Extension Factory Builder
06/08/2013 à 16:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le premier steak éprouvette a été présenté le 5 août à Londres. Le premier steak éprouvette a été présenté le 5 août à Londres. © AFP

Une solution à la faim dans le monde ? Un remède contre la pollution ? Ce premier steack créé en laboratoire ouvre la porte à de nouveaux modes alimentaires.

Le 5 août, le premier « Frankenburger », un burger composé d´un steak entièrement réalisé en laboratoire, a été présenté à Londres. Son prix : 250 000 livres sterling (près de 290 000 euros). Soit la modique somme qu´aura coûté le développement des 3 000 bandelettes de viande obtenues à partir de cellules souches de boeuf et qui composent le morceau de 140 grammes. L´expérience a été menée par le Pr Mark Post, chercheur à l´université de Maastricht (Pays-Bas), et financée par un mystérieux - et riche - anonyme, qui aura sans doute le privilège de croquer le premier dans le précieux sandwich.

L'université de Maastricht a créé en laboratoire ce premier steack artificiel à 290 000 euros.
L'université de Maastricht a créé en laboratoire ce premier steack artificiel à 290 000 euros.
©HO / MAASTRICHT UNIVERSITY / AFP

Si la communauté scientifique attend cet événement avec impatience afin de prouver que la viande artificielle est comestible, certains défenseurs des animaux ainsi que des écologistes y voient, eux, un moyen de réduire l´élevage intensif et la pollution. Appliqué au mouton, au poulet et au porc, ce procédé pourrait aussi permettre de répondre à la demande croissante de viande dans le monde.

« Impossible à reproduire à grande échelle », « trop coûteux », rétorquent néanmoins certains scientifiques, qui rappellent également que cette viande synthétique devra obtenir l´autorisation des hautes autorités sanitaires avant d´arriver dans nos assiettes. Reste le point fondamental : quel goût aura donc ce burger ?

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Naufrages de migrants en Méditerranée : le silence des dirigeants africains

Naufrages de migrants en Méditerranée : le silence des dirigeants africains

  Les dirigeants africains se montrent remarquablement silencieux sur les naufrages de migrants en Méditerranée, qui concernent pourtant nombre de leurs citoyens, en particulier dans l'ouest du continent, une cr[...]

Tomi, IBK, Bongo : des écoutes embarrassantes

Des chefs d’Etat étrangers, qui plus est des amis de la France, écoutés dans le cadre d’investigations judiciaires ? Voilà qui, d’un point de vue diplomatique, et même si[...]

François Durpaire : "La commémoration de la fin de l'esclavage est l'affaire de tous"

François Durpaire est historien, membre du Comité national pour la mémoire et l'histoire de l'esclavage.[...]

Birmanie : les nouveaux boat people

Plus d'un million de Rohingyas, musulmans, sont privés de tout droit et confinés dans des camps de déplacés dans des conditions déplorables. Leur seul espoir ? Fuir par la mer. Au[...]

Niger - Putsch de Seyni Kountché : et si la France n'y était pour rien ?

On croyait tout savoir de la chute du président Diori, en 1974. Mais des archives encore confidentielles suggèrent que le putschiste Seyni Kountché a pris tout le monde de court. Y compris Paris.[...]

Barack Obama à Béji Caïd Essebsi : "Les États-Unis croient en la Tunisie"

À l'ocassion de la réception de Béji Caïd Essebsi à la Maison blanche jeudi, le président amréicain Barack Obama a annoncé son intention d'accorder à la Tunisie le[...]

"Princess of North Sudan" : Disney accusé de glorifier le colonialisme

Le prochain Disney, encore dans les cartons, s'appuie sur l'histoire vraie d'un Américain venu planter l'étendard familial dans le nord du Soudan pour faire de sa fille une "princesse"... Au mépris[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : doutes sur l'implication du suspect marocain arrêté en Italie

Un nouveau suspect a été appréhendé mercredi à Gaggiano, en Italie, dans le cadre de l'affaire de l’attentat du Bardo. Mais les premiers éléments laissent à penser[...]

Chine-Taïwan : nuages noirs sur le détroit

À huit mois d'une élection présidentielle à haut risque, la poignée de main très médiatisée entre Xi Jinping et Eric Chu Li-luan ne doit pas faire illusion :[...]

Génocide des Tutsis au Rwanda : déjà condamné en Allemagne, Rwabukombe sera rejugé

L'ancien maire rwandais Onesphore Rwabukombe, condamné l'an passé pour "complicité" dans le génocide des Tutsis en 1994, encourt désormais la perpétuité. Il est[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers