui lança le[...]

Libye : l'administration Obama blanchie dans l'attaque de Benghazi

L'administration Obama n'a pas failli dans sa réponse à l'attaque du complexe américain de Benghazi, en Libye, qui avait fait quatre morts le 11 septembre 2012, a conclu une commission parlementaire dont le[...]

Une Tunisienne remporte le concours "Miss monde Muslimah" en Indonésie

Une informaticienne tunisienne, Fatma Ben Guefrache, a remporté vendredi en Indonésie l'élection de "Miss monde Muslimah", présentée comme une riposte aux concours de beauté[...]

La Tunisie vote pour sa première présidentielle de l'après-révolution

La Tunisie organise dimanche sa première élection présidentielle pluraliste et espère franchir sans accroc cette nouvelle étape de sa transition vers la démocratie, jusqu'ici[...]

Mokhtar Belmokhtar, "le Ben Laden du Sahara"

Le journaliste mauritanien Lemine Ould M. Salem publie une enquête sur le jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar. Édifiant.[...]

Fin de campagne présidentielle tendue en Tunisie

La campagne pour le scrutin présidentiel du dimanche 23 novembre s'est achevée en Tunisie dans un climat délétère. Pourtant, selon la Constitution, les prérogatives du chef de[...]

Blaise Compaoré a quitté la Côte d'Ivoire pour le Maroc

L'ancien président burkinabè, Blaise Compaoré, qui a démissionné le 31 octobre avant de s'exiler en Côte d'Ivoire, a quitté Yamoussoukro pour le Maroc.[...]

GES 2014 : Marrakech se fait capitale mondiale de l'entrepreneuriat

 Chefs d'Etats, grands patrons, ministres, jeunes entrepreneurs... Ils sont tous venus à Marrakech pour participer à la cinquième édition du Sommet Global de entrepreneuriat, la première du[...]

Justice : deux Mauritaniens condamnés à mort pour l'assassinat des touristes français en 2007

Deux Mauritaniens ont été condamnés à mort par la cour d'appel du tribunal de Nouakchott, pour l'assassinat de quatre touristes français en 2007, a-t-on appris mercredi.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers