Extension Factory Builder
06/08/2013 à 16:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le premier steak éprouvette a été présenté le 5 août à Londres. Le premier steak éprouvette a été présenté le 5 août à Londres. © AFP

Une solution à la faim dans le monde ? Un remède contre la pollution ? Ce premier steack créé en laboratoire ouvre la porte à de nouveaux modes alimentaires.

Le 5 août, le premier « Frankenburger », un burger composé d´un steak entièrement réalisé en laboratoire, a été présenté à Londres. Son prix : 250 000 livres sterling (près de 290 000 euros). Soit la modique somme qu´aura coûté le développement des 3 000 bandelettes de viande obtenues à partir de cellules souches de boeuf et qui composent le morceau de 140 grammes. L´expérience a été menée par le Pr Mark Post, chercheur à l´université de Maastricht (Pays-Bas), et financée par un mystérieux - et riche - anonyme, qui aura sans doute le privilège de croquer le premier dans le précieux sandwich.

L'université de Maastricht a créé en laboratoire ce premier steack artificiel à 290 000 euros.
L'université de Maastricht a créé en laboratoire ce premier steack artificiel à 290 000 euros.
©HO / MAASTRICHT UNIVERSITY / AFP

Si la communauté scientifique attend cet événement avec impatience afin de prouver que la viande artificielle est comestible, certains défenseurs des animaux ainsi que des écologistes y voient, eux, un moyen de réduire l´élevage intensif et la pollution. Appliqué au mouton, au poulet et au porc, ce procédé pourrait aussi permettre de répondre à la demande croissante de viande dans le monde.

« Impossible à reproduire à grande échelle », « trop coûteux », rétorquent néanmoins certains scientifiques, qui rappellent également que cette viande synthétique devra obtenir l´autorisation des hautes autorités sanitaires avant d´arriver dans nos assiettes. Reste le point fondamental : quel goût aura donc ce burger ?

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Théâtre : la misère affective du déraciné par Elise Chatauret

Théâtre : la misère affective du déraciné par Elise Chatauret

Dans Nous ne sommes pas seuls au monde, l'auteure et metteuse en scène Élise Chatauret évoque le déracinement affectif d'un exilé africain.[...]

Le corps du Français Hervé Gourdel, décapité en Algérie, sera rapatrié lundi

Le corps du touriste français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité fin septembre par des jihadistes algériens, doit être transféré lundi vers la France, douze jours[...]

France : presque autant d'actes antimusulmans depuis le 7 janvier que pour toute l'année 2014

Avec 128 faits recensés en deux semaines, les actes antimusulmans sont presque aussi nombreux depuis l'attentat contre Charlie Hebdo que pour toute l'année 2014.[...]

La guerre du sacré n'aura pas lieu

Dans les banlieues françaises ou à Casablanca, au Caire, à Islamabad ou à Tataouine, Charlie Hebdo n'a pas bonne presse. À cause, bien sûr, des caricatures du prophète[...]

France : un élu porte plainte après avoir reçu une lettre d'insultes racistes

Jean Paul Makengo, élu à Toulouse dans le Sud de France, a porté plainte après avoir reçu une lettre d'insultes racistes début janvier.[...]

Santé : la lèpre persiste en Afrique

La lèpre persiste en Afrique En régression dans le monde depuis les années 2000, la lèpre, maladie inféodée à l'homme depuis l'Antiquité, stagne depuis dix ans. L'Afrique, [...]

France : le Conseil constitutionnel valide la déchéance de nationalité d'un jihadiste franco-marocain

Le Conseil constitutionnel a validé vendredi la déchéance de la nationalité française d'un jihadiste franco-marocain condamné pour terrorisme. Une décision qui était[...]

Venezuela : Nicolás Maduro, la tête dans le gaz

Alors que le Venezuela s'enfonce dans la crise, son président peine à trouver des soutiens. Et si la chute du pétrole précipitait la sienne ?[...]

Dix jours en France

La France vient de vivre dix journées d'une intensité dramatique sans précédent. Ses habitants ont eu l'impression d'avoir été les acteurs-spectateurs d'un film policier dont les[...]

Terrorisme en France : le jour d'après...

À gauche comme à droite, les responsables politiques ont réagi avec la gravité et la dignité requises aux attentats islamistes du 7 janvier. Du coup, leur image dans l'opinion[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2743p017.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2743p017.xml1 from 172.16.0.100