Extension Factory Builder
02/08/2013 à 17:02
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
À l'affiche de cette 18ème édition, PSG-Bordeaux (ici en janvier). À l'affiche de cette 18ème édition, PSG-Bordeaux (ici en janvier). © NICOLAS TUCAT / AFP

Pour la première fois depuis sa création en 1995, le Trophée des champions se déroulera en Afrique subsaharienne. Le PSG affrontera Bordeaux, le 3 août à Libreville, sous le regard d'Efong Nzolo, arbitre belgo-gabonais.

Des stars parisiennes, dont Ibrahimovic et Cavani, une politique tarifaire adaptée (le prix des billets varie de 2 à 15 euros), un stade de l´Amitié tout neuf (inauguré en 2011)... La 18e édition du Trophée des champions, qui doit se dérouler le 3 août à Libreville, promet d´être un succès. Quelque 40 000 personnes devraient assister en direct au coup d´envoi de la saison. Mieux, sans conteste, que l´an dernier à New York, où l´affiche proposée avait fait un bide (15 100 spectateurs). En délocalisant son trophée au Gabon, la Ligue de football professionnel (LFP) a voulu éviter un second flop.

Cette édition 2013 n´est pas la première à se dérouler sur le continent. En 2010, le public s´était massivement déplacé à Radès, en Tunisie, puis en 2011 à Tanger, au Maroc. Le Gabon, qui s´était porté candidat à l´organisation de l´événement à la mi-2012, a été préféré au Brésil et à la Chine. Lorsque le choix de Libreville a été validé, au mois de janvier suivant, l´accord de la LFP - qui devrait récupérer 1 million d´euros dans l´affaire - a été perçu comme « un hommage rendu au football africain », selon Frédéric Thiriez, son président.

Le Gabon mise sur le football pour soigner son image

Pour le Gabon, ce trophée n´est qu´une première étape. Car, depuis deux ans, le pays, qui soigne son image à l´étranger, mise à fond sur le football. Il a ­coorganisé la Coupe d´Afrique des nations (CAN) 2012 avec la Guinée équatoriale et fait venir à Libreville deux des meilleures équipes du monde (le Brésil en 2011, le Portugal en 2012). L´État sponsorise à hauteur de 1 million d´euros par an le championnat national professionnel. Et le palais présidentiel tente toujours de convaincre le Français Paul Le Guen - ancien entraîneur de Lyon et du PSG et ex-sélectionneur du Cameroun - de s´asseoir sur le banc des Panthères du Gabon.

Cet activisme s´étend à d´autres sports. Un Automobile Club a été inauguré en avril. Libreville accueillera le 30 novembre le premier marathon international du Gabon. Enfin, en janvier 2014, ce sera au tour du cyclisme, avec la 9e Tropicale Amissa Bongo.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Gabon

Gabon : Pierre Péan, le scandale de trop

Gabon : Pierre Péan, le scandale de trop

Filiation douteuse, diplômes truqués, malversations, instigation d'assassinats... Dans son dernier livre, Pierre péan fait d'Ali Bongo Ondimba le diable en personne. Mais l'outrance est parfois mauvaise[...]

CAN 2015 : Sénégal, Afrique du Sud, Cameroun, Zambie, Burkina et Gabon qualifiés

Le Sénégal d'Alain Giresse, l'Afrique du Sud, le Cameroun, la Zambie, le Burkina Faso et le Gabon se sont qualifiés samedi pour la CAN 2015, lors de l'avant-dernière journée des [...]

Gabon : une manifestation de l'opposition dispersée à coups de gaz lacrymogène

Un cortège de l'opposition gabonaise qui voulait se rendre au palais de justice de Libreville a été dispersé par les forces de l'ordre. Une délégation a néanmoins été[...]

Gabon : le virus Ebola au microscope

Spécialisé dans les maladies virales, le Centre international de recherches médicales de Franceville joue un rôle central dans le dépistage d'Ebola.[...]

France : l'Aston Martin plaquée or d'Omar Bongo vendue 43 500 euros aux enchères

Lors d'une vente auxs enchères à Lyon (France), dimanche, l'ancienne Aston Martin d'Omar Bongo Ondimba, ex-chef d'État du Gabon, a été vendue 43 500 euros.[...]

Le Gabon peut-il renouer avec les compagnies pétrolières ?

Pour augmenter sa production, Libreville a relancé l'attribution de permis offshore. Mais chez les opérateurs, on s'inquiète de la volonté de l'État de récupérer une plus[...]

Polémique : le Gabon porte plainte contre Pierre Péan pour diffamation

Suite à la publication du dernier ouvrage de Pierre Péan, dans lequel le journaliste s'en prend à la famille Bongo, Libreville contre-attaque.[...]

Quand les marchés des capitales africaines partent en fumée

Le marché du Mont-Bouët, à Libreville, a été détruit par les flammes dans la nuit de lundi à mardi. Ces dernières années, des incendies spectaculaires ont ravagé[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers