Extension Factory Builder
07/08/2013 à 17:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Comité interministériel de la coopération, à Matignon, le 31 juillet. Comité interministériel de la coopération, à Matignon, le 31 juillet. © Bertrand Guay/AFP

Le gouvernement français a défini la feuille de route de sa nouvelle politique d´aide. Avec Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre, en chef d´orchestre et, au programme, quelques nouveautés.

Un peu plus de un an après son entrée en fonction, le pouvoir socialiste français a élaboré la feuille de route de sa politique de développement. Un document conforme aux engagements de campagne du candidat Hollande et validé par Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre, avec les quinze membres du gouvernement qui ont participé au Comité interministériel de la coopération internationale et du développement (Cicid), le 31 juillet à Matignon.

Parmi les vingt-huit décisions arrêtées figure celle de consacrer la moitié des subventions étatiques et les deux tiers de celles de l´Agence française de développement (AFD) à 16 pays pauvres du sud du Sahara*. Éducation, santé, agriculture familiale, égalité hommes-femmes, francophonie... font partie des domaines d´intervention retenus.

Il a par ailleurs été décidé d´affecter 85 % de l´effort financier global (dons, prêts, annulations de dette, accueil des étudiants étrangers...) aux « États du sud et de l´est de la Méditerranée, et d´Afrique subsaharienne ». Les 15 % restants cibleront prioritairement les pays en sortie de crise (Haïti, Afghanistan, Yémen, Palestine...). Dans les pays à revenus intermédiaires d´Asie et d´Amérique latine, Paris laissera à l´AFD le soin de mettre en oeuvre des prêts non bonifiés destinés à promouvoir une « croissance verte et solidaire ».

La transparence comme mot d'ordre

Jean-Marc Ayrault a également demandé à cette agence de préparer un plan d´action sur la responsabilité sociale et environnementale (RSE) et promis de faire adhérer la France à l´Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE). Une décision attendue de la part d´un pays qui somme ses partenaires africains d´y adhérer.

Pour veiller à l´application de ces décisions, un Conseil national du développement et de la solidarité internationale (CNDSI) sera créé afin de favoriser la concertation entre l´État, les élus et la société civile. Autre première, un projet de loi d´orientation et de programmation de l´aide publique au développement sera débattu au Parlement au début de 2014. « Ces avancées devraient se traduire par plus de transparence, de contrôle et de cohérence, souligne Jean-Louis Viélajus, président de Coordination Sud [qui fédère l´action des ONG françaises de solidarité internationale]. Nous travaillons déjà avec les groupes parlementaires à la préparation de ce projet et serons attentifs à la mise en oeuvre des décisions. »

En 2013, l´aide française devrait atteindre 9,4 milliards d´euros, soit 0,45 % du revenu national brut (RNB). En cette période de crise, le président Hollande a différé sa promesse de la hisser à 0,7 % du RNB d´ici à 2015, misant, comme Chirac et Sarkozy, sur les financements innovants, dont la nouvelle taxe sur les transactions financières et celle de solidarité sur les billets d´avion, qui sera revalorisée de 12,7 % en 2014.

* Bénin, Burkina Faso, Burundi, Centrafrique, Djibouti, Comores, Ghana, Guinée, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, RD Congo, Tchad, Togo, Sénégal.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

RDC : le docteur Mukwege lauréat du prix Sakharov du Parlement européen

RDC : le docteur Mukwege lauréat du prix Sakharov du Parlement européen

Le docteur congolais Denis Mukwege s'est vu décerner mardi le Prix Sakharov 2014 pour son travail auprès des femmes victimes de violences sexuelles dans les conflits armés de l'est de la RDC.[...]

La course pour la direction du Bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Cinéma : "Bande de filles", quatre ado dans le vent

Porté par des actrices non professionnelles, le film de Céline Sciamma "Bande de filles" pose un regard plein de fraîcheur sur les banlieues françaises.[...]

France : Christophe de Margerie l'Africain

Surnommé "Big moustache", le dirigeant de Total Christophe Margerie, mort dans le crash de son jet à l'aéroport de Moscou, a su faire fructifier l'héritage africain du groupe français.[...]

"Les Nègres" : farce noire de Jean Genet à l'Odéon

Le metteur en scène américain Robert Wilson créé la pièce de Jean Genet "Les Nègres" au théâtre parisien l'Odéon. Une oeuvre qui parle de racisme, de[...]

Christophe de Margerie, PDG de Total, meurt dans un accident d'avion en Russie

Christophe de Margerie, 63 ans, patron du groupe pétrolier français Total, est décédé dans la nuit de lundi à mardi en Russie dans le crash d'un avion privé à[...]

Ebola : l'UE va débloquer 500 millions d'euros pour "endiguer" l'épidémie en Afrique

L'Union européenne a annoncé lundi son engagement à débloquer 500 millions d'euros d'aide pour "endiguer" Ebola dans les pays africains touchés.[...]

L'OIF aux Africains !

Moins de six semaines nous séparent de l'élection du nouveau secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF). Les 57 chefs d'État ou de gouvernement[...]

Terrorisme : les autorités françaises ont-elles encore commis une bourde ?

Après l'affaire des trois présumés jihadistes français de retour de Turquie attendus par la police à l'aéroport d'Orly et finalement descendus sans être[...]

Vatican : le débat continue sur le divorce et l'homosexualité avec le pape François

Le synode de la famille s'est achevé dimanche au Vatican. Deux semaines de travaux à huis clos pendant lesquelles les évêques ont largement évoqué les thèmes du divorce et de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers