Extension Factory Builder
10/07/2013 à 17:04
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Dans un hôpital de campagne, en Centrafrique. Dans un hôpital de campagne, en Centrafrique. © Ton Koene/Zuma/Rea

Une formule contre le paludisme élaborée par une équipe australienne donne des résultats prometteurs. Mais elle n'est encore testée que sur des animaux.

S'agit-il d'une énième annonce démesurément optimiste ? Le 2 juillet, des chercheurs australiens ont annoncé avoir mis au point un vaccin potentiellement efficace contre le paludisme. Certes, il n'en est qu'au stade préclinique (tests sur les animaux), mais les premiers résultats se sont révélés concluants. « Une seule vaccination induit une profonde immunité à différentes espèces de parasites du paludisme », a souligné le Pr Michael Good, de l'université Griffith (Australie). Une première, aucun des essais précédemment menés sur des souris n'ayant été efficace sur plus de deux souches.

Autre progrès : le déclenchement d'une « forme de réponse immunitaire qui peut reconnaître des molécules du parasite présentes dans chaque souche ». Autrement dit, sous l'effet de ce vaccin, les globules blancs attaquent le virus niché dans les globules rouges. Reste à démontrer qu'il est efficace sur l'homme, et dans quelle mesure. La circonspection reste donc de mise.

Longueur d'avance

D'autres candidats vaccins sont testés à travers le monde. Parmi les différentes formules au succès relatif, le RTS,S a une longueur d'avance. Développé par le laboratoire britannique GSK, il est le seul à faire l'objet d'un essai clinique de phase 3 - la dernière étape avant la mise sur le marché.

Une étude, portant sur 12 000 enfants dans sept pays d'Afrique subsaharienne (Burkina Faso, Gabon, Ghana, Kenya, Malawi, Mozambique et Tanzanie), montre qu'il agit contre le Plasmodium falciparum, le parasite qui est à l'origine des formes les plus graves de la maladie. Il faut attendre la suite des essais cliniques, mais le RTS,S semble atteindre une efficacité d'au moins 50 % pendant plus d'une année - il serait le seul vaccin dans ce cas. Sa diffusion à grande échelle est envisagée d'ici deux à trois ans. Il y a urgence : la résistance aux traitements et la diminution des ressources financières allouées à la lutte contre le paludisme menacent d'anéantir les avancées de ces dernières années.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Algérie : une justice présumée coupable

Article pr�c�dent :
Philippe de Belgique, l'héritier

Réagir à cet article

International

Football : Luis Fernandez sur le point de signer avec la sélection guinéenne ?

Football : Luis Fernandez sur le point de signer avec la sélection guinéenne ?

Le Français Luis Fernandez pourrait signer son contrat de sélectionneur de la Guinée dans le week-end.  [...]

Les sons de la semaine #33 : Les Ambassadeurs du Motel de Bamako, Protoje, FKA Twigs, Kaaris

Bienvenue dans notre d'horizon musical hebdomadaire ![...]

Djibouti : Le Drian viendra... mais plus tard

Très attendue par les autorités comme par les militaires français, la visite de Jean-Yves Le Drian à Djibouti, qui devait avoir lieu au mois d'avril, a été reportée.[...]

Santiago Zannou : un rôle à jouer

De père béninois et de mère espagnole, le réalisateur place l'immigration et le métissage au coeur de ses films. La singularité de ses histoires lui a ouvert les portes du[...]

Yémen : le président Abd Rabbo Mansour Hadi s'est réfugié en Arabie saoudite

Alors que la confusion règnait sur le sort du président Abd Rabbo Mansour Hadi, ce dernier est arrivé jeudi en Arabie saoudite, le jour même où la coalition menée par Ryad[...]

"Comme un cri" : exorciser le naufrage du Joola

Pièce coup de poing, Comme un cri revient sur le drame du Joola et pointe une nouvelle fois la responsabilité des autorités sénégalaises.[...]

Cinéma : Dear White People, chers petits Blancs...

Avec son film "Dear White People", le réalisateur africain-américain Justin Simien dénonce les préjugés raciaux toujours vivaces dans le pays d'Obama... et suscite la[...]

Hervé Ladsous : "Le maintien de la paix ne représente que 0,4% des budgets militaires dans le monde"

Pour la première fois, les chefs d'état-major de 120 pays membres des Nations unies se réunissent vendredi 27 mars à New York pour plancher sur les enjeux complexes du maintien de la paix à[...]

Yémen : les rebelles progressent, le président Hadi en fuite

Alors que l'incertitude régnait sur son sort, le président yéménite, Abd Rabbo Mansour Hadi, a quitté le pays en bateau, ont annoncé des responsables yéménites.[...]

Racisme en Belgique : "Il faut prendre conscience de l'ampleur du problème"

Depuis le lancement du hashtag #dailyracism, de nombreux Belges ont témoigné, sur les réseaux sociaux, du racisme quotidien qu'ils subissent.  [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2739p018.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2739p018.xml0 from 172.16.0.100