Extension Factory Builder
05/09/2013 à 12:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Ibrahima Diawadoh N'Jim, au côté de Manuel Valls, le 24 août, à La Rochelle. Ibrahima Diawadoh N'Jim, au côté de Manuel Valls, le 24 août, à La Rochelle. © Nossant/Apercu/Sipa

Musulman, professeur d'arabe, né dans le Sahel mauritanien : un profil atypique dans la garde rapprochée du ministre français de l'Intérieur. Pourtant, ce militant associatif l'accompagne depuis douze ans.

Si l'on se fie à sa carte de visite, Ibrahima Diawadoh N'Jim est "chargé de mission Affaires réservées et Diversité" au ministère de l'Intérieur. En réalité, il fait partie des hommes de confiance de Manuel Valls, ces "Valls boys" passés de la mairie d'Évry à la Place Beauvau dans le sillage du ministre. Il est même l'un des rares à pouvoir entrer dans le bureau du patron lorsqu'il n'est pas là ou à protester s'il n'est pas d'accord. Plus qu'un collaborateur, c'est un ami de longue date du "premier flic de France", dont il a été le témoin lors du mariage de celui-ci avec la violoniste Anne Gravoin.

>> Lire aussi : Islam, terrorisme, immigration... Les vérités de Manuel Valls

Né à Kiffa, berceau des Soninkés du Sahel mauritanien, il y a près de soixante ans, Ibrahima Diawadoh N'Jim n'était pas prédestiné à atterrir sous les lambris de la République. Après des études de lettres et de pédagogie en Arabie saoudite, il devient enseignant dans un lycée de Nouakchott. À la fin des années 1980, il s'envole pour Paris afin d'y parfaire sa formation. Militant de la cause négro-mauritanienne, sensible aux idéaux de gauche, le jeune professeur d'arabe (il enseigne dans le secondaire en Île-de-France) adhère en 1990 à la section du Parti socialiste (PS) d'Évry, où il a trouvé un logement. Il en devient rapidement l'un des militants les plus actifs.

Aux municipales de 2001, Manuel Valls, alors protégé de Lionel Jospin, est parachuté dans la préfecture de l'Essonne. "Je faisais partie de l'équipe chargée d'animer sa campagne, se rappelle Diawadoh N'Jim. Entre nous, le courant est immédiatement passé." De la mairie d'Évry au ministère de l'Intérieur, l'immigré peul et l'ambitieux socialiste ne se quitteront plus.

"Ibrahima est un peu le thermomètre de Manuel, confie Sébastien Gros, le chef de cabinet. Il a un rôle transversal et intervient sur tous les dossiers liés à l'intégration, à la diversité et au culte." Se rendant régulièrement en Mauritanie et au Sénégal, il fait aussi profiter le ministre français de son important réseau ouest-africain. Pendant des années, Diawadoh N'Jim a gardé le contact avec le continent à travers son association d'aide à l'éducation, dont les activités sont désormais en pause pour cause d'agenda resserré.

À la fois membre de la garde rapprochée de Valls et électron libre, il dispose d'une liberté de ton appréciée de l'ancien maire d'Évry et de ses collaborateurs. En fin de journée, quand le rythme décélère, il n'est pas rare que la petite équipe se retrouve dans le bureau du Franco-Mauritanien pour se détendre quelques minutes autour d'un thé.

"Ce que Manuel Valls pense et ce que les médias disent est différent"

Celui que ses proches décrivent comme calme, disponible et réfléchi est aussi un pieux musulman, qui a fait le hadj ("pèlerinage") à plusieurs reprises. Lorsqu'il travaillait à Évry, il se rendait presque quotidiennement à la mosquée. Comment réagit-il au discours offensif de Valls sur l'islam et le voile ? "Ce que Manuel pense et ce que les médias disent est différent. Il faut lire ce qu'il a écrit sur le sujet : il a un profond respect pour les musulmans", s'insurge-t-il, précisant qu'à l'époque évryenne, l'élu socialiste était régulièrement invité à rompre le jeûne chez les habitants pendant le ramadan.

Marié, père de trois enfants, Ibrahima Diawadoh N'Jim habite toujours Évry. "Il n'a pas changé, affirme Mbaye Badiane, figure du quartier réputé chaud des Pyramides. On a même l'impression qu'il est plus ouvert, plus à l'écoute des autres." Appuyé au mur d'une HLM décrépite, il prédit que son vieux camarade tracera sa route au côté de Manuel Valls tant qu'il le pourra. Quitte, un jour, à l'épauler dans les plus hautes fonctions de l'État, un objectif que le "Sarkozy de gauche" n'a jamais dissimulé.

________

Benjamin Roger 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Ebola : le Royaume-Uni et la Chine craignent la propagation du virus

Ebola : le Royaume-Uni et la Chine craignent la propagation du virus

Tandis que l’épidémie d’Ebola continue de s’étendre en Afrique de l’Ouest, Médecins sans frontières (MSF) a déclaré mercredi le virus “hors de control[...]

Ramadan 2014 : plus de 215 millions de Tweets échangés dans le monde !

D'année en année, le ramadan prend de plus en plus d'ampleur sur les réseaux sociaux : 215 millions de Tweets en 2014 contre 74 millions en 2013. Et aucun pays n'est épargné.[...]

États-Unis : expulsez ces enfants migrants que je ne saurais voir

Fuyant les gangs qui sévissent chez eux, des milliers de mineurs d'Amérique centrale franchissent chaque jour le Rio Grande. L'occasion pour les républicains de fustiger la politique migratoire[...]

Racisme : Richard Trinquier, un maire en guerre contre les femmes voilées

Richard Trinquier, élu UMP de l'Essonne, n'aime pas trop les musulmans. Son dernier fait d'armes : l'interdiction d'une base de loisirs à deux femmes voilées, début juillet. Un geste qui devrait lui[...]

Vol AH 5017 : une "chute vertigineuse de 10 000 mètres en 3 minutes"

Les images radar du contrôle aérien burkinabè révèlent que le MD-83 du vol AH 5017 d'Air Algérie a chuté en quelques minutes après avoir tenté d'éviter un orage.[...]

Christopher Fomunyoh : "Les Africains aspirent à une gouvernance moderne"

Directeur Afrique du National Democratic Institute, basé à Washington, le juriste et politologue camerounais décrypte la vision de l'Afrique selon Obama.[...]

Califat : Al-Baghdadi, un tigre de papier

Le très médiatisé État islamique est-il une nouvelle hydre, plus puissante et terrifiante qu'Al-Qaïda ne l'a jamais été ? Voire ![...]

France : le parquet de Paris dément l'ouverture d'une nouvelle enquête contre Sarkozy

Le procureur de la République du tribunal de grande instance de Paris a démenti mardi l'information du Parisien selon laquelle une enquête préliminaire avait été ouverte contre Nicolas[...]

Gaza : les bombardements israéliens redoublent d'intensité

Les bombardements de l'armée israélienne sur la bande de Gaza se sont renforcés dans la nuit de lundi à mardi. Les désaccords restent profonds sur les termes d'un accord durable entre Israël[...]

Sommet US-Africa : Bloomberg sur le coup

La fondation de Michael Bloomberg, l'ancien maire de New York, déjà largement engagée sur le continent, coorganise le premier US-Africa Business Forum qui se tient début août à Washington.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers