Extension Factory Builder
04/09/2013 à 18:29
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Franco-Israëlien Meyer Habib, député de la 8e circonscription des Français de l'étranger. Le Franco-Israëlien Meyer Habib, député de la 8e circonscription des Français de l'étranger. © Mars Jerome/JDD/Sipa

La visite du ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, en Palestine et en Israël, les 24 et 25 août, a bien failli se terminer par un rendez-vous raté avec le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou. Heureusement, le Franco-Israélien Meyer Habib a rattraper le coup.

Fabius ayant décidé, pour des raisons d'actualité syrienne, de précipiter sa tournée dans la région (initialement prévue pour septembre), le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, en vacances, n'était pas disponible pour le recevoir. Après avoir essuyé un refus de la part de l'entourage de Netanyahou, l'ambassadeur de France en Israël, Christophe Bigot, chargé d'organiser la rencontre, s'est donc tourné vers un intermédiaire, le Franco-Israélien Meyer Habib. Élu en juin dernier député de la 8e circonscription des Français de l'étranger (qui comprend Israël), sous l'étiquette du parti de Jean-Louis Borloo (il a battu la candidate UMP Valérie Hoffenberg, soutenue par Nicolas Sarkozy), Meyer Habib est également vice-président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) et propriétaire d'un important groupe parisien de joaillerie, le Groupe Vendôme. Très proche de Netanyahou, pour qui il a longtemps joué le rôle d'émissaire officieux à Paris, ce néodéputé de 52 ans a, selon ses propres confidences au Haaretz, téléphoné au Premier ministre pour le convaincre d'interrompre ses congés afin de s'entretenir avec Laurent Fabius. Lequel a finalement été reçu le 25 août en fin d'après-midi, à Jérusalem.

>> À lire aussi : "Pour les Juifs d'Éthiopie, l'exode en Israël, c'est terminé"

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Lee Kuan Yew, l'homme qui inventa Singapour

Lee Kuan Yew, l'homme qui inventa Singapour

Premier ministre pendant trente ans, Lee Kuan Yew avait fait de l'économie de l'île-État l'une des plus florissantes de la planète. Il est mort le 23 mars à l'âge de 91 ans[...]

Idris Elba pas assez "anglais-anglais" pour interpréter James Bond, selon Roger Moore

Faute d'être "anglo-anglais", Idriss Elba ne pourra pas incarner James Bond, a déclaré l'ancien agent 007 Roger Moore, dans une interview accordée à Paris Match. Face à la[...]

Football : Luis Fernandez sur le point de signer avec la sélection guinéenne ?

Le Français Luis Fernandez pourrait signer son contrat de sélectionneur de la Guinée dans le week-end.  [...]

Les sons de la semaine #33 : Les Ambassadeurs du Motel de Bamako, Protoje, FKA Twigs, Kaaris

Bienvenue dans notre d'horizon musical hebdomadaire ![...]

Djibouti : Le Drian viendra... mais plus tard

Très attendue par les autorités comme par les militaires français, la visite de Jean-Yves Le Drian à Djibouti, qui devait avoir lieu au mois d'avril, a été reportée.[...]

Santiago Zannou : un rôle à jouer

De père béninois et de mère espagnole, le réalisateur place l'immigration et le métissage au coeur de ses films. La singularité de ses histoires lui a ouvert les portes du[...]

Yémen : le président Abd Rabbo Mansour Hadi s'est réfugié en Arabie saoudite

Alors que la confusion règnait sur le sort du président Abd Rabbo Mansour Hadi, ce dernier est arrivé jeudi en Arabie saoudite, le jour même où la coalition menée par Ryad[...]

"Comme un cri" : exorciser le naufrage du Joola

Pièce coup de poing, Comme un cri revient sur le drame du Joola et pointe une nouvelle fois la responsabilité des autorités sénégalaises.[...]

Cinéma : Dear White People, chers petits Blancs...

Avec son film "Dear White People", le réalisateur africain-américain Justin Simien dénonce les préjugés raciaux toujours vivaces dans le pays d'Obama... et suscite la[...]

Hervé Ladsous : "Le maintien de la paix ne représente que 0,4% des budgets militaires dans le monde"

Pour la première fois, les chefs d'état-major de 120 pays membres des Nations unies se réunissent vendredi 27 mars à New York pour plancher sur les enjeux complexes du maintien de la paix à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2747p006.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2747p006.xml0 from 172.16.0.100