Extension Factory Builder
06/08/2013 à 17:51
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des membres de la Fomac patrouillant à Bangui. Des membres de la Fomac patrouillant à Bangui. © AFP

Un nouveau groupe armé d'opposants centrafricains - issus de la rébellion Séléka au pouvoir - a établi sa base en territoire sud-soudanais. Il serait dirigé par l'ex-ministre de l'Éducation, Lala Bevarrah.

Si l'ex-président François Bozizé dément s'être rendu à Djouba, dans le Soudan du Sud, pour y installer une base arrière  - selon son entourage, il a simplement envisagé cette hypothèse -, un nouveau groupe armé d'opposants centrafricains est lui bien présent en territoire sud-soudanais, à la frontière avec la Centrafrique. Selon des sources concordantes, ce mouvement est dirigé par l'ex-ministre de l'Éducation Lala Bevarrah, qui fut un proche de Charles Massi, chef rebelle disparu en 2010. Lala Bevarrah a de qui tenir : il est le frère cadet de Rodolphe Idi Lala, qui mena une lutte armée contre le régime de David Dacko au début des années 1980. Autre cause de soucis pour le président autoproclamé Michel Djotodia : le cas du "général" Mohamed Dhaffane, l'un des leaders de la Séléka, emprisonné au camp de Roux à Bangui à la suite d'un règlement de comptes entre ex-rebelles. Ses fidèles, qui ont repris le maquis, menacent de se rallier à... Bozizé, qu'ils ont pourtant contribué à chasser du pouvoir il y a moins de cinq mois.

>> À lire : "Crise en Centrafrique : Hollande s´inquiète, le Quai s'agite"

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Centrafrique

Centrafrique : Bozizé et les méchants

Centrafrique : Bozizé et les méchants

Le président centrafricain déchu François Bozizé s'estime toujours indispensable à la résolution de la crise dans son pays.[...]

Pacôme Pabandji remporte le prix Rory Peck des JRI pour sa couverture de la crise en Centrafrique

Pacôme Pabandji, journaliste centrafricain de 23 ans, a remporté mercredi  le prestigieux prix Rory Peck, une distinction reconnue dans le monde entier qui récompense chaque année les meilleurs[...]

Biens mal acquis : la Centrafrique dépose plainte à Paris contre Bozizé

La Centrafrique a porté plainte cette semaine à Paris contre François Bozizé, pour obtenir une enquête sur les biens qui auraient été acquis par l'ex-président et son[...]

France - Centrafrique : Bozizé fils toujours sur la brèche

Le fils de François Bozizé, Jean-Francis Bozizé, est dans le collimateur du ministère français des Finances et des Comptes publics. Explications. [...]

RDC - CPI : comprendre le procès Bemba en 5 questions

Après les déclarations finales mercredi et jeudi de l'accusation et de la défense, l'affaire Bemba est désormais mise en délibéré. En attendant le verdict, retour en cinq questions[...]

Centrafrique : grogne des combattants de l'ex-Séléka cantonnés à Bangui

Plusieurs dizaines de combattants de l'ex-Séléka cantonnés à Bangui manifestent jeudi. Ils refusent de quitter la capitale centrafricaine et dénoncent leurs conditions de vie.[...]

Centrafrique : report des élections présidentielle et législatives à juin 2015

Initialement prévues en février 2015, les élections présidentielle et législatives centrafricaines ont été reportées mardi au mois de juin de la même année.[...]

La police de l'ONU augmente la pression sur les fauteurs de troubles à Bangui

La police de la force de l'ONU en Centrafrique (Minusca) a accentué ces derniers jours ses patrouilles armées dans Bangui pour dissuader miliciens, criminels et pillards de continuer de s'en prendre à une [...]

Les experts de l'ONU pointent le rôle ambigu du Tchad en Centrafrique

Les experts de l'ONU sur la Centrafrique ont rendu public, le 1er novembre, leur rapport final dans lequel ils pointent notamment le rôle ambigu joué par le Tchad depuis le retrait des soldats de la Misca (la force[...]

Centrafrique : des dizaines de civils massacrés, selon Amnesty international

Dans un communiqué publié jeudi, Amnesty International affirme que des dizaines de civils ont été massacrés ces dernières semaines dans le centre de la Centrafrique. L'ONG appelle la force[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers