Extension Factory Builder
07/08/2013 à 17:29
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Djillali Difallah lors de sa conférence à l'Institut du monde arabe, le 25 juillet. Djillali Difallah lors de sa conférence à l'Institut du monde arabe, le 25 juillet. © Laurent de Saint Perier pour J.A.

Djillali Difallah jure avoir découvert la sépulture d´Alexandre le Grand. Mais en 2002, il fut surtout l´un des prota­gonistes de l´affaire dite du "bagagiste de Roissy".

Nous avons évoqué la semaine dernière la très extraordinaire histoire de Djillali Difallah, qui, à l´en croire, aurait découvert en Jordanie les tombes d´Alexandre le Grand, de Cléopâtre et de Marc-Antoine, toutes entourées de fabuleux trésors. Mais sous la défroque de l´aventurier des sables, le Dr Djillali ne dissimulerait-il pas un ténébreux Mister Difallah ? Difficile, ce 25 juillet à l´Institut du monde arabe, à Paris, de déceler derrière le génial autodidacte, ou soi-disant tel, le manipulateur condamné dix ans auparavant pour « dénonciation calomnieuse et dénonciation de crimes imaginaires ». Ce passé - qu´il ne nie ni ne confesse - jette évidemment un sérieux doute sur l´authenticité de sa découverte.

« M. Difallah a eu quelques escarmouches avec la justice, des erreurs de parcours, mais il a payé sa dette et trouvé sa vraie voie », jure Me Lucas, son avocat. Il y a une dizaine d´années, sa plus spectaculaire « erreur de parcours » a fait les gros titres des journaux. C´est l´affaire dite « du bagagiste de Roissy ». En décembre 2002, ledit bagagiste, un certain Abderrezak Besseghir, est arrêté. Dans le coffre de sa voiture, sur le parking de l´aéroport, les policiers, fort bien renseignés, découvrent des armes de poing, des explosifs militaires et des tracts islamistes. Les attentats du 11 Septembre sont encore dans toutes les mémoires, mais ils flairent vite la piste du complot familial. Louisa Bechiri, l´épouse de Besseghir, a été brûlée vive quatre mois auparavant et ses parents sont convaincus qu´elle l´a été par leur gendre. Résolus à la venger, ils introduisent un kit du parfait petit terroriste dans la voiture du bagagiste, avec la complicité de deux amis et de l´oncle de Louisa, Djillali Difallah. Oui, oui, notre « Bagdad Jones »... Le 14 janvier 2003, le quotidien La Dépêche du Midi écrit : « Djillali Difallah, [...] au passé "assez sulfureux", selon la police qui l´a déjà interpellé pour des escroqueries, est soupçonné par les enquêteurs d´avoir fourni les armes et les explosifs. » En juin de l´année suivante, les cinq comploteurs sont condamnés à vingt mois de prison, dont cinq fermes.

Actif dans la lutte antiterroriste

Au cours de l´enquête, Difallah a l´occasion d´évoquer son amour des vieilles pierres. « J´ai joué un rôle dans la lutte antiterroriste en Algérie, confie-t-il, en février 2003, au juge Roger Le Loire. Passionné d´archéologie, je fournis à l´armée des cartes anciennes qui lui permettent d´intervenir contre les maquis islamistes. Je le fais encore ponctuellement. » Passé trouble, manque de crédibilité, légèreté des preuves... Et si notre archéologue amateur n´était finalement qu´un affabulateur ?

Lire aussi : Le tombeau d'Alexandre le Grand découvert en Jordanie, vraiment ?

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Angelina Jolie va diriger un film sur la lutte contre le trafic d'ivoire

Angelina Jolie va diriger un film sur la lutte contre le trafic d'ivoire

Angelina Jolie va diriger une "épopée" sur le paléo-archéologue kényan Richard Leakey et sa lutte contre le trafic d'ivoire, a indiqué vendredi la maison de production Skydance[...]

France : Nicolas Sarkozy annonce son retour et brigue la présidence de l'UMP

Vendredi, l'ancien président français a annoncé son retour dans la vie politique, via un texte publié sur Facebook et Twitter. Dans la posture du sauveur, Nicolas Sarkozy indique son intention de [...]

Union européenne : une Lady Pesc chasse l'autre

C'est l'Italienne Federica Mogherini qui, à partir du 1er novembre, dirigera la politique étrangère et de sécurité commune en lieu et place de la Britannique Catherine Ashton.[...]

Argentine : des narcos à la Casa Rosada

Pourquoi des trafiquants de drogue appelaient-ils périodiquement au téléphone le siège de la présidence argentine ? La police a mis en évidence des complicités au plus au[...]

Quand un vent d'Afrique souffle sur la robe traditionnelle bavaroise

Deux créatrices d'origine camerounaise installées en Allemagne se taillent un beau succès en réinventant à partir de flamboyants tissus africains la robe traditionnelle bavaroise, la[...]

Les sons de la semaine #14 : Mashrou' Leila, Sabza, Akale Wube...

Bienvenue dans notre tour d'horizon musicale hebdomadaire avec Mshrou' Leila, Sabza et Akale Wube ![...]

Écosse : Cameron appelle au "rassemblement" après le non à l'indépendance

Le Premier ministre britannique David Cameron a appelé vendredi matin le Royaume-Uni à se "rassembler" après la victoire du non, qu'il avait lui-même soutenu, au référendum[...]

Justice : Tournaire, Sarkozy, Bolloré et... la Côte d'Ivoire

Serge Tournaire l'Africain ? Le juge français qui enquête sur un financement présumé de Sarkozy par Kadhafi pour la campagne présidentielle de 2007 s'intéresse de plus en plus au continent.[...]

Francophonie : Buyoya au Canada, grata ou non grata ?

Invité au Canada, le candidat burundais à la succession d'Abdou Diouf à la tête de la Francophonie, Pierre Buyoya, va essayer de prouver qu'il n'est pas interdit de séjour dans ce pays pour cause[...]

À Paris, deux expositions réconcilient la France et le Maroc

Deux grandes expositions sont programmées au Louvre et à l'Institut du monde arabe sur le Maroc à partir de la mi-octobre. Rabat et Paris se reconnectent loin de la brouille diplomatique.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex