Extension Factory Builder
10/07/2013 à 17:04
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Dans un hôpital de campagne, en Centrafrique. Dans un hôpital de campagne, en Centrafrique. © Ton Koene/Zuma/Rea

Une formule contre le paludisme élaborée par une équipe australienne donne des résultats prometteurs. Mais elle n'est encore testée que sur des animaux.

S'agit-il d'une énième annonce démesurément optimiste ? Le 2 juillet, des chercheurs australiens ont annoncé avoir mis au point un vaccin potentiellement efficace contre le paludisme. Certes, il n'en est qu'au stade préclinique (tests sur les animaux), mais les premiers résultats se sont révélés concluants. « Une seule vaccination induit une profonde immunité à différentes espèces de parasites du paludisme », a souligné le Pr Michael Good, de l'université Griffith (Australie). Une première, aucun des essais précédemment menés sur des souris n'ayant été efficace sur plus de deux souches.

Autre progrès : le déclenchement d'une « forme de réponse immunitaire qui peut reconnaître des molécules du parasite présentes dans chaque souche ». Autrement dit, sous l'effet de ce vaccin, les globules blancs attaquent le virus niché dans les globules rouges. Reste à démontrer qu'il est efficace sur l'homme, et dans quelle mesure. La circonspection reste donc de mise.

Longueur d'avance

D'autres candidats vaccins sont testés à travers le monde. Parmi les différentes formules au succès relatif, le RTS,S a une longueur d'avance. Développé par le laboratoire britannique GSK, il est le seul à faire l'objet d'un essai clinique de phase 3 - la dernière étape avant la mise sur le marché.

Une étude, portant sur 12 000 enfants dans sept pays d'Afrique subsaharienne (Burkina Faso, Gabon, Ghana, Kenya, Malawi, Mozambique et Tanzanie), montre qu'il agit contre le Plasmodium falciparum, le parasite qui est à l'origine des formes les plus graves de la maladie. Il faut attendre la suite des essais cliniques, mais le RTS,S semble atteindre une efficacité d'au moins 50 % pendant plus d'une année - il serait le seul vaccin dans ce cas. Sa diffusion à grande échelle est envisagée d'ici deux à trois ans. Il y a urgence : la résistance aux traitements et la diminution des ressources financières allouées à la lutte contre le paludisme menacent d'anéantir les avancées de ces dernières années.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Algérie : une justice présumée coupable

Article pr�c�dent :
Philippe de Belgique, l'héritier

Réagir à cet article

International

Justice : au moins 6 responsables de la Fifa ont été arrêtés en Suisse pour des soupçons de corruption

Justice : au moins 6 responsables de la Fifa ont été arrêtés en Suisse pour des soupçons de corruption

Des fonctionnaires de la Fifa ont été interpellés par la police suisse mercredi matin à Zurich à la demande de la justice américaine. Ces hauts responsables du monde du football sont soup&[...]

Un Kényan offre 50 vaches pour épouser Malia, la fille aînée de Barack Obama

Un avocat kényan veut épouser Malia, la fille aînée de Barack Obama. Pour appuyer sa demande, Felix Kiprono offre à la famille de l'élue de son cœur 50 vaches, des moutons et des[...]

France : Sarko et sa batterie de cuisine

À deux ans de l'échéance, l'ancien chef de l'État paraît bien placé pour prendre sa revanche. Son principal handicap ? Les multiples casseroles judiciaires qu'il traîne[...]

Mehdi Benatia : "Fier et heureux, avec le Bayern et avec le Maroc"

Recruté à l’été 2014 par le Bayern Munich pour 30 millions d’euros, Mehdi Benatia a remporté avec le championnat d’Allemagne le premier titre de sa carrière. À[...]

Foot : Hervé Renard sera le nouvel entraîneur de Lille

Comme prévu, l'ancien entraîneur de la Côte d'Ivoire, Hervé Renard, a signé au LOSC.[...]

Washington apaise les tensions avec Bagdad, après des critiques sur son armée

La Maison Blanche a tenté d'apaiser lundi les tensions avec Bagdad, après les critiques portées par le secrétaire à la Défense sur l'armée irakienne, accusée d'un[...]

Le prix de la différence

Malgré tous nos efforts pour retarder l'échéance, voire l'éviter, nous avons dû nous résoudre à l'inéluctable : augmenter le prix de Jeune Afrique. La[...]

Football : l'Ivoirien Copa Barry passé du rôle de bouc émissaire à celui de héros de la CAN

Héros d’une finale qu’il ne devait pas jouer, Boubacar Copa Barry a inscrit le tir au but qui a offert la Coupe d’Afrique des nations 2015 (CAN) à la Côte d’Ivoire face au Ghana en[...]

Naufrages de migrants en Méditerranée : le silence des dirigeants africains

  Les dirigeants africains se montrent remarquablement silencieux sur les naufrages de migrants en Méditerranée, qui concernent pourtant nombre de leurs citoyens, en particulier dans l'ouest du continent, une[...]

Tomi, IBK, Bongo : des écoutes embarrassantes

Des chefs d’Etat étrangers, qui plus est des amis de la France, écoutés dans le cadre d’investigations judiciaires ? Voilà qui, d’un point de vue diplomatique, et même si[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers