Extension Factory Builder
26/09/2013 à 17:56
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'explorateur et journaliste Henry Morton Stanley. L'explorateur et journaliste Henry Morton Stanley. © AFP

Dans un essai original, Jean-Chrétien Ekambo analyse la portée des articles de presse sur le cours de l'histoire congolaise.

Tout le monde connaît Henry Morton Stanley, cet explorateur britannique qui se rendit en Afrique centrale dans les années 1870. La première fois, il va à la recherche du pasteur David Livingstone. La seconde fois, en traversant l'Afrique équatoriale d'est en ouest, il tombe sur l'embouchure du fleuve Congo. Mais Stanley était d'abord journaliste, envoyé spécial du New York Herald puis du Daily Telegraph de Londres. Il rédigea un grand reportage sur sa descente du fleuve, qui captive les géographes et les dirigeants du monde, dont le roi des Belges, Léopold II, qui le recrute.

Les faits racontés de façon plate

Revisiter l'histoire du Congo à travers le travail des journalistes, tel est le défi que s'est lancé Jean-Chrétien Ekambo, professeur à l'Institut facultaire des sciences de l'information et de la communication (Ifasic) de Kinshasa. "En lisant des livres consacrés à l'histoire de la République démocratique du Congo, je me suis rendu compte que les faits sont racontés de façon plate, sans perspective particulière. Ensuite, j'ai rencontré beaucoup d'aînés journalistes qui ont joué un rôle fondamental dans l'éveil des consciences, mais ils sont tombés dans l'oubli. Ces deux constats m'ont amené à aborder l'histoire de mon pays sous cet angle", explique Jean-Chrétien Ekambo.

Certains parmi ces héros méconnus n'étaient pas des journalistes professionnels, mais ils avaient la passion d'écrire. Leur ambition : réveiller "les masses arriérées des indigènes", comme disaient les Belges. "Dans le contexte colonial, ils ont plus influencé la petite élite qui montait. Celle-ci, à son tour, a essayé de transmettre la dynamique du changement à la masse", ajoute Jean-Chrétien Ekambo. Moments importants : l'article de Paul Lomami-Tshibamba dans le deuxième numéro du journal La Voix du Congolais, en 1945, avec une question : "Quelle sera notre place dans le monde de demain ?", et le manifeste publié en 1956 par le périodique catholique Conscience africaine. Et puis, parmi les journalistes les plus en vue à la veille de l'indépendance, un certain Joseph-Désiré Mobutu, rédacteur en chef d'Actualités africaines, qui sera plus tard... chef de l'État.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : que faisaient des tenues de l'armée dans un fourgon de la Monusco à Goma ?

RDC : que faisaient des tenues de l'armée dans un fourgon de la Monusco à Goma ?

Des tenues de l'armée congolaise ont été retrouvées mercredi dans un fourgon de la Monusco à l'aéroport de Goma, selon plusieurs témoins sur place. Une affaire bien embarrassante po[...]

RDC : le discours de Denis Mukwege, prix Sakharov 2014, devant le Parlement européen

On le connaît comme le "juste qui répare les femmes". Mercredi, le docteur Denis Mukwege a reçu le prix Sakharov du Parlement européen, qu'il a dédié au "peuple[...]

RDC - Massacres à Beni : des députés réclament l'ouverture d'une enquête parlementaire

Dans un rapport, douze députés congolais, de retour de cinq jours de mission à Beni, territoire endeuillé par une série de massacres depuis début octobre, fustigent les défaillances[...]

RDC : un nouveau massacre porte à 200 le nombre de civils tués près de Beni

Un nouveau massacre près de Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a fait une centaine de morts, selon des députés de la région. L'identité des responsables[...]

RDC : reddition du chef rebelle Cobra Matata

Le chef rebelle congolais Cobra Matata s'est rendu vendredi soir aux autorités congolaises à Bunia, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, où il a semé la[...]

RDC : bêcheurs en eaux troubles

De jour comme de nuit, cela ne peut passer inaperçu. Qu'est-ce donc ? Des lettres en gros caractères gravées sur un immeuble : "Bandal, c'est Paris." Bandal - ou plutôt Bandalungwa,[...]

Après la chute de Compaoré, Kabila peut-il faire réviser la Constitution de RDC ?

On le sait : la chute de Blaise Compaoré a été énormément suivie et commentée dans les pays africains. En RDC notamment, où l'hypothèse d'une révision[...]

Pierre Kwenders, son excellence l'ambassadeur plénipotentiaire du Bantouland

Avec un premier album métissant hip-hop, jazz et rumba, le chanteur Pierre Kwenders ose un mélange des genres détonnant.[...]

CAN 2015 : Nigeria out, Côte d'Ivoire, RDC et Guinée in

Le Nigeria, tenant du titre, a été éliminé lors de la dernière journée des qualifications à la CAN 2015, le 19 novembre, au profit du Congo de Claude Le Roy. La RDC a[...]

Football - RDC : Yannis Mbombo, futur attaquant des Léopards ?

Né à Bruxelles de parents originaires de RD Congo, Yannis Mbombo (20 ans), prêté par le Standard Liège à Auxerre (Ligue 2), a été approché par Florent Ibenge, le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers